Samsung UE55F9000

Par Jacques Guiot - Publié le 03/02/14
Verdict technique
Après avoir vécu plusieurs semaines avec le Samsung UE55F9000, et avant cela avec les Philips 65PFL9708S et Sony KD‑65X9005A, il nous apparaît évident que l'affichage Ultra HD apporte du bon, du très bon : une image plus précise et plus immersive, avec le Blu‑Ray ou un signal TNT ou satellite. Certes, l'absence de contenus Ultra HD est regrettable, mais pouvoir profiter d'une telle qualité d'Upscaling permet tout de même de patienter. Et, surtout, c'est très prometteur pour l'avenir.
Sur ce terrain, le Samsung F9000 excelle et propose selon nous la plus belle image Ultra HD de tous les modèles testés jusqu'à présent. Il lui manque seulement quelques fonctions comme des connecteurs HDMI 2.0, la possibilité de profiter et de calibrer un espace couleur DCI 4K et la compatibilité HEVC. Mais gageons que ces fonctionnalités seront possibles lorsque les nouveaux boitiers One Connect HDMI 2.0 seront disponibles, aux alentours du printemps. En revanche, nous regrettons les limites de la technologie LED Edge en terme de contraste, surtout sur un modèle aussi huppé. Avec un contraste natif de 2 500:1 on est encore loin des chiffres mesurés au‑delà de 8 000:1 avec certains TV Full LED.

En dehors de ces menus regrets, la qualité d'image est tout bonnement exceptionnelle, et nous a laissés sans voix ! Pratiquement aucun défaut n'est à déplorer hormis quelques petits artefacts de mouvements anodins avec le Motion Plus enclenché, et quelques décrochages lors des travellings rapides avec les contenus 24p. La colorimétrie est juste et peut même atteindre la perfection avec un bon calibrage. L'homogénéité est très bonne et les principaux défauts ont été corrigés : pas de clouding, pas de DSE, pas de banding sur notre modèle de test.
Enfin, l'affichage stéréoscopique s'impose comme LA référence actuelle, surtout avec une mise à l'échelle Ultra HD qui apporte un vrai plus à l'expérience en relief. Certes, il reste quelques rares images fantômes sur les génériques et sous‑titres, mais dans l'ensemble, c'est beau, immersif, fluide, lumineux, avec une profondeur de champ saisissante ! De loin la plus belle 3D que nous ayons pu voir sur un téléviseur, très proche de ce que proposent certains vidéoprojecteurs DLP 3D.
La TNT HD est tout aussi surprenante. Nous étions loin d'imaginer qu'un Upscaling Ultra HD pouvait apporter autant de qualité sur un signal 1 080i. Évidemment, pas de miracle avec les programmes de très mauvaise qualité, et la TNT SD n'est donc pas à la fête. De plus, les réducteurs de bruit se sont montrés très perfectibles. Ils engendrent une dégradation de l'image. Seul le Digital CleanView s'avère intéressant, mais le réducteur de bruit Mpeg engendre un effet « aquarelle » qui, certes, camoufle les artefacts, mais dégrade considérablement le piqué de l'image (même avec un signal TNT HD).

De pus, le Samsung UE55F9000 offre un niveau de fonctionnalités, un nombre d'applications, de services interactifs et de connexion filaire et sans‑fil impressionnants. Il y en a pour tous les goûts, tous les types d'usage, le tout associé à une simplicité et une ergonomie vraiment appréciable. Difficile de ne pas trouver son bonheur ! Il suffit pour cela de rappeler la richesse du portail internet Smart Hub 2013, à l'interface inspirée de Windows 8, le plus complet de sa génération (VOD et musique à la demande, applications). Ou encore de mentionner un niveau d'interactivité inédit permettant au spectateur de réellement communiquer avec son téléviseur. On lui parle, il nous parle, et il recherche des contenus en fonction du profil et des goûts de l'utilisateur. Sa caméra, escamotable, permet de se filmer, de prendre des photos, d'utiliser Skype en 720p, ou encore de prendre le contrôle de la TV avec les mouvements de la main. Et la présence d'un processeur Quad Core permet une réactivité de l'interface et des applications sans précédent !
De plus, il est compatible Bluetooth, Wi‑Fi et Wi‑Fi Direct, HBBTV et DLNA et la compatibilité multimédia est très aboutie, via USB ou UPnP. La majeure partie des formats les plus utilisés sont lus sans encombre avec gestion et personnalisation des sous‑titres. Il est même possible de lire quelques vidéos 4K par l'intermédiaire d'un format assez spécial, le .mp4sub Et pour aller encore plus loin dans la gestion multimédia, on trouve l'application Plex pour profiter d'un vrai système de jaquettes avec synopsis, fanarts, tri thématique des infos et une interface inspirée de XBMC pour ses fichiers audio‑vidéo. À signaler encore la possibilité de connecter un clavier et une souris via USB ou Bluetooth pour profiter du navigateur internet et faciliter l'utilisation des applications. À noter aussi, l'accès à la fonction HBBTV, en voie d'évolution actuellement et de plus en plus intéressante.

