Listen to me Marlon

Année : 2015
Réalisateur : Stevan Riley
Avec : Marlon Brando
Éditeur : Universal
DVD : DVD-9, 98', zone 2
Genre : documentaire, couleurs/N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/12/15
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
16,99 €
Un portrait intime de Marlon Brando, de ses débuts d’acteur, ses films petits ou grands, ses caprices, ses bonheurs, ses drames privés jusqu’à sa disparition en 2004.

Jamais la revendication de portrait intime n’a été plus justifiée qu’ici. Le narrateur de cette longue et tumultueuse histoire est en effet Marlon Brando lui‑même qui, tout au long de sa vie, a enregistré des milliers d’heures de confessions audio. C’est donc le sujet lui‑même du film biographique qui parle, nulle autre voix, épaulé par des documents personnels ou des séquences d’époque.

Ce fascinant portrait dévoile un jeune homme aux ambitions colossales, un artiste total qui, à force de lancer ses tripes, a pris peur. Un monstre sacré que la célébrité, le goût des femmes et sa profonde détestation pour son père brutal vont peu à peu remodeler.

Loin de l'hagiographie, le film, ciselé avec un art confondant du montage et de la bonne image, ne laisse rien dans l’ombre : le génie, les contradictions, les petits mensonges mais, toujours, cette quête éperdue de sérénité que son âme tourmentée refusera toujours à Brando.

Au‑delà du dispositif initial, le film profite aussi d’un atout maître : une modélisation numérique du visage que l’acteur ‑geek avant l’heure‑ avait fait faire pour s’amuser. Ce sont donc de concert la voix et le visage de Marlon qui racontent l’histoire et les tourments de Brando.

Que l’on s’intéresse ou non à cet acteur phénomène, Listen to me Marlon est une pierre angulaire dans l’histoire du documentaire. Un authentique et hypnotisant chef‑d’œuvre de cinéma qui vous happe et ne vous lâche plus.
Paco Altura - Publié le 23/12/15
Liste des bonus
- Making of (VOST) (26')
- La numérisation de Brando (6')


Commentaire
Le passionnant making of détaille le travail de bénédictin, le patient épluchage des archives audio de Marlon Brando et le travail sidérant accompli pour mettre ces confidences en ordre et en image. Les interlocuteurs sont clairs, parlent peu mais bien et offrent un panorama extrêmement dense sur l'élaboration de ce qu'il faut bien considérer comme un des plus beaux et puissants documentaires jamais réalisés sur une star de cinéma.

La partie sur la numérisation de Brando est beaucoup plus anecdotique.
Note bonus : 5/6
Image
Difficile d'émettre un avis global sur l'image dans la mesure où le documentaire emploie tout ce qui était à la disposition des auteurs : photos et vidéos personnelles, reportages télévisés, extraits de films... Malgré cet écheveau de sources, les auteurs réussissent l'exploit de donner une identité esthétique globale à l'ensemble. Reste, en prime, le trouble puissant provoqué par l'image numérisée parlante et fascinante de Brando.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Pas de moment de bravoure mais un son modelé pour provoquer une intimité avec la voix de l'acteur et les environnements où il a vécu. Le travail est discret, sans affectation mais parvient remarquablement à immerger le spectateur dans le récit.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLU 26/05/19 Paradise Beach
DVD 29/05/19 Yao
BLU 29/05/19 Yao
DVD 29/05/19 The Hate U Give
BLU 29/05/19 The Hate U Give
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
tatiana-maslany
martin-scorsese
melissa-george
maggie-q
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011