Soit je meurs, soit je vais mieux

Années : 2008
Réalisateur : Laurence Ferreira Barbosa
Interprètes : Florence Thomassin, François Civil, Karine Barbosa, Marine Barbosa, Emile Berling, Alice Amiel
Éditeur : Bac Vidéo
DVD : DVD-9, 100', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/02/09
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Aucun
Suite à la séparation de ses parents, Martial Dulac (François Civil), un adolescent taciturne et mal dans sa peau, se voit contraint de déménager avec sa mère dans une autre ville. Tous deux arrivent dans un appartement modeste et parviennent difficilement à trouver un terrain d’entente.

Martial est d’autant plus déstabilisé par ce nouvel environnement qu’au lycée, les jeunes, bagarreurs et intolérants, le rejettent. Tous à l’exception de deux mystérieuses jumelles, Colette (Marine Barbosa) et Ernestine (Karine Barbosa), avec lesquelles il ne tarde pas à vivre des expériences aussi étranges que stimulantes.

Soit je meurs, soit je vais mieux ressemble à un conte ordinaire, une sorte de fable sombre sur une jeunesse paumée, entre conflits générationnels et incertitude existentielle. Préférant les actes à la parole, le film met en scène un jeune homme privé de ses repères. Brandir un couteau, dérober le smoking d’un camarade de classe ou mettre le feu à une voiture sont autant d’actes qui pourraient faire basculer le récit dans le cliché, mais la présence énigmatique des jumelles, et la fascination qu’elles finissent par exercer, jettent sur le film un voile presque fantastique.

Passantes noires fonctionnant en binôme, toujours vêtues d’un symbole rasta, Martial ne sait rien d’elles. Lorsque le trio se retrouve dans un lit et tente de se découvrir physiquement, on pense alors à un autre cinéaste, Larry Clark, auteur de Bully et Wassup Rockers. Un teen movie à la française plutôt réussi.
Carole Lépinay - Publié le 20/03/09
Liste des bonus
- Bandes-annonces (6')


Commentaire
Aucun.
Note bonus : 0/6
Image
On ne s'attendait pas à pareille définition. Si la photographie du film la joue profil bas (presque neutre), la compression et la précision font merveille. Très peu de défauts. Beau rendu.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Pas de surprise de côté-là. Priorité est donnée aux dialogues et à la musique quand l'occasion (rare) se présente.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
fabrice-gobert
mads-mikkelsen
liam-neeson
nic-pizzolatto
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011