Enceinte

Kef T 205

Par Jean Eparvier - Publié le 30/03/11
Mustav
Prix indicatif : 1 699 € TTC
Note AVCesar.com
Système : 5.1
Satellites : T305
Dim./Poids : 600 x 140 x 35 mm/1,5 kg
Centrale : T305c
Dim./Poids : 140 x 600 x 35 mm/1,5 kg
Surrounds : T101
Dim./Poids : 330 x 140 x 35 mm/1 kg
Caisson : T-2
Dim./Poids : 380 x 370 x 177 mm/13 kg
L’essentiel
En remplaçant le tube cathodique par un écran plat, l’amateur de Home Cinéma a gagné considérablement en qualité d’image et en encombrement. Seul problème : la section audio de ces téléviseurs, pourtant véritables concentrés de technologies, laisse souvent à désirer. Et les systèmes d’enceintes conventionnelles semblent un peu déplacés dans une pièce de vie, surtout lorsque l’on vient de craquer pour un superbe téléviseur plasma ou LCD d'à peine 10 cm d’épaisseur accroché au mur du salon !

Dans ces conditions, les nouveaux packs d’enceintes de la série T proposés par le constructeur Kef constituent une alternative alléchante mêlant design et qualité sonore. Pour se marier harmonieusement avec le style de nos écrans plats, Kef a en effet conçu deux modèles satellites de, seulement, 35 mm d’épaisseur comprenant un tweeter et un (Kef T101) ou deux (Kef T301) haut‑parleurs de médium‑grave, associés au caisson de basses amplifié Kef T‑2 pour constituer un système 5.1 aussi discret que performant.

La série T signée Kef se décline ainsi en trois packs pour répondre à toutes les configurations de pièce : le système Kef T105 (1 400 €) comportent cinq petits satellites Kef T101 identiques, le Kef T205 que nous testons ici marie trois Kef T301 pour la voie centrale et les principales plus deux Kef T101 pour les enceintes d’effet, alors que le pack Kef T305 (1 900 €) dispose de cinq grand satellites Kef T301, et du même caisson de basses amplifié Kef T‑2.

Sur le plan technique, Kef a donc conçu de nouveaux transducteurs ultra‑plats susceptibles de fonctionner dans un boîtier de seulement 35 mm d’épaisseur. Dans le haut du spectre, on trouve un tweeter à dôme aluminium de 25 mm de diamètre, ventilé pour tenir la puissance, muni d’un guide d’onde en forme de mandarine afin de réduire sa directivité et d'assurer une écoute équilibrée, quel que soit la position du spectateur dans la pièce. Le nouveau médium/grave de 115 mm de diamètre est une petite merveille d’ingénierie qui fait appel à une membrane plate afin de réduire la profondeur du haut‑parleur à sa plus simple expression. Pour en arriver là sans limiter les performances, les ingénieurs du bureau d’étude Kef ont revu la structure de l’équipage mobile de fond en comble avec l'adoption d'aimants compacts et d'un châssis extérieur au moteur afin de ménager suffisamment d’espace pour le débattement de la membrane. Cette dernière adopte une structure nervurée complexe pour réduire les résonances qui affectent une surface plane et supporter une puissance importante sur toute sa bande passante.

Le caisson de basses Kef T‑2 est un joli petit parallélépipède noir qui cache élégamment un amplificateur de 250 W en classe D couplé à un boomer de 250 mm afin de prolonger la bande passante des satellite jusqu’à 30 hertz. À savoir, le Kef T‑2 a été spécifiquement conçu pour la série T et ne comporte aucun réglage de fréquence de coupure haute, cette dernière étant déterminée pour recouper naturellement la bande passante des satellites autour de 80 hertz. Le caisson dispose simplement d’une entrée RCA et de trois basculeurs pour commander l’inversion de phase sur 180°, gonfler le niveau de grave de 6 dB ou 12 dB, et sélectionner la mise sous tension manuelle ou automatique (détection du signal d’entrée) de l’amplificateur intégré.

En matière de mise en œuvre, Kef a pensé à toutes les situations : les satellites disposent d’origine de petites plateformes inclinables, boulonnées à l’arrière du coffret pour les disposer à la verticale sur une étagère ou un meuble autour de l’écran plat, alors que la centrale reçoit une équerre pour la maintenir à l’horizontale. L’encombrant emballage qui contient l’ensemble du pack intègre aussi des gabarits pour faciliter l’installation des enceintes au mur. Enfin, Kef propose aussi des pieds de sol optionnel muni d’un passage de câble, ainsi que des potences murales spécifiques.
Concurrence
L’intégration est à la mode aujourd’hui et la concurrence est sévère sur ce secteur du marché. Nous pensons notamment au système Waterfall Serio 5.1, tout aussi plat et très performant, aux kits d’enceintes compact Focal Dôme 5.1 et Monitor Audio Apex, moins plat mais tout aussi bien fini.
Verdict technique
Une fois installé au plus près des murs, pour profiter au mieux de ses qualités esthétiques et optimiser le fonctionnement de ses composants, le pack Kef T205 fait honneur aux efforts déployés par ses concepteurs ! Les satellites Kef T301 et Kef T101 dévoilent un équilibre tonal très agréable dans le haut du spectre et des qualités dynamiques digne d’éloge. Sur un signal musical, ils s’avèrent précis dans l’aigu sans jamais verser dans l’acidité, alors que le caisson, judicieusement placé au plus près des enceintes principales, délivre un niveau de grave confortable, sans trop marquer la frontière avec ces dernières.

Comme le design réussi de ses éléments remportent l’adhésion de la gente féminine et des esthètes, on peut légitimement se demander pourquoi le constructeur ne propose pas le pack Kef T205 en blanc, pour faciliter encore son intégration… Sans doute pour passer inaperçu une fois la lumière éteinte et profiter de ses qualités lors des séances Home Cinéma 5.1 enthousiasmantes ! Beaucoup plus performant qu’une barre de son, le Kef T205 s’avère ainsi un excellent compagnon en toutes circonstances, pour reproduire un débat d’idées sur Arte ou vous faire partager les émois d’une bande de GI sur Green Zone ! Acceptant la puissance avec une bonne volonté évidente, les satellites démontrent alors toute l’étendue de leur qualité, notamment en matière de spatialisation. Peu directifs, les satellites ouvrent devant vos oreilles une large fenêtre sur un autre monde. La cohérence du système s’avère remarquable compte tenu de son faible encombrement, détachant les dialogues du contexte et les effets surround, sans jamais se montrer agressif, même à fort niveau. Le caisson de basses Kef T‑2 joue également le jeu dans une pièce de dimensions raisonnables (autour de 15/20 mètres carré) et se montre même étonnamment efficace sur un coup de feu, en reproduisant de manière convaincante l’impulsion qui le caractérise, pour peu que l’on ne force pas trop sur le niveau sonore, au risque de toucher ses limites.

Suffisamment transparent pour justifier l’investissement dans un amplificateur audio‑vidéo performant, le pack Kef T205 n’a donc rien d’un gadget. Sans égaler les performances d’un système d’enceintes plus encombrant dans le bas du spectre, il ferra mieux que remplacer la partie sonore d’un écran plat pour vous projeter de plein pied dans le monde du Home Cinéma, tout en restant discret. Une belle réussite !
+ Les points forts
»  
Faible encombrement
»  
Nombreuses possibilités d’installation
»  
Satellites bien timbrés et dynamiques
»  
Puissance admissible importante
»  
Cohérence générale du système
- Les points faibles
»  
Caisson de basses un peu moins efficace que les satellites
»  
Uniquement disponible en noir
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES