4
TV - Écran plat

Sharp LC-46LE820

Mustav
Prix indicatif : 1 999 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 116 cm
Standard : HDTV 1 080p
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui
Contraste : 6 000 000:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
Disque dur : 8 Go
HDMI : 4 (v 1.4, dont 4 latérales)
Dim. (L x H x P) : 1 127 x 785 x 340 mm
Poids : 30 kg
L’essentiel
Intégrant la toute dernière dalle X‑Gen Quattron, le Sharp LC‑46LE820 est l’un des premiers téléviseurs LCD doté non pas de trois couleurs primaires, mais de quatre (rouge, vert, bleu et jaune) pour un espace de couleur reproductible amélioré. Modèle 46’’ (116 cm) à rétroéclairage LED Edge estampillé HDTV 1 080p, il est équipé d’un tuner TNT HD avec port CI+ et mémoire intégrée de 8 Go pour la fonction Time Shifting. De quoi permettre 1 heure de décalage sur un programme en haute définition. Bien évidemment compatible avec tous les signaux vidéo, y compris 1 080p/24, 1 080p/50 et 1 080p/60, il propose également un traitement vidéo 100 Hz complété d’une compensation de mouvement.

La connectique de ce Sharp LC‑46LE820 est plutôt complète malgré l’extrême finesse de l’appareil. Mais son encombrement réduit nécessite l’emploi d’adaptateurs pour ses entrées analogiques. Un pour la péritel RVB, un pour l’entrée audio‑vidéo et encore un pour l’entrée YUV. D’ailleurs, cette dernière utilise l’entrée Sub‑D15, et de fait, la monopolise. Avec ce téléviseur il faut donc choisir entre PC ou vidéo YUV… Sinon, les entrées HDMI 1.4, toutes latérales, sont au nombre de quatre. Elles gèrent le CEC et l’xvYCC mais elles boudent le Deep Color et l’Auto LipSync. Notez tout de même que l’une d’elles propose l’ARC… La sortie optique, indispensable pour le son multicanal de la TNT, est présente, tout comme le port CI+ pour exploiter les chaînes payantes. Enfin, les ports USB Host et Ethernet n’ont pas été oubliés.

En revanche leur exploitation est assez limitée. Il n’y a pour commencer aucun accès Internet, ni fonctions Widgets. La passerelle UPnP (DLNA) est seulement photo et audio. Elle est de surcroît limitée aux seuls fichiers Jpeg et MP3, et ne gère pas les ID3Tags. En fait, pour lire des vidéos, il faut obligatoirement passer par l’USB. Sauf que ce dernier ne reconnaît que les clés ou les disques durs formatés en Fat32. Impossible par conséquent de lire un film HD 1 080p dont la taille du fichier dépasse les 4 Go… C’est d’autant plus dommage qu’hormis les pistes sonores en DTS et les fichiers Vob, ce Sharp LC‑46LE820 reconnaît le DivX, le XviD, le Mpeg2, le Mpeg4 et le WMV jusqu’en 1 080p, y compris lorsqu’ils sont encapsulés en MKV, en MP4 ou en Mov. En plus, la compensation de mouvement y est active, avec une gestion des fréquences 24 Hz, 50 Hz ou 60 Hz parfaitement maitrisée. Seul le mode zoom Letterbox manque à l’appel en lecture multimédia.
Concurrence
Samsung n’est désormais plus l’unique fabricant de téléviseurs LCD extra fins. Il a été rejoint par son concurrent géographique LG, et désormais par deux autres constructeurs japonais, dont Sony. Ce Sharp LC‑46LE820 devra donc affronter le LG 47LE5510, le Samsung UE46C6000, ou encore le Sony KDL‑46EX700, tous d’obédience LED.
Fiche technique
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 116 cm
Standard : HDTV 1 080p
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui
Contraste : 6 000 000:1
Réception : télétexte, PAT, Infos+, EPG, TNT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+)
Disque dur : 8 Go
Connectique : 4 entrées HDMI (v 1.4, dont 4 latérales), 2 entrées YUV (1 RCA et 1 Sub-D15), 1 entrée Data (Sub-D15), 1 entrée péritel (RVB), 1 entrée Stéréo + Composite (latérale), 1 sortie casque (latérale), 1 sortie audio numérique (optique), 1 port CI+, 1 port RS-232, 1 port USB Host (latéral), 1 port Ethernet
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24), Data (SXGA+)
Multimédia : MP3, DivX (SD et HD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC
Usage : télécommande simple, capteur de luminosité, CEC, xvYCC, Super 4/3, 4/3, 14/9, 16/9, Zoom Letterbox, Overscan
Réglage : température de couleur (paramétrable (RVB)), réglage de gamma (préréglage), rétroéclairage (dynamique), renforcement du contraste (dynamique), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Compensation de mouvement : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Son : puissance (2 x 10 W), décodeur (PCM, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, HE-AAC), ARC, AVL
Consommation : 147 W (0,2 W en veille)
Dim. (L x H x P) : 1 127 x 785 x 340 mm
Poids : 30 kg
ph image
Verdict technique
Examinons d’abord les défauts du Sharp LC‑46LE820. On regrette qu’aucun filtre évitant les échos sur les contours fortement contrastés (sous-titres dans les bandes noirs par exemple) n’ait été inséré entre la dalle LCD et la plaque de polycarbonate qui la recouvre. De même, la passerelle multimédia UPnP (DLNA) fait carrément l’impasse sur la vidéo, et le port USB Host ne gère pas le NTFS. Aucun Widgets à se mettre sous la dent à l’heure où les téléviseurs se servent de plus en plus d’Internet pour améliorer le quotidien. Enfin, une excellente et astucieuse fonction Time Shifting avec 8 Go de mémoire intégrée est proposée, sauf que son ergonomie est mal pensée : il faut d’abord appuyer sur la touche « Ready », puis après quelques instants sur la touche « Pause » avant de pouvoir arrêter le direct. On a connu plus simple et plus réactif ! Pourquoi ne pas tout simplement utiliser la touche Pause ? On se console avec un nouvel OSD particulièrement réussi, efficace et pratique à l’usage.

Malgré ces petits défauts, ce Sharp LC‑46LE820 est une très bonne surprise. Tout d’abord parce qu’esthétiquement, il se défend remarquablement sous ses airs d’iPad XXL. Ensuite, parce que sa finition est de haut niveau. Enfin, parce qu’il assure l’une des plus belles images pour un LCD à technologie LED Edge. Mais pour être honnête, ce n’est pas véritablement l’apport d’une quatrième couleur qui rend ce téléviseur efficace. D’ailleurs, l’amélioration n’est pas assez significative à notre gout pour marquer vraiment le coup face à la concurrence. C’est plutôt sur l’ensemble des technologies mises en œuvre dans le but d’une qualité d’image optimum que ce Sharp LC‑46LE820 tient bon la route.

Les couleurs sont belles et nuancées. Ses blancs sont puissants, mais pas brûlés. Ses noirs sont à la fois denses et détaillés. En prime, nous n’avions jusqu’alors jamais rencontré une telle homogénéité de dalle. Quant à son angle de vision, là encore c’est très bon, tout juste note‑t‑on un affadissement des couleurs hors axe. Le traitement vidéo est dans l’ensemble irréprochable, avec une image jamais surpiquée, mais toujours précise et nette. Il y a juste sur certaines émissions TNT SD que l’on note des petits défauts de désentrelacement, mais rien de bien méchant. À noter, la compensation de mouvement s’exécute enfin efficacement, sans effet artificiel notable, et dans tous les cas de figure. Et pour couronner le tout, son efficacité énergétique est remarquable : en usage courant, nous avons souvent été sous la barre des 90 W en consommation. Bref, de quoi largement justifier la cinquième étoile.
+ Les points forts
»  
Design et finition
»  
Homogénéité de l’image
»  
Qualité et densité des noirs
»  
Angle de vision pour du LCD
»  
Time Shifting sur 8 Go intégré
»  
Qualité de l’image et piqué en HD
»  
Compensation de mouvement performante
- Les points faibles
»  
Pas de lecture WMA, ni AAC
»  
Fonction Time Shifting peu ergonomique
»  
Passerelle multimédia UPnP (DLNA) limitée
»  
Désentrelacement de la TNT SD perfectible
»  
Pas de filtre écran pour supprimer les échos
»  
Pas de gestion du Deep Color ni de l'Auto LipSync
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES