De vrais mensonges

Année : 2010
Réalisateur : Pierre Salvadori
Interprètes : Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila, Stéphanie Lagarde, Judith Chemla
Éditeur : Pathé
DVD : DVD-9, 100', zone 2
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 25/05/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
9,89 €
Émilie (Audrey Tautou) dirige un institut de beauté avec une amie dans le Sud. Mais depuis quelque temps, elle éprouve bien des difficultés à se concentrer sur son activité. Sa mère Maddy (Nathalie Baye) ne s’est pas remise du départ de son mari. Sa fille tente alors tout pour l’extraire de sa léthargie. Un jour, elle décide de lui envoyer une lettre d’amour qui lui était initialement destinée. Quant au timide Jean, l’auteur anonyme du fameux courrier (Sami Bouajila), il s’est empêtré sans le savoir dans une situation bien compliquée.

L’avantage d’une bonne longueur d’avance sur les difficultés et les petites manigances des personnages produit malheureusement une absence immédiate de surprise, aussi bien liée à un scénario hyper‑écrit qu’à un manque d’inspiration du point de vue de ce pseudo‑ménage à trois.

Il arrive pourtant que les comiques de situation fonctionnent (à ce jeu‑là, Pierre Salvadori faisait merveille dans l'excellent Hors de prix avec Tautou et Elmaleh) : Nathalie Baye interprète à la perfection son rôle de divorcée éplorée, Audrey Tautou, bien différente de son soupirant, apparaît un peu brutale mais attachante (même si elle cabotine parfois). Enfin, Sami Bouajila surprend par son interprétation d’un surdiplômé modeste.

Qu’il s’agisse d’une scène de biture express à la vodka ou d’une Nathalie Baye dévalant la rue en chemise de nuit, l’humour surfe sur la constance du micro‑dosage et de la rétention. Dommage, une version plus hystérique aurait finalement mieux valu à cette comédie loufoque qui n’ose jamais se lâcher vraiment. Plus un sourire qu’un fou rire.
Carole Lépinay - Publié le 01/07/11
Liste des bonus
- Commentaire audio de Pierre Salvadori
- Portrait de famille (53')
- Extraits de tournage (6')
- Galerie photos
- Bande-annonce


Commentaire
Pierre Salvadori commente son film. Entre peinture du profil des personnages et décryptage des ressorts humoristiques, le réalisateur nous délivre quelques clés et beaucoup d'anecdotes. Le documentaire « Portrait de famille » retrace l'itinéraire de Salvadori, de sa carrière balbutiante à son insertion concluante dans le milieu du cinéma. Focus enfin sur son tout premier film Cible émouvante (1993), en compagnie des acteurs principaux (Jean Rochefort, Guillaume Depardieu).
Note bonus : 3/6
Image
Tournée sous le soleil de Sète, cette comédie présente de jolis atouts, à commencer par ses comédiens et comédiennes, tous joliment filmés. On apprécie donc le charme qui se dégage de l'ensemble, baigné de couleurs pastel. Notre principal reproche tient dans cette sensation un peu trop théâtrale. Qu'il s'agisse du filmage ou de la texture même de l'image (parfois série TV), on a parfois l'impression d'assister une pièce filmée.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Un petit 5.1 qui profite surtout aux ambiances du salon (très peu de scènes en extérieur) et à l'impact des dialogues. Très légèrement travaillée au niveau sonore et préférant la drôlerie des silences, cette comédie peut aussi très bien se suivre en stéréo.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 20/08/19 Tandem saison 1
DVD 20/08/19 Meutres à…
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
joel-schumacher
florent-siri
rotem-shamir
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011