Eden Lake

Année : 2008
Réalisateur : James Watkins
Interprètes : Kelly Reilly, Michael Fassbender, Jack O'Connell, Thomas Turgoose, Tara Ellis, Finn Atkins
Éditeur : Pathé
DVD : DVD-9, 87', zone 2
Genre : survival, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 22/04/09
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
5,82 €
Un couple décide d’aller passer un week-end dans une région isolée de l’Angleterre, Eden Lake, qui n’est autre qu’une carrière désaffectée destinée à la construction de nouvelles habitations. Une bande d’adolescents vient perturber la tranquillité du site, et de fait, l’intimité des deux amoureux. Le petit séjour qui se voulait romantique bascule brutalement dans l’horreur.

Premier film écrit et réalisé par James Watkins, Eden Lake vaut moins pour son histoire (banale et classique) que par sa capacité à exploiter pleinement les codes du genre. En filigrane de chaque séquence, Eden Lake tente la résurgence des codes du thriller et du survival, le tout agrémenté d’une bonne dose de gore.

Nous savions déjà que la logique de bande refoule une part de violence indicible, que l’incarnation du Mal n’est que l’expression de pathologies et de carcans sociétaux, enfin, que l’horreur naît juste d’un malaise au sein de la civilisation. Alors même s’il ne renouvelle pas le genre (souvenons-nous des Enfants du maïs ou des Révoltés de l’an 2000), Watkins signe un film efficace et souvent effrayant.
Laurence Mijoin - Publié le 17/04/09
Liste des bonus
- Making of (3')
- Interviews (31')
- Bande-annonce (3')
- Bande-annonce d'Humains (1')


Commentaire
Le réalisateur James Watkins, le producteur Christian Colson (The Descent, ceci explique cela…) et les principaux acteurs reviennent sur les conditions de tournage, leurs expériences, leurs difficultés et l'audace du projet (adolescents tueurs).

Note bonus : 3/6
Image
Un peu solaire parfois (ambiance presque irréelle à la fois triste et lumineuse), mais quelle qualité d'image pour ce survival tourné en pleine forêt. Noirs denses, contrastes, précision… c'est quasiment parfait. La sale trogne des gamins, les crocs du molosse bête et méchant, la robe maculée de sang et de boue de Kelly Reilly, la plaie béante de Michael Fassbender… aucun détail n'est épargné et ça fait froid dans le dos.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Ça commence dès le générique avec une spatialisation très réussie. On se dit alors que tout le film va être du même tonneau et qu'il va falloir se planquer la tête dans les coussins. Et effectivement, en plus de proposer une image d'une propreté éclatante, Eden Lake ne lésine pas sur les effets, la musique, les silences et les plages de tension pour nous faire réagir. Devant, derrière, le spectacle est là, et sans en faire des tonnes.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BLU 23/08/19 Dumbo 3D
BLUHD 23/08/19 Dumbo
DVD 23/08/19 Dumbo
BLU 23/08/19 Dumbo
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
michael-c-hall
anthony-hopkins
priyanka-chopra
poppy-montgomery
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011