Mon pote

Année : 2010
Réalisateur : Marc Esposito
Interprètes : Édouard Baer, Benoît Magimel, Atmen Kélif
Éditeur : TF1 Vidéo
BD : BD-25, 101', zone B
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 06/04/11
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants, anglais
Amazon
8,97 €
Fort du succès du Cœur des hommes, Marc Esposito, qui signe ici son quatrième long métrage, poursuit son enquête au pays des amitiés masculines.

Patron d’un magazine automobile, Victor (Edouard Baer) embauche un jour un jeune détenu (Benoît Magimel), fan de son magazine. Malgré quelques heurts, une amitié durable naît entre les deux hommes.

L’ancien rédacteur en chef de Studio, qui raconte ici une histoire quasiment autobiographique, poursuit sa petite rengaine sympathique et inoffensive, qui déborde d’altruisme cheap et de pensées de comptoir : dans la vie, il y a des hauts et des bas (merci Marc…), chacun doit avoir une seconde chance, etc. L’amour évident que porte Esposito aux acteurs et aux dialogues ne suffit pas. Ce film est sorti en salles mais il contient bien peu, voire pas du tout, de cinéma.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 23/05/11
Liste des bonus
- Making of en SD (26')
- C'est quoi un pote : témoignages de l'équipe en SD (2')
- Les deux potes en SD (3')
- Focus sur Calogero, le compositeur de la bande‑son en SD (3')
- Tournage en SD (3')
- Trois caméras en SD (3')
- Bande-annonce


Commentaire
Souvenirs et impressions de tournage en long en large. C'est bien sûr le making of que l'on suit avec le plus de plaisir, le reste étant assez redondant.
Note bonus : 2/6
Image
Beaucoup de lisibilité et de sobriété. Rien qui dépasse, c'est propre et clean. Très « classique » aussi. Seuls les essais automobiles sur circuit viennent donner un peu de rythme et d'allure à cette captation plan‑plan mais honnête.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Là encore, ne vous attendez pas à une démonstration sonore. Les ambiances sont là, les dialogues se montrent pimpants et c'est à peu près tout. Il faut dire que le registre intime du film ne se prête pas au jeu du multicanal débridé… Encore une fois, rien que du classique.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
matt-dillon
rotem-shamir
melissa-bernstein
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011