Sharp LC52XS1

Par Jacquemin Vidal - MAJ le 15/05/09
Verdict technique
Ce téléviseur Sharp LC52XS1 fait payer assez cher ses prestations. Mais n’est pas le plus fin des écrans LCD 52 pouces qui veut ! Surtout, il possède d’autres arguments pour convaincre. La finition est absolument remarquable tout comme le design. Quant à la qualité de fabrication, jamais nous n’avions testé un écran aussi convaincant. C’est du lourd, du massif, du solide… Et s’il n’a l’air de rien avec sa taille de guêpe, sur la balance, cet écran pèse 45 kg, pas moins. Important à savoir pour une fixation au mur…

En fait, c’est plutôt sur des détails que nous sommes parvenus en prendre en défaut ce téléviseur. Les ports USB Host par exemple, mal placés ou limités en termes de fonctionnalités. Le mode Film inaccessible sur les signaux entrelacés : il est alors impossible de supprimer le cisaillement des obliques sur les films en SD. L’absence de compensation de mouvement, qui aurait pu parfaire la fluidité sur les films. Ou encore, l’oubli de fonctionnalités tel le PIP, le PAP, l'Auto LipSync et le Deep Color.

Malgré cela, nous n’hésitons pas à lui décerner notre label Must AVCesar.com car, il faut le reconnaître, en image pure c’est l’un des meilleurs écrans plats que nous ayons pu tester. L’Upscaling assure comme un chef, avec précision mais sans exagération. La colorimétrie est chaleureuse à souhait et les teintes naturelles. L’homogénéité est remarquable, même dans les basses lumières. Les noirs sont d’une densité jamais atteinte en LCD et demeurent détaillés en toute circonstance. C’est d’ailleurs le point le plus impressionnant avec ce Sharp LC52XS1, le tout avec une épaisseur extrêmement réduite. Il faut lui reconnaître un système de rétroéclairage LED dynamique et zoné, à la fois efficace et peu encombrant. Résultat, en pleine lumière ou dans le noir absolu, l’expérience visuelle est remarquable, avec une image dynamique à souhait.
Concurrence
Avec un prix aussi élitiste, on évolue évidemment dans les hautes sphères de l’écran plat. Aussi, bien que son prix soit bien inférieur, on pense malgré tout au modèle Pioneer KRP‑500. Lui aussi propose un boîtier déporté et une dalle de haute qualité…
+ Les points forts
»  
Qualité sonore
»  
Finesse de l’écran
»  
Très belle colorimétrie
»  
Tuner TNT et satellite HD
»  
Angle de vision et homogénéité
»  
Piqué et définition en HD saisissante
»  
Qualité des noirs impressionnante pour du LCD
- Les points faibles
»  
Prix élevé
»  
Pas de PIP, ni de PAP
»  
Pas de compensation de mouvement
»  
Compatibilité multimédia très limitée
»  
Désentrelacement des sources SD perfectible
»  
Pas de gestion de l'Auto LipSync et du Deep Color
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES