False Flag saison 1

Kfulim
Année : 2015
Créateurs : Amit Cohen, Maria Feldman
Interprètes : Roy Assaf, Magi Azarzar, Ania Bukstein, Angel Bonanni, Moris Cohen, Orna Salinger
Éditeur : Studiocanal
DVD : 3 DVD-9, 8 x 42', zone 2
Genre : espionnage, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 29/01/16
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
hébreu Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
Amazon
25,99 €
Après Hatufim (qui deviendra Homeland aux USA) et Hostages, voici un nouveau petit bijou de série israélienne en huit épisodes. Un thriller d’espionnage retentissant, réaliste et d’une redoutable efficacité.

Présentée en avant‑première mondiale lors du Festival du film de Berlin en 2015, récompensée par le Prix du public de la Meilleure série au dernier Séries Mania à Paris, False Flag met en scène cinq Israéliens et Israéliennes que les services secrets russes accusent officiellement d’être des agents du Mossad (Services secrets israéliens extérieurs) responsables deux semaines plus tôt de l’enlèvement d’un ministre iranien. Propulsés en Une des médias du monde entier, les cinq accusés vont tous avoir des réactions différentes et créer la suspicion chez tous leurs proches comme au cœur du Shin Beth (les services secrets israéliens intérieurs). Qui sont‑ils vraiment ?

À savoir, les opérations dites « False Flag » (littéralement « fausse bannière ») sont des opérations généralement secrètement planifiées par un organisme gouvernemental et exécuté par des agents « déguisés » pour faire porter la responsabilité d’une attaque terroriste, d’un enlèvement ou d’un assassinat, à un État qui n’y est pour rien et le déstabiliser.

Pour ancrer un peu plus le récit dans la réalité et développer leurs personnages, les scénaristes de False Flag se sont librement inspirés de l’assassinat dans un hôtel de Dubaï de Mahmoud Al-Mabhouh, un cadre du Hamas. Un acte imputé aux agents du Mossad.

Un réalisme qui fait immédiatement ses preuves. Dès les premières minutes du premier épisode, on est littéralement happé par le récit, les personnages et la tension palpable. Le suspense constant qui renvoie aux plus grandes heures de 24 heures chrono et parfois même à une certaine Agatha Christie.
Cédric Melon - Publié le 22/01/16
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
Une petite analyse sur l'excellence des séries israéliennes n'aurait pas été pour nous déplaire. Un véritable terreau à idées où il fait visiblement bon germer.
Note bonus : 0/6
Image
Clairement, l'image de cette série n'est pas son point fort. Sans charme, variant au gré des lieux de tournage, elle a cependant le mérite de faire « vrai ». Un côté réaliste et neutre qui pourra faire fuir, ou au contraire, nous plonger au cœur de cette infernale machination. Compression correcte côté master.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Petite ambiance côté son, stéréo oblige. Pas de mises en avant particulières, ni de créativité débordante à ce niveau‑là. Du ré‑el ! Évidemment, même si le mixage est ici strictement le même, la VO reste préconisée pour le jeu original des comédiens, tous parfaits.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
BLU 26/05/19 Paradise Beach
DVD 29/05/19 Yao
BLU 29/05/19 Yao
DVD 29/05/19 The Hate U Give
BLU 29/05/19 The Hate U Give
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
stefano-sollima
tara-reid
fabrice-gobert
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011