Sony KDL-46HX850

Par Jacques Guiot - Publié le 14/06/12
Son
Sujet toujours aussi délicat sur les téléviseurs LED, à fortiori sur les modèles LED Edge, les performances sonores. Avec la course à la minceur, sauf en de rares exceptions comme chez Philips qui fait mieux (sans toutefois toucher à l'excellence), les TV d'aujourd'hui sont de plus en plus médiocres au niveau de la reproduction sonore. Sony a donc souhaité améliorer cet aspect via l'innovation. Le Sony HX850 est d'emblée livré avec le fameux socle audio, élément optionnel les années précédentes, doté d'un véritable système audio. Il faut donc le connecter sur un port propriétaire situé à l'arrière de l'écran, à l'instar d'un système audio externe.

Malheureusement, si le design de l'ensemble est réussi, ce socle souffre selon nous de plusieurs défauts. Premièrement, il ne propose aucun réglage de l'inclinaison du téléviseur, constamment incliné à 6°. Pratique pour ceux qui disposent d'un meuble TV plus bas que leur canapé, mais assez déroutant pour les autres, ceux qui posent leur téléviseur à hauteur des yeux. L'écran étant incliné à 6°, c'est un peu comme si le spectateur regarde ses émissions et programmes préférés en légère contre‑plongée. Pire que ça, l'angle de vision est moins tolérant sur l'axe vertical par rapport à l'axe horizontal. Bref, à moins d'user d'astuces pour redresser la dalle, ou de disposer d'un meuble TV adéquat (bas), il est donc conseillé de fixer le téléviseur au mur.
Deuxièmement, la qualité audio n'est pas vraiment améliorée. Le son reste caverneux, les aigus trop en avant et criards, les médiums manquent de rondeurs et tirent sur les aigus, et les graves sont totalement absents. Seule la spatialisation gagne en ampleur avec des effets surround réellement perceptibles. En clair, ce pied est plus une déception qu'une bonne nouvelle. Il aurait été préférable, au mieux, de proposer le choix à l'utilisateur de l'acquérir en sus, au moins de proposer une inclinaison réglable.

Par contre, le Sony HX850 offre toutes les fonctions nécessaires à son intégration au sein d'un système Home Cinéma. On trouve par exemple une entrée HDMI compatible ARC et des fonctions CEC efficaces et complètes plus une sortie optique. Enfin, malgré l'absence du support DTS, notons qu'il est possible d'envoyer le flux Dolby Digital 5.1 en [abc]bistream[/abc] via la fonction ARC de l'entrée HDMI 1 ou à travers la sortie optique lors de la lecture de vidéo multimédia pour en profiter sur un système d'enceintes multicanal. La même gestion des vidéos avec pistes DTS aurait été parfaite.
Son
Puissance Caisson Décodeur
PCM Dolby
Digital
Dolby
Digital Plus
HE-AAC DTS
3 x 10 watts 0 oui oui oui oui -
ARC Processeur
Surround
Traitement
audio
Égaliseur AVL Mode
Voie centrale
oui S-Force Front Surround 3D - - oui -
ph image
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES