Samsung UE46F8000

Par Jacques Guiot - Publié le 24/06/13
Réglage
Le Samsung UE46F8000 propose cette année des réglages très complets, dont un CMS (Color Management System) pour corriger l'espace colorimétrique Rec.709 même si ce dernier est déjà très juste par défaut. On retrouve évidemment tous les réglages de couleur, de la balance des blancs (teintes sombres ou lumineuses, ou par tanches de 10%), et du gamma. C'est très complet ! À cela, s'ajoutent des couleurs satisfaisantes en sortie de carton avec le mode Cinéma (la colorimétrie est l'un des points forts de ce téléviseur), comme c'étaient déjà le cas avec les Samsung ES7000 et Samsung ES8000 de l'année dernière. En clair, il est possible de calibrer le téléviseur à la perfection si vous disposez d'une sonde, d'un logiciel et des compétences nécessaires. Mais, plus fort encore, même en pratiquant de petites retouches uniquement à l'œil on arrive à un résultat plus que satisfaisant.
On trouve également plusieurs modes Image (Standard, Jeu, Cinéma, etc), un choix de la température de couleur (Froide, Normal ou Chaud 1 et Chaud 2), plus les traditionnels réglages de netteté, rétroéclairage, contraste, luminosité, saturation de couleurs, contraste dynamique, nuance des noirs, espace colorimétrique (Auto ou Natif) et un réglage RVB de l'échelle de gris avec une correction de la polarisation RVB (pour réduire une teinte bleutée dans les noirs par exemple).

Par contre, déception, il n'est pas possible de régler le procédé Micro Dimming, plus ou moins efficace en fonction des modes Image choisis. D'ailleurs, si ce contrôle des zones de contraste manque d'efficacité comparé à un Full LED Local Dimming (logique), il pêche aussi comparé à certains systèmes LED Edge concurrents. Ce qui donne parfois l'impression que l'image manque de dynamique dans les scènes sombres. Par contre, si les paramètres Contraste dynamique et Amélioration du blanc ou du noir sont bien disponibles, nous déconseillons leur usage. Ces options bouchent les noirs et brûlent les blancs pour, au final, déséquilibrer totalement le gamma. Enfin, comme indiqué dans le chapitre Caractéristiques, un nouveau mode Detect.LetterBox permet d'assombrir les bandes noires avec les films en 2.35:1 ou 1.85:1. Malheureusement, il manque totalement d'efficacité.
1599,00 €
Amazon.fr

Du côté du traitement d'image, seuls deux paramètres sont de mise : un réglage de la netteté assez puissant (ce filtre est à utiliser avec parcimonie sous peine d'effets d'escalier sur les obliques et des artefacts trop visibles sur les chaînes SD) et deux réducteurs de bruit (Bruit Mpeg et un nouveau réducteur de bruit numérique appelé Digital Clean View) qui ont tendance à flouter un poil trop les images pour corriger les traces de compressions Mpeg. Ils lissent plutôt bien les images sur les contenus trop compressés, souffrant d'artefacts de compression, mais dégradent trop les chaines et contenus HD. Même réglés sur le mode Auto, ces filtres n'offrent pas de bons résultats sur les chaines haute définition. Chacun jugera de leur efficacité en fonction de ses attentes, mais pour notre part nous les désactivons. Autre remarque, les filtres d'accentuation des contours ou de la précision des détails disponibles sur certains téléviseurs concurrents sont absents, et semblent tous regroupés dans ce réglage de netteté un peu trop puissant.
Un mot sur le Motion Plus, totalement personnalisable avec le réglage de l'intensité de la réduction du flou dans les mouvements (plus c'est haut, plus c'est fluide, mais plus c'est flou), ou le réglage de l'intensité de la réduction des vibrations dans les mouvements (appelé aussi Judder). Enfin, comme déjà indiqué, il est possible d'activer ou non le LED Clear Motion, qui engendre une fluidité exceptionnelle, mais un effet caméscope plus prononcé (tout de même intéressant avec les reportages, sports, documentaires, etc.).

Quant à l'affichage stéréoscopique, il profite de nouveaux réglages comme la gestion de la perspective (parallaxe) et de la profondeur. On retrouve les réglages traditionnels, à savoir : conversion 2D/3D avec réglage de l'intensité du relief plus gestion des vidéos 3D côte à côte ou dessus‑dessous, le sens de lectures (image gauche ou droite en premier) et la possibilité de booster l'intensité lumineuse. À savoir, le téléviseur bascule automatiquement en mode 3D avec des réglages prédéfinis (contraste et rétroéclairage au maximum pour une 3D plus lumineuse). Il est tout de même conseillé de revoir ces paramètres et d'activer le Motion Plus, fonctionnel en 3D (cela permet d'éviter le scintillement en offrant une bien meilleure fluidité dans les scènes rapides et les travelings de caméra). En revanche, le LED Clear Motion est inactif en 3D.
Réglages
Température
de couleur
Temp.
couleur
Balance
des blancs
Réglage
de gamma
Rétroéclairage Renforcement
du contraste
Renf.
contraste
paramétrable (CMJRVB) RVB préréglage dynamique par zone dynamique
Désentrelacement (vidéo/film)Désent. (vidéo/film) Réducteur de bruitRed. de bruit
D NR Mpeg NR Mosquito NR
automatique oui oui -
ph image
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES