Enceinte

Focal Sib Evo 5.1.2

Par Jacques Guiot - Publié le 24/12/19
Mustav
Prix indicatif : 899 € TTC
Note AVCesar.com
Système : 5.1.2
Satellites : Sib Evo Dolby Atmos
Dim./Poids : 295 x 195 x 190 mm/3,25 kg
Centrale : Sib Evo
Dim./Poids : 252 x 162 x 162 mm/1,8 kg
Surrounds : Sib Evo
Dim./Poids : 252 x 162 x 162 mm/1,8 kg
Caisson : Cub Evo
Dim./Poids : 30,5 x 28,2 x 29,9 mm/8 kg
L’essentiel

Autant l’avouer d’emblée, le kit d'enceintes Focal Sib Evo Dolby Atmos 5.1.2 en test aujourd'hui est un véritable coup de cœur pour la rédaction d'AVCesar.com ! En effet, ce (petit) système a vraiment tout pour séduire : design, qualité de fabrication, prix contenu de 899 €, faible encombrement et, bien sûr, d’excellentes performances audio. En avant pour un test complet.

 

 

Présentation du kit Focal Sib Evo 5.1.2

Le kit est disponible via un seul carton qui comprend deux enceintes frontales de type hybrides, comprenez par-là qu’elles intègrent la voie 3D Effect sur leur sommet pour restituer les pistes Dolby Atmos ou DTS:X, une enceinte centrale, deux satellites surround et un caisson de graves en charge close. Les points communs à toutes les enceintes sont les suivants : l'impédance de 6 ohms, la fréquence de coupure, 3,5 kHz, et la sensibilité, 90 décibels. Des pieds courts pour chaque enceinte complètent la liste, sachant qu'il existe aussi des pieds hauts disponibles en option. Enfin, on trouve également des accroches murales pour les surrounds afin de les fixer au mur à hauteur d'oreille (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Focus sur les frontales

Les frontales sont des enceintes deux voies bass‑reflex de type bibliothèque, donc avec une bande passante limitée à (+/‑3 dB) : 65 Hz à 25 kilohertz. On dénombre un total de trois haut‑parleurs, en comptant la voie Atmos, avec un médium‑grave en polyflex 13 cm, un tweeter dôme en tissu 19 mm et un haut‑parleur large bande 10 cm de diamètre en charge close pour plus de directivité et de précision pour le canal Atmos (cf. photo ci‑dessous). En effet, les sons Atmos sont dirigés vers le haut et utilisent la réflexion murale pour revenir vers les spectateurs afin de reproduire une enveloppe sonore 3D immersive. Petite précision sur le matériau polyflex qui permet une restitution sonore très dynamique avec un son percutant, car cette matière est à la fois souple et résistante.

 

 

À savoir, le canal Atmos utilise une réponse en fréquence plus courte pour optimiser la précision, de 90 Hz à 20 000 hertz. 90 Hz c'est d'ailleurs le niveau auquel nous avons réglé le crossover commun à tous les canaux sur notre amplificateur Home Cinéma pour plus de cohérence et d'homogénéité. Les dimensions des frontales affichent (H x L x P) 295 x 195 x 190 mm pour un poids de 3,25 kg chacune.

 

Focus sur la centrale

L'enceinte centrale et les enceintes surround sont plus petites, 252 x 162 x 162 mm, pour un poids unitaire de 1,8 kilogramme. Elles reprennent à peu près les mêmes caractéristiques que les frontales, sans le canal Atmos évidemment, pour une meilleure cohérence d'ensemble. À savoir, non seulement le logo est rotatif mais en plus le pied laisse le choix à l'utilisateur de coucher ou laisser l'enceinte debout (cf. photo ci‑dessous). Enfin, leur réponse en fréquence est assez similaire à +/‑3 dB : 70 Hz à 25 kilohertz.

 

 

Focus sur le caisson de basses

Enfin, le caisson de graves est un spécimen actif à charge close (bass‑reflex). Comme souvent, ce dernier s’avère le petit point faible des kits Focal (cf. plus bas), même si ses prestations sont tout à fait honorables. Pour être honnête, compte tenu du prix de l'ensemble on ne s'attendait évidemment pas à une référence du genre le concernant. En effet, les caissons compacts de très bonne qualité se situent dans la tranche tarifaire des 600 €, pour les plus accessibles du marché. Cependant, il a l'avantage d'être très design et d'apporter une véritable cohérence sonore à l'ensemble. Il fait le job comme on dit. C'est un cube de 30 cm de côté avec un boomer en configuration downfire, donc dirigé vers le bas, ce qui permet un meilleur rayonnement avec des graves moins directifs, mais aussi moins percutants.

 

 

Là encore, rien à dire sur la qualité de fabrication superbe, très soignée, avec un haut‑parleur en polyflex de 21 cm doté d'une bande passante qui ne descend pas très bas (+/‑3 dB) : 35 Hz à 150 hertz. Le caisson propose un réglage de phase 0°‑180°, un filtre passe‑bas, une entrée LFE (RCA) et un mode d'alimentation Autopower qui permet au caisson de se mettre automatiquement en veille s'il ne reçoit aucun signal. L’alimentation, de 200 W, est d’obédience Class D. Un caisson très simple donc, mais qui offre une certaine fermeté à l'écoute. Ses dimensions affichent 305 x 282 x 299 mm (H x L x P), pour un poids de 8 kilos.

 

Finition et borniers

La qualité de fabrication est exemplaire et le design vraiment très réussi à base de courbes et de revêtement laqué. Les enceintes sont compactes, discrètes, se fondent dans n'importe quel intérieur et semblent taillées dans la masse. La grille recouvre toute leur face avant, mais est évidemment amovible pour ceux qui préfèrent visualiser les haut‑parleurs. Cela leur confère plus de caractère avec un look moins épuré.

 

 

À savoir, du côté des frontales on trouve un système avec deux évents tubulaires situés à l'avant (cf. photo ci‑dessus), ce qui permet de les placer assez proches d’un mur sans trop d'influence pour la restitution sonore, notamment pour les écoutes stéréo. Les autres enceintes ont un seul évent situé à l'arrière. Celui‑ci est toutefois placé de façon intelligente, sur le dessus du coffre, donc en position légèrement reculée pour permettre une meilleure circulation de l'air.

 

Enfin, on trouve des borniers assez singuliers, à pousser pour introduire le câble qui sera ensuite pincé. Évidemment, sur les enceintes frontales on trouve deux paires de borniers, une pour le canal frontal droit ou gauche, l’autre pour le canal Atmos (cf. photo ci‑dessous).

 

Concurrence

Étonnamment le Kit Focal Sib Evo ne rencontre pas vraiment de concurrent direct, puisqu’à notre connaissance, c'est le seul kit Home Cinéma dans cet ordre de prix avec des frontales qui intègre la voie Atmos. La concurrence se situerait plutôt du côté des barres sonores. En effet, ça peut paraître étonnant, mais c'est une barre sonore qui nous a vraiment bluffés en termes de spatialisation avec les bandes‑son Dolby Atmos ou DTS:X, la Samsung HW‑Q90R (cliquez sur sa référence pour découvrir le test complet du produit sur AVCesar.com). D'autant plus que cette barre de son propose des surrounds et un caisson de grave sans‑fil.

Verdict technique

L'avantage avec ce type de système Home Cinéma, c'est qu'il est très simple à installer, discret et facile à configurer depuis l'amplificateur Home Cinéma. Pour ce banc d’essai, en plus de notre amplificateur audio‑vidéo de référence milieu de gamme, nous avons utilisé deux autres amplificateurs vraiment très différents afin de jauger la constance des Focal Sib Evo : d’un côté le puissant et imposant Denon AVC‑X8500H, de l’autre, un modèle plus standard, le Yamaha RX‑V585, tous deux compatibles Dolby Atmos et DTS:X évidemment.

