3
TV - Écran plat

Philips 56PFL9954H

sans Must AV
Prix indicatif : 3 990 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD
Diagonale de l'image : 142 cm
Standard : HDTV 1 080p
Résolution native : 2 560 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (200 Hz)
Contraste : 80 000:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
HDMI : 5 (v 1.3, dont 4 arrières et 1 latérale)
Dim. (L x H x P) : 1 418 x 745 x 324 mm
Poids : 37,4 kg
L’essentiel
Le Philips 56PFL9954H est un téléviseur véritablement hors norme, au sens littéral du terme. Avec une dalle au format 21/9, une première sur le marché des écrans, le constructeur hollandais ouvre la voie du vrai rendu cinémascope, jusqu’alors réservée à la vidéoprojection. Ainsi, les cinéphiles dans l’impossibilité d’utiliser un vidéoprojecteur pour des raisons évidentes de contraintes d’environnement (pièce à plonger dans le noir, déploiement d’un écran…), disposent enfin d’une solution crédible pour regarder leurs films dans les meilleures conditions qui soient, c'est-à-dire en large, très large, format.

Modèle haut de gamme de la marque, ce téléviseur Philips 56PFL9954H intègre bien sûr tout le savoir faire du constructeur en matière de traitement vidéo : Perfect Pixel HD, 200 Hz et Ambilight. Sa dalle LCD affiche 2 560 x 1 080 pixels, mais se contente malheureusement d’un basique rétroéclairage CCFL, bridant par conséquent la qualité des noirs en basse lumière.

Évidemment, ce Philips 56PFL9954H HDTV 1 080p intègre un tuner TNT HD ainsi qu’un port Ethernet, complété du Wi‑Fi, plus les fonctions passerelle multimédia UPnP (DLNA) et Widgets, auxquelles s’ajoute l’accès à Internet. Sa connectique comprend encore un port USB Host latéral et surtout cinq entrées HDMI 1.3 (dont une latérale) avec CEC. Toutefois, ces dernières ne gèrent toujours pas le Deep Color, ni le xvYCC, ni l’Auto LipSync. En revanche, à l’usage, l’homogénéité est bonne et les reflets parfaitement maîtrisés grâce au revêtement mat de la dalle. Quant à l’angle de vision, hormis une tendance pour les noirs à tirer légèrement vers le violine hors axe, il est plutôt bon pour un LCD, en tout cas de gauche à droite, car de haut à bas, les couleurs perdent de leur superbe...

Notez encore la présence du procédé Ambilight (éclairage d’ambiance adaptatif), ici en version trois voies (droite, gauche et haut) permettant de gagner en confort visuel dans le noir, avec à la clé une amélioration notable du contraste perçu. Enfin, la fluidité est excellente, grâce à la compensation de mouvement incluse dans le traitement Perfect Pixel HD. Cependant, l’apport du 200 Hz n’est pas significatif et le traitement vidéo accuse un peu le coup à l’exercice du désentrelacement et de l’Upscaling à partir des sources SD pour atteindre le 2.35. Mieux vaut donc l’abreuver de haute définition pour tirer vraiment profit du format cinémascope…
Concurrence
Avec un tel format, ce téléviseur Philips 56PFL9954H défriche le terrain, et ne rencontre donc aucune concurrence pour le moment. Cependant, vu son prix, il n’est pas inintéressant de regarder du côté des téléviseurs standard de 58’’ et plus…
+ Les points forts
»  
Son honnête
»  
Wi‑Fi intégré
»  
Connectique riche
»  
Format Cinémascope
»  
Widgets et accès à Internet
»  
Compensation de mouvement efficace
»  
Port USB Host et passerelle multimédia UPnP (DLNA)
- Les points faibles
»  
Affichage du 4/3
»  
Contraste limitée
»  
Prix un peu élevé
»  
Traitement vidéo des sources SD
»  
Pas d’EPG, ni de PIP, ni de PAP
»  
Mauvaise gestion des sources à 24 images/seconde en lecture multimédia
»  
Pas de gestion de l'Auto LipSync, du xvYCC et du Deep Color
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES