Black Death

Année : 2010
Réalisateur : Christopher Smith
Interprètes : Sean Bean, Eddie Redmayne, David Warner, Carice van Houten, Kimberley Nixon, Tim McInnerny
Éditeur : Seven Sept
BD : BD-50, 98', zone B
Genre : aventures, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/04/11
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
10,65 €
Angleterre, 1348 après J.‑C. Alors que la peste bubonique décime la population sans fléchir, un groupe de chevaliers chrétiens mené par Ulric (Sean Bean, Boromir du Seigneur des anneaux) et accompagné par le jeune moine Osmund (Eddie Redmayne), part à la recherche d’un village qui semblerait miraculeusement épargné par le terrible fléau. Selon la rumeur, un nécromancien pourrait ramener les morts à la vie…

Décidément, Christopher Smith n’a pas de chance. Après le convaincant Triangle, c’est au tour de Black Death d’être boudé par les salles de cinéma. Pourtant, le réalisateur de Creep et Severance livre ici un heureux mélange de fantasy médiévale, d'épopée sanglante et de réflexion maligne sur la religion et la foi. Avec un casting au diapason en prime.

Signant des scènes de bataille frontales et sans concession, le réalisateur ne néglige jamais le fond, renvoyant dos à dos les chevaliers, fervents croyants prêts à faire couler le sang au nom de Dieu, et les manipulateurs païens, représentés ici par Carice van Houten (l’héroïne de Black Book de Paul Verhoeven), capables des mêmes méfaits pour punir leurs ennemis chrétiens.

Le personnage du jeune moine, seul être véritablement pur, va donc être pris dans la tourmente. Sincèrement voué à Dieu, il est iconoclaste car amoureux d’une jeune femme et condamne fermement la chasse aux sorcières ou le sang versé au nom de l’Église. Ainsi, il ne trouve refuge dans aucun des deux camps, aveuglés par leur extrémisme ou leur colère.

Un film qui critique toutes les formes d’endoctrinement sans jamais verser dans le manichéisme, porté par l’interprétation de l’ensemble de ses comédiens et par la splendeur de ses décors naturels (le film a été entièrement tourné en Allemagne). Et, surtout, un véritable film d’aventures, ténébreux à souhait, qui rappelle, en vrac, Le village de Shyamalan, The Wicker Man et Le nom de la rose ou plus récemment la série Les piliers de la terre (avec Eddie Redmayne également).
Laurence Mijoin - Publié le 10/03/11
Liste des bonus
- Interview (12')
- Scènes de tournage (11')
- Sean Bean (5')
- Scènes coupées (4')
- Bande‑annonce


Commentaire
Le module « Interview » compile les propos des différents acteurs, du réalisateur et d'autres membres de l'équipe, enregistrés sur le tournage. Une featurette au ton relativement promotionnel, qui présente néanmoins quelques images sympathiques du tournage des scènes de bataille, que nous retrouvons aussi dans le bonus « Scènes de tournage ». On comprend ce que veut dire Sean Bean lorsqu'il explique que Christopher Smith tourne comme une « mêlée » ce type de scène. L'acteur, dans le supplément qui lui est consacré, déclare que Smith a réalisé les meilleures rixes qu'il ait pu jouer, au vu du budget alloué, les comparant avec celles du Seigneur des anneaux et de Troie. Il explique également son intérêt pour les histoires médiévales et leur côté macabre.
Note bonus : 3/6
Image
C'est en pleine lumière que l'image se pare de ses plus beaux atours. Les plans larges sur les paysages brumeux ou sur les marais mystérieux sont d'une grande finesse et foisonnent de détails. En revanche, la copie, au grain prononcé, perd en définition et en contraste sur les séquences en basse lumière. Une édition inconstante, mais rehaussée par sa belle photographie aux teintes hivernales et toujours naturelles.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Cette édition HD propose un mixage DTS‑HD Master Audio 5.1 pour la VO et la VF. Un effort extrêmement appréciable, qui permet de profiter d'une spatialisation réussie, monopolisant tous les canaux avant et arrière avec beaucoup de naturel, sans jamais oublier de surligner quelques effets çà et là, afin de pimenter cette aventure médiévale horrifique. La traversée des marais se fait d'autant plus menaçante que l'on détecte à l'arrière le moindre bruissement de végétal. On préférera bien sûr la VO pour l'interprétation des acteurs (surtout la belle voix rauque de Sean Bean) et pour ses dialogues (un peu « surmixés » en français). Mais que les inconditionnels de la VF se rassurent : les deux versions s'avèrent équivalentes dans leurs effets et leur répartition.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
DVD 20/08/19 Tandem saison 1
DVD 20/08/19 Meutres à…
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Justin Theroux - The Leftovers saison 3
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
justin-theroux
tatiana-maslany
eric-rochant
matt-dillon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011