Infectés

Carriers
Année : 2009
Réalisateurs : Àlex Pastor, David Pastor
Interprètes : Lou Taylor Pucci, Chris Pine, Piper Perabo, Emily VanCamp, Christopher Meloni, Kiernan Shipka
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
DVD : DVD-9, 84', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent choquer)
Sortie : 05/10/10
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
9,99 €
Le monde entier est infecté par un virus aussi mystérieux qu’implacable. Personne ne peut en sortir vivant, le mal est incurable, et la seule manière de survivre est de considérer chaque malade comme mort. Dans ce contexte apocalyptique, quatre jeunes gens (dont l'excellent Chris Pine, vu dans le reboot de Star Trek) traversent le Sud des États‑Unis pour s’en sortir, rêvant du bord de mer comme d’un ultime refuge. Mais la route est semée d’embûches…

Ces dernières années, les films d’infectés et de zombies ont littéralement infesté petits et grands écrans. Le pape du genre, George A. Romero, s’est remis à la tâche avec Land of the Dead, Diary of the Dead et Survival of the Dead, tandis que d’autres cinéastes se sont attaqués au genre (Danny Boyle avec 28 jours plus tard) ou réalisé des remakes : L’armée des morts de Zack Snyder, relecture du Zombie de Romero, ou encore The Crazies de Breck Eisner, remake de La nuit des fous vivants, toujours de Romero.

Mais à force, le genre, nerveux dans sa forme et radical dans la représentation de la violence, commençait cruellement à tourner en rond. Antispectaculaire, intimiste et posé, Infectés, qui a été boudé dans le monde entier, fait office d’ovni en comparaison de ses congénères. Ici, les frères Pastor signent une véritable étude de mœurs, à la fois profonde dans la caractérisation de ses personnages et humble dans son traitement. L’épidémie n’est en somme qu’un prétexte pour livrer une digression sur la survie.

Jamais manichéen, le film présente des personnages toujours logiques et en accord avec eux‑mêmes. Comme la peste, le mal frappe souvent au hasard, touche aussi ceux qui ont fait preuve de compassion. Pourtant, le discours ne se veut pas nihiliste, osant décrire avec beaucoup de simplicité la détérioration des êtres. Par le virus ou par la perte de leur humanité. Les grands espaces américains, d'une beauté éternelle, narguent avec insolence les quatre protagonistes, les ramenant à leur condition de simples mortels. Périssables.
Laurence Mijoin - Publié le 08/10/10
Liste des bonus
- Bandes-annonces
- Lien Internet


Commentaire
Délaissé par les salles de cinéma, ce film aurait pourtant mérité un petit making of.
Note bonus : 0/6
Image
On apprécie le grain prononcé, qui supporte très bien le passage sur DVD. En effet, la compression sait se faire discrète, à part durant certaines rares séquences très sombres. Les plans les plus exposés (les scènes en plein air, sur la route dans le désert) révèlent un nombre impressionnant de détails pour le support. La photographie de Benoît Debie met en valeur les paysages lumineux et infinis du Sud des États‑Unis, opérant un contraste parfait avec la noirceur abyssale des événements. Une très belle copie.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Les deux pistes disponibles, français et anglais Dolby Digital 5.1, se veulent équivalentes en termes d'effets et de spatialisation. Si les dialogues s'avèrent logiquement plus naturels en VO, car profitant d'un meilleur mixage, les deux versions garantissent une expérience parfaitement en adéquation avec l'ambiance sourde du film. Pas d'effets tape‑à‑l'œil, mais un subtil dosage des ambiances sur les canaux arrière, ainsi que des dialogues clairs et intelligibles.
Top son : aucun
Note son : 5/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
07/07/20 Les siffleurs
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
anthony-hopkins
jesse-tyler-ferguson
sarah-jessica-parker
martin-scorsese
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011