Sony KDL-46HX850

Par Jacques Guiot - Publié le 14/06/12
Verdict technique
Malgré des performances au niveau du contraste un poil en retrait par rapport au Sony HX820, le téléviseur Sony HX850 reste un excellent téléviseur LED Edge et nous a clairement conquis par sa qualité d'image exceptionnelle. Tant par sa dynamique, la justesse des couleurs, que par son contraste dû à une luminosité puissante associée à une bonne gestion du Local Dimming, surtout dans les scènes sombres. Le contraste subjectif avec une petite lumière d'appoint, ou en salle éclairée est tout simplement parfait !
Du côté de l'affichage stéréoscopique, c'est clairement un énorme bond en avant comparé aux téléviseurs Sony de la gamme 2011. L'image en relief est très performante, fluide, bien moins fatigante, dénuée (ou presque) d'effet fantôme, lumineuse et dotée d'une précision remarquable. Bravo Sony ! On regrette toujours la perte du relief dès que l'inclinaison de la tête dépasse 20°, la faute à l’emploi de lunettes différentes de celles des concurrents au niveau des verres. C'est beaucoup plus gênant qu'on ne le pense au préalable… Il est en effet difficile de rester droit comme un I pendant toute la durée d'un film. Qui n'aime pas prendre ses aises dans son canapé ?
Quelques mots sur les performances du Sony HX850 en réception TNT, domaine où il surclasse tous ses concurrents : c'est un quasi‑sans‑faute. HD ou SD, c'est superbe grâce à un traitement vidéo Reality Creation vraiment efficace et entièrement configurable. La TNT et la fonction PVR souffrent tout de même d'un EPG trop basique (mais un nouveau guide des programmes serait prévu prochainement) et de l'omission de la fonction Time Shifting. Enfin, la TNT profite également du standard HBBTV, encore en phase d'expérimentation, mais très prometteur.

Le Sony HX850 est un téléviseur qui arbore un superbe design, sobre et statutaire malgré une dalle sujette aux reflets. Heureusement, celle‑ci est très simple à nettoyer grâce à la vitre Gorilla Glass qui recouvre toute sa surface. Il est aussi doté de nombreuses fonctions : services internet en tout genre, VOD et musique à la demande, applications, Wi‑Fi et Wi‑Fi Direct, HBBTV, passerelle multimédia UPnP (DLNA), certification Windows 7… À signaler encore la possibilité de connecter un clavier et une souris via USB pour profiter du navigateur internet.
Sa prise en charge multimédia via UPnP est en revanche décevante. Même si un grand nombre de formats sont acceptés, on relève beaucoup trop de manques : absence de gestion des vidéos avec piste DTS, absence de gestion des multipistes audio, impossibilité de changement des sous‑titres, présence de saccades sur les vidéos HD en 24 Hz et transcodage des vidéos HD en 480p. Bref, ses capacités multimédias sont clairement en retrait. On espérait un meilleur bilan via USB mais l'absence de gestion NTFS coupe court à toute tentative puisque ce système ne permet pas de stocker des vidéos de plus de 4 Go, exit donc les vidéos HD.

En résumé, le Sony Bravia KDL‑46HX850 est un excellent téléviseur. Il lui manque peu de choses pour réussir le grand chelem : des capacités multimédias plus étendues, un contraste un poil plus performant, de même pour sa qualité audio et, surtout, un pied plus ergonomique. Autant de défauts qui n'entachent pas son usage au quotidien et le plaisir éprouvé à chaque séance Home Cinéma ou, plus simplement, devant un programme TNT.
Concurrence
Le téléviseur Sony KDL‑46HX850 affronte des concurrents très intéressants avec en premier lieu, le Samsung UE46ES7000, un LED Edge 3D doté d'un portail internet Smart Hub ultra complet et animé par un processeur Dual Core pour plus de réactivité, et multitâche. On peut également signaler le LG 47LM860V, lui aussi doté d'un Dual Core, d'un rétroéclairage LED Plus (Local Dimming), mais d'une technologie 3D passive Cinema 3D. Autre sérieux concurrent au Sony HX850, le nouveau téléviseur Panasonic TX‑L47DT50 LED Edge, avec Local Dimming et technologie 3D active, qui se démarque avec une compensation de mouvement améliorée et un portail internet Viera Connect de nouvelle génération. Enfin, il faut citer le magnifique Philips PFM7007 LED Edge Micro Dimming avec un traitement vidéo 800 Hz et une section multimédia particulièrement riche. Tous ces téléviseurs sont évidemment des modèles Smart TV compatibles HBBTV.
+ Les points forts
»  
Rétroéclairage zoné
»  
Très bon contraste intra‑image
»  
Qualité de l’image en HD et 3D
»  
Quasi-absence d'effet fantôme en 3D
»  
Design et qualité de fabrication
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
»  
Dalle compatible Super Bit Mapping
- Les points faibles
»  
Le socle bloqué à 6° d'inclinaison
»  
Qualité audio du socle décevante
»  
Lecture multimédia limitée
»  
Pas de gestion de l'Auto LipSync
»  
Pas de tuner satellite
»  
Dalle brillante avec reflets
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES