4
TV - Écran plat

Sony KDL-46HX920

Mustav
Prix indicatif : 2 299 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 116 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (800 Hz)
TNT : simple tuner (SD et HD)
Disque dur : externe via USB
HDMI : 4 (v 1.4, dont 2 arrières et 2 latérales)
Dim. (L x H x P) : 1 081 x 692 x 258 mm
Poids : 24 kg
L’essentiel
Le Sony KDL‑46HX920 est un téléviseur 3D Ready haut de gamme. Modèle à technologie active, ce LCD HDTV 1 080p adopte un rétroéclairage LED zoné et un traitement Motion Flow XR 800 hertz. Il adopte également une dalle de 1 920 x 1 080 pixels et se distingue avec une remarquable finition, sans bord, et un traitement anti‑reflet de type satiné. Ces derniers sont atténués, pas éliminés, mais cela donne de la brillance à l'image sans toutefois souffrir de l'effet miroir. Éteint, ce téléviseur impose déjà toute sa classe…

L’équipement est conforme aux standards actuels, et comprend quatre entrées HDMI 1.4 compatibles CEC et Deep Color dont l’une bénéficie de la fonction ARC. Par contre, le xvYCC et l’Auto LipSync sont encore au abonnés absents… Heureusement, le Sony KDL‑46HX920 se rattrape avec son tuner TNT HD (compatible câble) complété d’un port CI+ certifié Canal Ready. Il ajoute également la fonction enregistrement sur disque dur externe ou clé USB (capacité comprise entre 32 Go et 2 To). Deux ports USB Host (compatibles seulement Fat32), sont présents dont un dédié à cette fonction d’enregistrement. Enfin, pour la connexion réseau, le port Ethernet est proposé, mais aussi et surtout le Wi‑Fi.

Le Sony KDL‑46HX920 est donc un téléviseur connecté : Youtube, Dailymotion, Facebook, Twitter, M6 Replay, Eurosport, Skype (avec Webcam fournie), plus le service Sony Entertainment Network (SEN) pour la musique et la VOD… Les possibilités sont nombreuses. La navigation sur le Web est également permise avec en prime la possibilité d’utiliser un Smartphone Android ou iOS comme clavier virtuel. Le mode passerelle multimédia UPnP (DLNA) est évidemment intégré, mais la compatibilité est surprenante.
En audio, seuls le MP3 et le WMA sont gérés avec pochettes et ID3Tag. En vidéo, le Mpeg4 et le WMV sont lu en SD comme en HD, par contre le Mpeg2 et le DivX ne dépassent pas la définition standard. Quant au XviD, il n’est pas reconnu… Côtés conteneurs l’AVC‑HD, le MP4 et le M2TS sont gérés, mais pas le Mov, le TS et le MKV. Heureusement, en photo, le Jpeg est lu jusqu’à 30 mégapixels. Enfin, côté consommation, nous avons mesuré 65 W en usage quotidien 2D, 125 W en moyenne en 3D, et bien moins de 1 W en veille.
Concurrence
Dans le monde des téléviseurs 3D Ready LCD, ceux à rétroéclairage LED zoné ne sont pas majoritaires. Néanmoins, chez LG (avec les modèles Nano Full Led), Philips ou Toshiba, la concurrence est rude, sans oublier le plasma avec par exemple le Panasonic TX‑P50VT30 (cliquez pour consulter le test de la rédaction d'AVCesar.com)…
Fiche technique
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 116 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (800 Hz)
Réception : télétexte, PAT, PIP, PAP, Infos+, EPG, TNT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+), Câble (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+)
Disque dur : externe via USB
Connectique : 4 entrées HDMI (v 1.4, dont 2 arrières et 2 latérales), 1 entrée YUV (RCA), 1 entrée Data (Sub-D15), 1 entrée péritel (RVB), 1 sortie casque (latérale), 1 sortie audio numérique (optique), 2 ports USB Host (latéral) , 1 port Ethernet, Wi‑Fi
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24), 3D (côte à côte, dessus/dessous, frame packing), conversion 2D/3D, Data (SXGA+)
Multimédia : MP3, WMA, DivX (SD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, Podcast, WebTV (Widgets), accès Web
Usage : télécommande simple, capteur de luminosité, CEC, Deep Color, Super 4/3, 4/3, 14/9, 16/9, Zoom Letterbox, Zoom Letterbox sous-titres, Zoom 2.35 (HD), Overscan
Réglage : température de couleur (préréglable), balance des blancs paramétrable (RVB), réglage de gamma (préréglage), rétroéclairage (dynamique par zone), renforcement du contraste (dynamique), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR, Mpeg NR, Mosquito NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Compensation de mouvement : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Son : puissance (2 x 10 W), décodeur (PCM, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, HE-AAC), ARC, eARC, processeur surround (S-Force Front Surround 3D), AVL
Consommation : 84 W (0,25 W en veille)
Dim. (L x H x P) : 1 081 x 692 x 258 mm
Poids : 24 kg
ph image
Verdict technique
Superbement fini, le Sony KDL‑46HX920 affiche déjà une classe évidente éteint. Allumé, il s’en sort encore mieux. Superbe colorimétrie au rendu très naturel, traitement vidéo et fluidité sans reproche (hormis les classiques petits artéfacts de contours sur les objets en mouvement), contraste impressionnant et qualité des noirs parfaite. Le rétroéclairage zoné fonctionne plutôt très bien, tout juste peut‑on reprocher un léger effet de halo sur les textes blancs sur fond noir par exemple. Mais, à moins de littéralement truffer le système de rétroéclairage de milliers de diodes, impossible de totalement éliminer ce phénomène. Bref, en 2D comme en 3D, la qualité est bien là. À savoir, pour ce dernier mode, la luminosité, toujours réduite par rapport à une image 2D, progresse néanmoins dans le bon sens avec un rayonnement accru des diodes. Merci au procédé Local Dimming qui fait la différence par rapport au LED Edge. Au final, la sensation 3D est bien réelle.
Seul reproche avec le mode relief, la sensibilité des lunettes actives (deux paires sont fournies dans le carton et il s'agit d'un nouveau modèle plus léger) avec l’inclinaison du visage. Il faut garder la tête parfaitement droite pour ne pas voir la colorimétrie virée de bord et l’effet fantôme, quasiment absent sur tous les films 3D que nous avons regardés, apparaître. Quant à la conversion 2D vers 3D, comme sur tous les téléviseurs testés jusqu'alors, l’effet est limité et pas vraiment saisissant… Au niveau de la compensation de mouvement, le Motion Flow propose un résultat exempt de défauts, ou presque, en 2D comme en 3D. Pas de problème de saccades, tout est parfaitement fluide. En plus, il est réglable pour un effet plus ou moins prononcé en fonction des goûts de chacun. Côté sonore, le Sony KDL‑46HX920 fait mieux que la moyenne. À savoir, le téléviseur est livré avec un pied mais il est possible d'acquérir le socle Monolithe optionnel (149 €). Ce dernier, en plus de changer radicalement le design du produit (l'écran devient un véritable objet d'art dans le salon), fait également office de barre sonore 2.1 et améliore sensiblement la qualité de la restitution sonore, notamment pour les fréquences basses. Néanmoins, pour profiter dans les meilleures conditions du spectacle sonore d'un Blu‑Ray qui déménage par exemple, rien ne remplace un système Home Cinéma. Pour conclure sur le sujet, les prestations basiques du Sony KDL‑46HX920 permettent au spectateur de regarder le tout venant des programmes télévisées sans grimacer à longueur de temps.

Aucune impasse à déplorer au niveau de la connectique et surtout son emplacement permet d'accrocher l'écran au mur sauf être gêner par les connecteurs. Le Wi‑Fi est présent, tout comme le mode passerelle multimédia UPnP (DLNA). Cependant, la compatibilité reste étonnante : le DivX est limité à la SD et ni le MKV, ni le Mov ne sont lus. Le Sony KDL‑46HX920 se rattrape avec le portail maison SNE pour la VOD et la musique en streaming, mais aussi avec le mode Skype (Webcam fournie) et les nombreux Widgets. La possibilité d’utiliser son iPod, son iPhone ou son Smartphone Androïd comme télécommande/clavier est possible après avoir téléchargé une application dédiée. Un vrai plus et une spécification bienvenue sur un écran haut de gamme comme celui‑là. Enfin, la navigation sur Internet est assurée par un navigateur basé sur Opera.
Enfin, dernier point important, le Sony KDL‑46HX920 propose la fonction enregistrement. Sauf que s’agissant d’un téléviseur avec un simple tuner, il n’est pas possible de regarder une autre chaîne pendant que l’on enregistre un programme. De plus, les fonctions en ligne et multimédia sont bloquées pendant un enregistrement. Heureusement, il reste possible de regarder une source externe.

Bref, la série Sony HX920 et plus particulièrement ce modèle 46'' (117 cm) prouve de la plus belle des manières que Sony sait toujours fabriquer de magnifiques téléviseurs aux qualités hors du commun. C'est‑à‑dire offrant à la fois un design statutaire et des performances de haute volée. L'image 2D proposée est réellement splendide et contente les rétines des plus difficiles journalistes de la rédaction qui voit pourtant plusieurs dizaines de modèles défiler sous leur yeux chaque année. Et la 3D, outre le problème de la sensibilité à l'inclinaison des lunettes, s'avère excellente. Un must, assurément !
+ Les points forts
»  
Rétroéclairage zoné
»  
Esthétique et design
»  
Colorimétrie et piqué
»  
Traitement vidéo et fluidité
»  
Qualité de l’image en 2D et 3D
»  
Deux paires de lunettes fournies
»  
Pas d’effet fantôme en 3D
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
- Les points faibles
»  
Confort des lunettes
»  
Lecture multimédia limitée
»  
Homogénéité de la dalle en partie basse
»  
Pas de gestion de l'Auto LipSync, ni du xvYCC
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES