3
TV - Écran plat

Panasonic TX-L32DT30

sans Must AV
Prix indicatif : 999 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 81 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (400 Hz)
TNT : simple tuner (SD et HD)
Disque dur : externe via USB
HDMI : 4 (v 1.4, dont 3 arrières et 1 latérale)
Dim. (L x H x P) : 751 x 205 x 230 mm
Poids : 13 kg
L’essentiel
Le Panasonic TX‑L32DT30 est le premier téléviseur LCD LED Edge 3D Ready de la firme japonaise. Modèle HDTV 1 080p, il adopte une dalle IPS Alpha de 1 920 x 1 080 pixels, dotée d’un filtre antireflet assez efficace et pilotée par une électronique 400 hertz. Ou plus précisément un traitement 200 Hz associé à un balayage (200 fois par seconde) du rétroéclairage. Au passage, ce dernier adopte également le principe du Local Dimming. Côté design, c’est sobre, classe et dans l’ère du temps.

L’équipement est haut de gamme avec, côté réception TV, un tuner HD compatible TNT, câble et satellite. S’ajoutent le port CI+ et la labellisation Canal Ready pour le décodage des chaînes payantes. De plus, il est possible d’enregistrer et de profiter du Time Shifting via un disque dur externe. Pour cela, trois ports USB Host sont présents et sont compatibles Fat32 comme NTFS. Enfin, le Panasonic TX‑L32DT30 propose un lecteur de carte SD et surtout quatre entrées HDMI 1.4 compatibles CEC dont l'une d'elle est dotée de la fonction ARC. Par contre, le xvYCC, le Deep Color et l’Auto LipSync ont été oubliés…

Comme tout téléviseur moderne, le Panasonic TX‑L32DT30 peut se connecter au réseau domestique via son port Ethernet ou en Wi‑Fi via un module optionnel à raccorder à l'un des ports USB. La fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA) est évidemment de la partie, mais avec une compatibilité surprenante. Le Mpeg2 et le Mpeg4 sont lus jusqu’en 1 080p, par contre le DivX, l’XviD et le WMV s’arrêtent au 720p. Le MKV est reconnu de façon aléatoire, tandis que le Vob et le Mov sont totalement boudés. De son côté, l’AVC‑HD est accepté, et en photo, le Jpeg est affiché jusqu’à 30 mégapixels. Enfin, en audio pure, c’est un peu mieux avec la lecture du MP3, du WMA et de l’[abc]ACC[/abc], avec gestion des jaquettes et de l’ID3Tag. Sinon, les Widgets ne sont pas oubliés, avec entre autres, l’accès à DailyMotion, YouTube, Picasa, Eurosport, la météo, Facebook, Twitter, Allociné, Skype, etc. Notez encore un accès aux Webradios et à l’offre VOD d’Ace Trax.

Le Panasonic TX‑L32DT30 intègre l’émetteur pour la synchronisation des lunettes 3D et propose la conversion 2D/3D, ainsi que le mode ISF. Enfin, concernant la consommation, nous l’avons mesuré à 77 W en moyenne en usage normal, soit une valeur moindre que celle annoncée sur l’étiquette du téléviseur (vraisemblablement la puissance maximale). En veille, la valeur annoncée est conforme, mais le plus surprenant vient de la consommation en mode 3D. En général, pour compenser la perte de luminosité engendrée par les lunettes, les téléviseurs consomment plus en 3D qu’en 2D. Sauf avec ce modèle mesuré à 67 W en 3D !
Concurrence
En s’immisçant dans le monde du LCD LED 3D Ready, Panasonic vient se frotter aux plus gros fabricants de téléviseurs : LG, Philips, Samsung, Sharp, Sony et Toshiba. La concurrence est donc bien plus rude que dans le monde du plasma, si bien que la firme japonaise aura fort à faire pour s’imposer.
Fiche technique
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 81 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (400 Hz)
Réception : télétexte, Infos+, EPG, TNT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+), SAT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+), Câble (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+)
Disque dur : externe via USB
Connectique : 4 entrées HDMI (v 1.4, dont 3 arrières et 1 latérale), 1 entrée YUV (RCA), 1 entrée Data (Sub-D15), 1 entrée péritel (RVB), 1 entrée Stéréo + Composite (arrière), 1 sortie casque (latérale), 1 sortie audio stéréo, 1 sortie audio numérique (optique), 1 port CI+, lecteur de cartes mémoire (SD/MMC), 3 ports USB Host (arrière et latéral) , 1 port Ethernet, Wi‑Fi (option)
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24), 3D (côte à côte, dessus/dessous, frame packing), conversion 2D/3D, Data (SXGA avant compression)
Multimédia : MP3, WMA, AAC, DivX (SD et HD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, Webradios, WebTV (Widgets)
Usage : télécommande simple, capteur de luminosité, CEC, Super 4/3, 4/3, 14/9, 16/9, Zoom Letterbox, Zoom Letterbox sous-titres, Zoom 2.35 (4/3, 16/9, HD), Overscan
Réglage : température de couleur (préréglable), balance des blancs paramétrable (RVB), réglage de gamma (préréglage), rétroéclairage (dynamique par zone), renforcement du contraste (statique), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Compensation de mouvement : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Son : puissance (2 x 10 W), décodeur (PCM, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, HE-AAC), ARC, eARC, processeur surround (V-Audio Pro Surround), égaliseur, AVL
Consommation : 118 W (0,3 W en veille)
Dim. (L x H x P) : 751 x 205 x 230 mm
Poids : 13 kg
ph image
Verdict technique
Si le Panasonic TX‑L32DT30 fait une belle entrée dans le monde du LCD LED 3D Ready, il souffre néanmoins de quelques défauts. Si sa dalle est plutôt bonne en homogénéité et très réactive, son angle de vision est indigne de son rang. Et s'il fait preuve d’une belle colorimétrie, le rendu est à la limite de brûler les blancs et surtout, il oublie les détails dans les noirs qui restent bouchés sans qu’il soit possible d’y remédier malgré les réglages vidéos nombreux et le mode ISF.

Côté traitement vidéo, le Local Dimming ne travaillant qu’en Edge, des halos verticaux (dénommés aussi « effet de douche ») sont visibles lors de fortes différences de contraste entre les zones de l’écran. Enfin, si la compensation de mouvement porte parfaitement son nom et remplis son rôle sans décrocher, tout en restant assez naturelle, elle maitrise moyennement les défauts de contours sur les objets en mouvement sur fond fixe. Voilà qui lui fait perdre de précieux points.

Le Panasonic TX‑L32DT30 se rattrape néanmoins en 3D, où, tout en consommant moins qu’en 2D et en restant en toute situation fluide dans les mouvements, il affiche une image exempte du moindre effet fantôme. L’image est précise à souhait, et plus intéressant encore, la conversion 2D/3D fait partie des plus réussies que nous ayons testée, avec un rendu de la profondeur suffisant pour donner du relief, sans exagération ni défaut de géométrie. Enfin, côté son, vu l’encombrement de l’appareil, le résultat reste largement acceptable, avec un peu de grave et de coffre au niveau des voix, une fois être passé par la case égaliseur…
+ Les points forts
»  
Consommation en 3D
»  
Piqué et définition en HD
»  
Tuner TNT et satellite avec Port CI+
»  
Précision de l’image en 2D comme en 3D
»  
Enregistrement et Time Shifting via USB
»  
Nombreux Widgets et passerelle multimedia UPnP (DLNA)
- Les points faibles
»  
Angle de vision
»  
Noirs bouchés
»  
Wi‑Fi en option
»  
Lecture vidéo trop limitée
»  
Pas de gestion du xvYCC, du Deep Color et de l'Auto LipSync
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES