L'Oranais

Années : 2014
Réalisateur : Lyès Salem
Interprètes : Lyès Salem, Khaled Benaïssa, Djemel Barek, Amal Kateb, Najib Oudghiri, Sabrina Ouazani
Éditeur : Blaq Out
DVD : DVD-9, 123', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/04/15
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 16/9
Bande-son
Arabe/français Dolby Digital 5.1
Arabe/français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
19,99 €
Tandis que l’Algérie célèbre son indépendance, Djaffar (Lyès Salem), héros maquisard, retourne au village parmi les siens. Son allégresse tourne court lors qu’il apprend la disparition de son épouse déshonorée par un soldat français et l’existence d’un petit garçon, né de ce crime honteux. Djaffar peine à retrouver ses repères, d’autant plus que son amitié indéfectible envers Hamid (Khaled Benaïssa), désormais investi dans la politique du pays, commence à s’émousser.

Devant et derrière la caméra, Lyès Salem (Mascarades, 2008) associe la fêlure intime aux mutations parfois impénétrables de la grande Histoire. Acclamé dès son retour au pays, celui que l’on surnomme le Commandant entame un itinéraire à contre‑courant d’une Algérie décolonisée, qui se cherche et se perd après la liesse, à l’instar de ses amis d’enfance. On retrouve ainsi l’inexorable scission d’un groupe, dont les idéaux partagés durant la guerre s’égrènent une fois mis à l’épreuve des chemins sinueux de la liberté.

Cette guerre qui regagne le champ sous la forme d’une représentation théâtrale, pour montrer qu’elle agit encore sur la mémoire blessée de Djaffar, puis d’une communauté entière. Par certains aspects, L’Oranais rappelle les fresques épiques d’Alexandre Arcady (Le grand pardon, Ce que le jour doit à la nuit) ou de Michael Cimino (The Deer Hunter).
Carole Lépinay - Publié le 27/05/15
Liste des bonus
- Entretien avec Lyès Salem par Baya Kasmi
- Making of
- Scènes coupées


Commentaire
Sur ce DVD test, il nous a été impossible d'accéder à ces suppléments… D'où la note.
Note bonus : 0/6
Image
Une belle image 2.35 aux couleurs généreuses, aux contrastes solides et aux lumières classieuses. La reconstitution est soignée, les décors joliment filmés et même les scènes d'intérieur éclairées à la bougie passent sans problème sur cette édition DVD au piqué fédérateur.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Le mixage 5.1 est évidemment le plus riche et propose une restitution aérée et précise des ambiances, tout comme de la musique de Mathias Duplessy. Ce n'est pas hyper‑spectaculaire, mais c'est suffisamment dense pour qu'on prenne la peine d'allumer l'ampli.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLU 28/03/19 Wild Bill
DVD 28/03/19 Wild Bill
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Rotem Shamir - Fauda saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
rotem-shamir
victor-matsuda
bryan-cranston
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011