Bambi

Édition Diamant
Année : 1942
Réalisateurs : Walt Disney, David Hand
Interprètes : Célim Mouhoubi, Bernard Brieux, Gérard Hernandez, Emmanuel Karsen, Emmanuel Curtil (voix françaises)
Éditeur : WDSHE
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 70', toutes zones
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 02/03/11
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
HD 1 080p (AVC)
4/3 natif
Bande-son
Français DTS‑HD High Resolution 7.1
Anglais DTS‑HD High Resolution 7.1
Néerlandais DTS 5.1
Indien DTS 5.1
Arabe Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, néerlandais
Amazon
14,99 €
Cinq ans après Blanche‑Neige et les sept nains (1937), son premier long métrage, Walt Disney sort Bambi, fable forestière adaptée d’un livre de Felix Salten, qui raconte l’histoire d’un faon et de ses deux amis : le putois Fleur et le lapin Pan‑Pan.

La production de Bambi débute en fait dès la sortie de Blanche‑Neige, mais Seconde guerre mondiale oblige, elle est ralentie pour cause de restrictions financières subies par les studios, et de baisse importante des effectifs. Le film ne sort d’ailleurs en France qu’en 1947.

Bambi appartient à la veine enfantine et initiatique de Disney (douceur des traits et des couleurs, prédominance des lignes courbes, etc.), mais comporte une séquence qui marquera à jamais l’esprit des spectateurs de l’époque : la mort de la mère de Bambi. Une première dans l’histoire des films de Disney et un choc traumatique pour de nombreux enfants. L’autre nouveauté du film réside dans l’absence de « méchants » à proprement parler. Ici, pas de sorcière narcissique (Blanche-Neige) ou de renard coquin (Pinocchio), mais une série d’animaux capables de lutter à mort pour survivre. C’est le cycle de la vie, cruel et souvent impitoyable, à l’intérieur duquel le jeune faon devra trouver sa place.

La beauté du film tient surtout dans sa façon de représenter la nature et de capter dans ses moindres frémissements le signe d’une vie intense (cinquante ans avant Microcosmos). Le froid, les animaux sauvages, la solitude, le feu (l’incendie de la forêt constitue sans doute l’un des sommets du film et désigne évidemment l’Homme comme menace principale de ce monde naturel) sont autant d’épreuves que Bambi devra surmonter avant de devenir un cerf à part entière.

Le film, autre première dans la filmographie de Disney, ne comporte aucun personnage humain et nécessita d’innombrables recherches. Notons également que les deux chansons principales du film, Love is a Song et Little April Shower, furent composées par Frank Churchill, auteur d’un tube planétaire : Qui a peur du grand méchant loup ? Une restauration impeccable qui rend cette édition Diamant Blu-Ray absolument indispensable.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 09/03/11
Liste des bonus
- Module interactif « Le grand livre du savoir » en compagnie de Maître Hibou
- Présentation du film par Diane Disney Miller
- Making of (archives, interviews, coulisses…) (42')
- Extrait de l’émission « Les trucs de notre métier » enregistrée en 1957 (7')
- Visite des archives Disney (7')
- Le vieux moulin, un court métrage de 1937 issu des Silly Symphonies, et sa bande-annonce originale (9')
- Section sur la direction artistique du film (galerie de dessins, série de diaporamas, réunions de travail)
- Quatre scènes coupées sous forme de story‑board
- Chanson supprimée Twitterpated
- Galerie interactive
- DVD du film
- Copie numérique du film


Commentaire
Les sections interactives sont à réserver aux enfants (les animaux, les fleurs, les saisons…), mais le reste est un délice pour tout fan de cinéma d'animation. Certains bonus sont émouvants (les séances de travail notamment), d'autres passionnants, notamment le sujet sur la caméra multi-plan utilisée pour ce dessin animé et bien d'autres. Une invention Disney qui en dit long sur le sérieux et le soin apportés à chaque planche de celluloid.

La visite des archives (déjà vue dans la précédente édition DVD) dévoile des dessins et des personnages qui n'ont finalement pas servi au film. On apprend également que toutes les réunions de travail étaient retranscrites, constituant aujourd'hui une base de données incroyable pour Disney. Mieux, un trésor. Notre seul petit regret, un classement des bonus un peu confus.
Note bonus : 6/6
Image
La récente restauration est toujours aussi époustouflante, et l’image gagne encore en fraîcheur et en intensité colorimétrique grâce à cette édition Blu-Ray totalement débarrassée de ses défauts d’usure. On nage en plein conte pastel et féerique, à la limite parfois du travail d'estampes chinoises. Une image de plus en plus lumineuse et colorée. Splendide.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Ce n'est pas hyper-précis comme on pouvait s'en douter, mais la spatialisation est là, notamment sur les scènes musicales (soit la majeure partie du film). Pas d'effets localisables bien entendu, mais de la volupté et de la rondeur. Jamais d'aigreur ou d'acidité. On n'en demandait pas plus.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 19/02/19 Girl
DVD 19/02/19 Amin
BONNES AFFAIRES
- 76 %
58 €
13.49 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Christian Rouaud - Tous au Larzac
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
christian-rouaud
poppy-montgomery
matt-dillon
bryan-cranston
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011