Philips 46PFL9707S

Par Jacques Guiot - Publié le 01/03/13
Image
Passons à la partie la plus intéressante de ce banc d'essai, celle de la qualité d'image proposée par le Philips 46PFL9707S. Premier point très positif, les soucis de halo lumineux autour des objets et écritures claires sur fond noir rencontrés sur le modèle de l'année dernière ont pratiquement disparus. Et sans dégrader la profondeur du noir, toujours exceptionnelle (et nous pesons nos mots)…

Le contraste est clairement l'énorme atout de ce téléviseur. C'en est même très impressionnant ! En activant le rétroéclairage dynamique, dont la puissance et l'efficacité sont intimement liées à la technologie Full LED Local Dimming, les noirs proposés sont d'une profondeur abyssale. Aucune lumière n'est décelable. Même dans une salle obscure, les bandes noires d'un film 2.35, par exemple, sont totalement invisibles. En revanche, on observe une fluctuation de la luminosité entre les scènes claires et sombres. En effet, cette dernière, mesurée à 250 cd/m² en mode ISF, passe à 120 cd/m² en contraste intra‑image dans les scènes sombres, avec le Local Dimming activé sur le mode Image Optimale. Par contre, ce mode permet de profiter de noirs parfaits (0 cd/m²), mais moins fouillés comparés à un des modes associé au système Local Dimming désactivé.
Au regard de cette concession (sélection d'un mode désactivant le Local Dimming), nous obtenons un noir à 0.05 cd/m² pour un contraste Ansi de 2 900:1. Un chiffre vraiment excellent, sans aucun doute lié à l'exclusive technologie Moth Eye déployée sur l'intégralité de la superficie de la dalle. Chacun jugera donc s'il préfère avec, ou sans, Local Dimming...
Au niveau de la fluidité, il est possible d'activer/désactiver l'affichage 200 Hz et la compensation de mouvement PMR 1 200, de façon indépendante. La simple activation du Clear LCD permet déjà de proposer une excellente fluidité avec très peu d'artefacts, ni d'effet « caméscope ». Il est possible d'aller encore plus loin avec la compensation de mouvement Perfect Natural Motion 1 200. Mais si l'on obtient alors une fluidité réellement exceptionnelle, cela s'accompagne de quelques artefacts : très légers via le réglage Bas, plus présents sur Moyen ou Haut. Le choix d'opter pour l'un, ou l'autre des procédés, ou bien les deux dépend bien sûr des goûts de chacun.
Revenons rapidement sur un problème déjà souligné dans le chapitre Réglage de ce banc d'essai, la colorimétrie. L'espace colorimétrique (gamut) HDTV Rec.709 est quasi parfait, et comme vous avez pu le lire, il est possible d'affiner les réglages à la perfection ou presque… Presque, car il reste un souci de dérive bleue dans les scènes sombres impossible à corriger, la faute à l'absence de réglages IRE par tranche de 10% (IRE 10P). Attention, ce phénomène est quasiment indécelable, sauf par des personnes exigeantes ayant l'habitude de calibrer leur téléviseur avec une sonde.
Avec ce léger écueil constaté, il faut bien avouer que les modes ISF proposés perdent un peu de leur intérêt. Mais il faut aussi être franc, avec seulement quelques réglages effectués à l'œil, subjectivement les couleurs paraissent superbes et très naturelles, et la dérive quasiment invisible !
3216,00 €
Amazon.fr

Autre petit défaut, de légères traces plus sombres sont parfois visibles sur la dalle (variables en fonction des modèles, ce problème est appelé DSE dans notre jargon pour Dirty Screen Effect). Attention, là encore, il faut vraiment y prêter attention pour les voir, ce phénomène n'est que très (très !) peu visible.
Quant au relief, certes, l'image stéréoscopique souffre des habituels problèmes expérimentés sur tous les téléviseurs 3D Ready basés sur la technologie active : scintillements entraînant une fatigue oculaire et effet fantôme (mesuré). Pourtant, il s'agit d'une très belle image 3D, lumineuse, puissante, fluide, précise et les lunettes 3D s'avèrent bien plus confortables et légères qu'auparavant.
Pour revenir sur les images fantômes, celles‑ci restent tout de même rarement présentes, certains films n'en sont affectés que dans 15% des scènes, et chose étonnante, elles disparaissent complètement ou presque en mode Dual View Gaming. Ce dernier permet à chacun des deux joueurs de profiter, avec une console Xbox 360 ou PS3, d'une image plein écran sur le même téléviseur. Une fonction qui marche très bien, réellement plaisante, surtout que ces mêmes lunettes 3D permettent à la fois de profiter des films en relief et du mode Dual View Gaming. Par contre, les titres 3D voient l'effet fantôme rappliquer à l'écran. Mais en réduisant la profondeur du relief, on arrive à trouver un bon compromis et l'immersion dans le jeu est évidemment au rendez‑vous. Quant à la conversion 2D/3D, elle est toujours aussi amusante et… gadget. Rien ne vaut la 3D native, et pour avoir visualisé nos BD 3D de référence, très bien réalisés, comme Avatar 3D, Titanic 3D, ou Tron 3D, le spectacle est visuellement magnifique sur ce Philips 46PFL9707S !

Pour le reste, c'est tout bon. Le traitement de l'image est excellent même s'il faut faire attention de ne pas pousser le filtre Définition, un peu trop agressif au‑dessus de +2 (comme déjà explicité dans la section Réglage). Le désentrelacement est très performant avec une très bonne gestion des « jaggies » (effet d'escalier). L'image est extrêmement précise pour une qualité remarquable avec un Blu‑Ray, et la gestion du signal de la TNT HD s'avère de toute beauté. La mise à l'échelle 1 080p (Upscaling) est bien réalisée, même si les meilleurs processeurs vidéo intégrés dans certains lecteurs Blu‑Ray ou amplificateurs audio‑vidéo font mieux.
Image
Optimisation de la netteté dans les mouvements
SD
480i/576i
ED
480p/576p
HD
720p/1 080i
Full HD
1 080p/50/60
Full
HD 1 080p/24
oui oui oui oui oui
Compensation de mouvement
SD
480i/576i
ED
480p/576p
HD
720p/1 080i
Full HD
1 080p/50/60
Full HD
1 080p/24
3D
oui oui oui oui oui oui
ph image
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES