Philips 46PFL9706H

Par Jacques Guiot - Publié le 26/03/12
Verdict technique
Autant l'écrire tout de suite, en préambule de notre verdict, le Philips 46PFL9706H nous a clairement conquis par sa qualité d'image exceptionnelle. Tant par sa dynamique, la justesse des couleurs, que par son énorme contraste dû à une luminosité puissante associée à une profondeur des noirs absolument magnifiques et insondables ! Nul doute que le revêtement Moth Eye inauguré sur cet écran participe grandement à cette remarquable performance de profondeur des noirs. Jamais un téléviseur nous avait autant impressionné sur cet aspect. Il serait bon que Philips profite rapidement de cet avantage concurrentiel en appliquant le procédé Moth Eye sur d'autres références de la gamme, notamment sur les grandes tailles…
Le système de rétroéclairage LED Local Dimming fait, encore une fois, des merveilles. On regrette cependant une toute petite fluctuation lumineuse et un léger manque d'homogénéité au niveau du rétroéclairage (cf. Section Image). Les amateurs d'image ultra‑fluide seront conquis par une compensation de mouvement Perfect Natural Motion réellement très efficace, même si de rares artefacts restent encore visibles au niveau de réglage le plus faible.

Une fois n'est pas coutume, avec le Philips 46PFL9706H, la 3D active est une option très intéressante, divertissante et qualitative. L'effet fantôme n'est pas encore complètement éradiqué, mais il apparaît insignifiant, aussi contenu que sur les meilleurs plasmas 3D Ready, c'est dire… Bref, l'image 3D est belle, détaillée, fluide et le relief puissant. De plus, la gestion des vidéos 3D Côte à côte et Dessus‑dessous est parfaitement gérée avec la possibilité d'opter pour le sens de lecture (image droite ou gauche affichée en premier). Il est possible de régler la profondeur du relief, donc la parallaxe. Par contre, comme tous les téléviseurs du marché, il n'accepte pas les vidéos 3D Côte à côte 3 840 x 1 080 pixels via USB, ou même HDMI. Ce téléviseur est très fonctionnel : compatibilités HbbTV, passerelle multimédia UPnP (DLNA), certification Windows 7 et fonction Wi‑Fi intégrée, portail Net TV complet et intéressant avec en particulier la VOD HD d'AceTrax et plusieurs services de Catch‑Up TV. À signaler encore la possibilité de connecter un clavier et une souris via USB pour profiter du navigateur Internet ou le mode Dual View Gaming et un système Ambilight Spectra XL de toute beauté.
Sa prise en charge multimédia est en revanche décevante. Absence de gestion des vidéos avec piste DTS, absence de gestion des multipistes audio, changement des sous‑titres impossible, impossibilité d'afficher les jaquettes ou pochettes d'albums, présence de saccades sur les vidéos HD en 24 Hz, trop peu de formats supportés… Bref, ses capacités multimédia sont clairement son point faible. Dommage, car le décodage vidéo est de toute beauté, le système de fichiers NTFS est de la partie et le conteneur MKV accepté à condition d'intégrer une bande‑son AC3, AAC ou MP3.

Quant à la TNT, c'est un quasi sans faute. HD ou SD, c'est superbe grâce à un traitement vidéo efficace et entièrement configurable. La TNT profite d'un EPG propriétaire avec une programmation sur plusieurs jours rendant d'un seul coup bien plus intéressante et utile l'enregistrement de programmes télévisés via USB. Enfin, la TNT profite également du standard HbbTV, encore en phase d'expérimentation, mais très prometteur.

En résumé, le Philips 46PFL9706H est un excellentissime téléviseur, doté d'un potentiel énorme. Il lui manque peu de choses pour réussir le grand chelem : des capacités multimédia plus larges et une nouvelle mise à jour Firmware pour définitivement régler le petit souci de fluctuation lumineuse du rétroéclairage et d'homogénéité de la dalle. On y croit ! La dernière en date ayant ‑presque‑ en totalité corriger le problème et considérablement améliorer la gestion du système LED Local Dimming ! Pour finir, et pour être honnête, il est bon de préciser que ces petites tracasseries n'empêchent en rien de profiter du formidable spectacle image et son proposé.
Concurrence
Avec un prix indicatif de 2 499 €, le Philips 46PFL9706H n'est franchement pas donné, et se positionne d'emblée au niveau d'une autre très grosse pointure, le Sony KDL‑46HX920 (cliquez pour découvrir le test du produit par la rédaction d'AVCesar.com). Ce dernier est, lui aussi, doté d'une image magnifique, très dynamique et d'une superbe précision.
+ Les points forts
»  
Rétroéclairage zoné
»  
Contraste et dynamique de l'image exceptionnels
»  
Qualité de l’image en 2D et 3D
»  
Très peu d’effet fantôme en 3D
»  
Design et qualité de fabrication
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
»  
Téléviseur bourré de fonctionnalités
- Les points faibles
»  
Lecture multimédia limitée
»  
Encore un peu de fluctuation lumineuse
»  
Quelques problèmes d'homogénéité
»  
Pas de gestion de l'[abc]Auto LypSync[/abc] ni du Deep Color
»  
Pas de tuner Satellite
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES