L'œuf du serpent

The Serpent's Egg
Année : 1977
Réalisateur : Ingmar Bergman
Interprètes : David Carradine, Liv Ullman, Isolde Barth
Éditeur : Carlotta
DVD : DVD-9, 114', zone 2
Genre : drame, couleurs/noir et blanc
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/10/09
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
SD 576i (Mpeg2)
4/3 uniquement
Bande-son
Français Dolby Digital 1.0
Anglais/Allemand Dolby Digital 1.0
Sous-titres
Français
Poursuivi pour fraude fiscale à la fin des années 1970, Ingmar Bergman fuit la Suède et s’installe aux États-Unis. Là, le grand producteur Dino de Laurentis lui propose de réaliser le film de ses rêves. Ce sera L’œuf du serpent, une superproduction de la MGM qui se déroule au mois de novembre 1923, au moment où le jeune Hitler rate son putsch munichois. Mais partout, « l’œuf du serpent », dont la fine membrane laisse déjà entrevoir le parfait reptile, est en train d'éclore.

David Carradine incarne ici un trapéziste juif, Abel Rosenberg qui, un soir, découvre le cadavre de son frère, suicidé d’une balle dans la tête. Après avoir été soupçonné par la police, Abel se rapproche de Manuella (Liv Ullman), sa belle-sœur, et s’engage bientôt dans une relation amoureuse destructrice.

Film pesant, oppressant, très influencé par le cinéma expressionniste allemand, L’œuf du serpent livre du Berlin des années 1920 une image glauque et grise, entre cabarets sordides, rues désertes, misère humaine et petit Mengele qui, dans les coursives d’une clinique, s’adonne à des expériences médicales terrifiantes.

L’œuf du serpent, ce sont bien sûr les graines du nazisme, cette terreur sans nom qui empoisonne les esprits et dont le réalisateur de Cris et chuchotements livre une vision impressionnante. Une œuvre délaissée à tort par les amateurs de Bergman. À redécouvrir.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 05/11/09
Liste des bonus
- Présentation et analyse du film avec des extraits d'interview du réalisateur (19')
- Bande-annonce


Commentaire
Très intéressant.
Note bonus : 4/6
Image
Sur les plans fixes et les séquences lumineuses, le résultat est correct avec une définition agréable, des contrastes opérationnels, mais un format 4/3 un peu dérangeant.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Si la VO 1.0 se montre un peu plus ouverte et plus aérée que la VF, l'ensemble reste tout de même très étriqué. Un tout petit mono.
Top son : aucun
Note son : 2/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
tatiana-maslany
sophie-turner
martin-scorsese
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011