Le dernier exorcisme

The Last Exorcism
Année : 2010
Réalisateur : Daniel Stamm
Interprètes : Patrick Fabian, Ashley Bell, Iris Bahr, Louis Herthum
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 83', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 18/01/11
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (Mepg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Français LCPM 2.0
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
6 €
Depuis L’exorciste et ses suites (voir celle de John Boorman en 1977), peu de cinéastes ont osé s’attaquer de front à un thème que le chef‑d’œuvre de William Friedkin semblait avoir épuisé. Pourtant, c’est ce que vient de faire Daniel Stamm, en modernisant une banale histoire d’exorcisme grâce à une structure et une mise en scène directement inspirées du docu‑fiction.

Après les zombies (Rec, Diary of the Dead), les fantômes (Paranormal Activity) et les monstres reptiliens (Cloverfield), c’est donc au tour des possédés de subir ce traitement réaliste, devenu une marque de fabrique du cinéma d’horreur des années 2000.

Film malin et plutôt prenant, Le dernier exorcisme suit donc un prédicateur repenti spécialisé dans les exorcismes. Un jour, afin de démystifier sa propre pratique, il propose à une équipe de télévision de le suivre dans une ferme de Louisiane, afin d’aider un homme convaincu que sa fille est possédée par le démon. Mais évidemment, rien ne se déroule comme prévu.

Caméra à l’épaule et visions subjectives suffisent à porter sur ce sujet tant rebattu un regard neuf. Mais Le dernier exorcisme fonctionne surtout comme une métaphore du rapport du spectateur d’aujourd’hui avec le cinéma. Après des décennies de films d’horreur et de trouille, est‑il encore capable de croire ? Et donc d’avoir peur ? À ces questions, le film de Stamm répond par l’affirmative. À voir les yeux grand fermés.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 14/03/11
Liste des bonus
- Introduction par Eli Roth (1')
- Commentaires audio des trois producteurs, dont Eli Roth
- Commentaires audio du réalisateur et des acteurs
- La possession d'un point de vue clinique (8')
- Making of (19')
- Histoires vraies d'exorcismes (14')
- Interview du réalisateur et de son comédien principal (9')
- Interview d'Eli Roth et de la comédienne principale (10')
- Auditions des comédiens (18')
- Prière écrite de délivrance
- Bandes-annonces


Commentaire
De quoi approfondir le sujet en long en large et en travers. Casting, production (excellents commentaires audio), témoignages, faits divers réels, on est en plein dans l'ambiance et ça met les chocottes. StudioCanal a fait fort en cultivant le mythe sans oublier les axes plus cinématographiques avec différentes interventions, comme celle d'Eli Roth, en « franglais » en ouverture de film.
Note bonus : 5/6
Image
L'augmentation de la définition apportée par la HD permet à l'image d'être plus performante que sur le DVD, avec des détails qui ressortent efficacement et des contrastes corrects malgré la nature « réaliste » des images. Le tout est conforme au rendu du film lors de sa projection en salles.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
En dehors des passages ouvertement « flippants », les pistes DTS-HD MA 5.1 se contentent de mettre en valeur les dialogues (avec tout de même un effort de spatialisation pour ceux du cameraman). Mais dès que la musique et les effets sonores sont présents, la dynamique et l'ampleur du mixage font plaisir à entendre et jouent joliment avec nos nerfs. Pour sa part, la piste LPCM 2.0 française profite d'une belle ouverture des canaux et d'un rendu très naturel.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Eva Green - Camelot, la légende du roi Arthur saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
eva-green
rotem-shamir
melissa-bernstein
florent-siri
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011