Enfin, le Samsung UE55F9000 est le seul téléviseur UHD a intégrer un double tuner TNT, satellite et câble permettant d'enregistrer un programme différent de celui de la chaîne regardée, ou encore de suivre deux programmes en même temps. Et pour couronner le tout, on trouve un EPG Rovi complet avec les informations sur tous les films et l'immense majorité des programmes, sans oublier la possibilité de consulter les photos et biographies des acteurs et réalisateurs.
Autre atout non négligeable, son superbe design, peut être moins flatteur que le Sony KD‑65X9005A avec ses superbes haut‑parleurs sur les côtés, mais très costaud, très bien assemblé, massif, et surtout d'une classe folle, épuré, avec un cadre très fin pour une sensation d'image qui flotte dans les airs, ce qui rajoute encore à l'immersion. On peut certes lui reprocher son pied fixe, mais ce dernier est très costaud et stable.

Pour finir, l'énorme avantage de ce téléviseur réside dans son concept d'évolutivité avec le boîtier One Connect qui embarque toute la connectique et les GPU et CPU. Compatible Smart Evolution, le Samsung UE55F9000 promet une totale pérennité face à l'évolution des technologies pendant les cinq prochaines années et croyez‑nous, avec le standard Ultra HD, il en a bien besoin, car rien n'est encore défini. Samsung s'est en effet engagé à fournir des boîtiers One Connect tous les ans pour, par exemple, apporter une évolution des connecteurs HDMI en 2.0, mais aussi de l'interface utilisateur, la puissance de calcul ou, carrément, l'accès à de nouvelles fonctions.

Bref, le Samsung UE55F9000 est un superbe téléviseur qui ne souffre que de quelques absences qui pourront être corrigées lorsque le standard Ultra HD sera définitivement normé. Et surtout, encore une fois, il s'agit de l'image Ultra HD la plus spectaculaire que nous ayons pu voir à l'heure actuelle : pas de remonté de bruit, pas d'artefact, seulement une précision chirurgicale, un relief très surprenant et une expérience stéréoscopique d'un autre monde pour une totale redécouverte de nos films préférés en Blu‑Ray 2D et 3D. Bravo Samsung !
Concurrence
Mine de rien, la technologie Ultra HD a beau être encore en avance sur son temps, le Samsung UE55F9000 affronte déjà quelques concurrents comme le Sony KD‑55X9005A, un Smart TV LED Edge doté d'une technologie 3D passive, d'une compensation de mouvement Motionflow XR800 redoutable, du célèbre et très efficace traitement vidéo Reality Creation, et d'une compatibilité TriLuminos pour un espace couleur très proche du DCI utilisé par le cinéma 4K. Signalons aussi le Toshiba 65L9363 un téléviseur LED Edge UHD doté du processeur vidéo Cevo Engine 4K, d'une compensation de mouvement AMR 800, d'une technologie 3D active et du portail internet Toshiba Cloud TV. N'oublions pas le Philips 65PFL9708S récemment testé, lui aussi un modèle LED Edge doté d'un filtre Ultra Resolution très puissant, d'un Hex Core et du fameux Ambilight exclusif. Et pour finir, le LG LA970V, le seul téléviseur Ultra HD a être doté d'un rétroéclairage Nano Full LED pour un contraste très prometteur, et un environnement multimédia et Smart TV qui n'a rien à envier à Samsung.
+ Les points forts
»  
Définition Ultra HD, évidemment !
»  
Image exceptionnelle de précision
»  
Outils de calibrage très complets
»  
Qualité d'un Blu‑Ray 1 080p, du jeu et de la TNT
»  
Expérience 3D sans précédent !
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
»  
Très bonne qualité audio pour un TV
»  
Concept Smart Evolution essentiel
»  
Environnement multimédia et Smart TV ultra‑complet
- Les points faibles
»  
Dalle brillante avec reflets
»  
Absence de rétroéclairage Full LED
»  
Profondeur du noir perfectible
»  
Saccades avec l'affichage 24p natif
»  
Pas de HDMI 2.0, ni de HEVC
»  
Le prix !
484€ 899€
il y a 11 heures
Jusqu'à ‑50% de  emise
il y a 18 heures
260€ 300€
il y a 1 jour
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser