I.T.

Année : 2015
Réalisateur : John Moore
Interprètes : Pierce Brosnan, James Frecheville, Anna Friel, Stefanie Scott, Karen Moskow
Éditeur : TF1 Vidéo
BD : BD-50, 79', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/03/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français imposé sur la VO, français pour sourds et malentendants
Amazon
17,99 €
Rakuten
11,70 €
Fnac
17,99 €

À la tête d’une compagnie de jets privés, Mike Regan (Pierce Brosnan) décide de présenter une nouvelle application digitale à une poignée d’investisseurs influents. L’ambitieux projet est pourtant à deux doigts de capoter lorsqu’il se met à bugger devant une assemblée peu convaincue. Regan sollicite rapidement l’aide d’un intérimaire particulièrement brillant. Sauvé in extremis, il se lie d’amitié avec le jeune surdoué mais celui‑ci s’avère un peu trop intrusif…


Homme d’affaires invulnérable, Mike Regan jouit d’une grande aisance matérielle, moyennant villa au design chromé, voitures de collection et barbecue dernier cri. Enfin, pour achever cette image proche de la caricature, une ravissante épouse flanquée d’une merveilleuse progéniture accro à son smartphone…

 

D’emblée, John Moore (réalisateur du dernier opus de Die hard : belle journée pour mourir) dresse le portrait peu aimable de cette famille suffisante que l’on imagine réfractaire à l’Autre. Cerise sur le pudding de luxe, la maison dispose d’un système de vidéo‑surveillance qui séduirait plus d’un paranoïaque… Seulement en apparence, puisque Ed Porter (James Frecheville), jeune geek au profil particulièrement borderline, ne tarde pas à court‑circuiter cette obsession du contrôle.

 

À la fois coupable et victime de sa folie protectionniste, la famille Regan subit une sorte de home invasion 2.0. Et si I.T connaît quelques loupés scénaristiques (en particulier les dernières secondes lourdingues du film), son propos n’en reste pas moins incisif.

Carole Lépinay - Publié le 11/04/17
Liste des bonus
- Autour du film (8')


Commentaire

Pierce Brosnan et James Frecheville nous donnent la définition exacte d'un techno‑thriller. En sortant la fiche thématique « famille de petits‑bourgeois torturée par un désaxé », le film ne donne pas l'impression de sortir du lot... Très bof comme mise en bouche. D'autant que tous les protagonistes sont complètement amorphes. On n'avait même jamais vu cela…

Note bonus : 1/6
Image

Une photographie étrangement crépusculaire (sans doute réalisée en post‑production) qui ne colle pas du tout à la réalité de certaines situations (le barbecue censé se dérouler en pleine journée avec lunettes de soleil et tout le tralala a davantage des airs de soleil de minuit…). Une esthétique forcée, artificielle, froide, aseptisée, technoïde et surtout redondante par rapport au sujet du film. Techniquement parlant en revanche, tout cela passe très bien. Pas de défaut à noter. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Pas de surprise là non plus, l'univers high‑tech est sursignifié à grands coups de bruits métalliques et de cordes stressantes. De belles envolées à noter sur les scènes d'action (la voiture téléguidée par le geek, l'intrusion de Pierce Brosman dans son appartement hyper‑sécurisé). La VF est quant à elle vraiment peu crédible, plate et grossière.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLU 28/03/19 Wild Bill
DVD 28/03/19 Wild Bill
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Jesse Tyler Ferguson - Modern Family saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
jesse-tyler-ferguson
leila-bekhti
tatiana-maslany
fabrice-gobert
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011