 

 

Enceintes simples à piloter et qui encaissent

Si l'amplificateur Yamaha est largement suffisant en termes d'amplification pour profiter d'une très belle expérience Home Cinéma avec ce kit, ce n'est pas non plus un modèle de puissance et il entraîne inévitablement une coloration avec certaines fréquences plus projetées que d'autres comme les aigus qui ont tendance à être légèrement montants. Cela dit, l'association est heureuse, car les enceintes Focal disposent d'un excellent tweeter qui apporte beaucoup de précision tout en offrant de la douceur dans le haut du spectre. On peut même dire qu'il corrige les petits défauts de l'ampli Yamaha.

 

 

C'est avec le Denon AVC‑X8500H (cf. photo ci‑dessus) que le kit Focal nous a mis une véritable claque avec une tenue en puissance magistrale. Le son n'est jamais devenu criard, au contraire, les enceintes semblaient toujours en redemander. Lorsque l'écoute n'est jamais fatigante même à fort volume, c'est une preuve de qualité indéniable. Alors, certes, il y a une sacrée différence de prix entre ces deux amplis situés pratiquement aux deux extrêmes de l’offre tarifaire en magasin, mais le son droit et transparent du Denon nous a permis de vérifier que les enceintes Focal pouvaient offrir de très belles prestations autant pour l'écoute musicale que pour le Home Cinéma et qu'elles pouvaient aussi montrer une certaine transparence sonore avec un amplificateur droit. Nous avons validé leur caractère avec un autre amplificateur de ce type, un Pioneer SC‑LX79.

Par ailleurs, il est important de préciser ici que la différence de rendu entre les amplis Denon et le AVC‑X8500H est assez étonnante. Le reste de la gamme est assez coloré, avec une écoute beaucoup moins linéaire, plus ronde, plus chaleureuse. Nous reviendrons ultérieurement plus en détail sur le vaisseau‑amiral de Denon, notamment sur sa restitution sonore.

 

Caisson de basses, petit point faible du pack

Comme nous l'avons précisé, le caisson de basses reste le point faible de ce kit Focal Sib Evo : il ne descend pas très bas et il n'offre pas de graves très profonds. Mais il a au moins l'avantage de proposer une certaine fermeté avec des graves plus tendues que la plupart des kits dans cette gamme de prix. Son apport est indéniable en termes de cohérence, homogénéité, puissance ressentie, et apporte tout de même le surplus de basses suffisant pour rendre les passages d'action plus palpitants. Un coup de feu sera par exemple bien plus réaliste et percutant. Cela étant dit, pour les plus exigeants, l'apport d'un caisson de graves plus costaud permettra de pousser plus avant l'expérience Home Cinéma.

 

 

La spatialisation, gros point fort du Focal Sib Evo !

La spatialisation, surtout avec les bandes‑son Dolby Atmos ou DTS:X, c'est sans aucune hésitation la grande qualité de ce kit Focal Sib Evo. Pour tout dire, comme évoqué dans notre chapitre Concurrence, jusqu'ici peu de packs enceintes avec canal Atmos intégré nous avaient convaincus pour exploiter ces nouvelles bandes‑son. Pour être précis, ceux ayant transité dans notre salle d’écoute étaient, soit bien plus chers dans le cadre du canal Atmos intégré, soit configurés avec un canal Atmos additionnel (ajout d’enceintes Hauteur). C’est pourtant une solution intéressante proposée par certaines marques, les ensembles avec lesquels il faut fixer les enceintes au plafond ont logiquement du mal à convaincre, car trop contraignant dans leur mise en œuvre pour la grande majorité des utilisateurs. Le kit Focal Sib Evo nous a vraiment réconciliés avec ce type de solution.

 

 

Dès les premières écoutes nous avons ressenti un effet bulle sonore très convaincant, comme rarement jusqu'alors. En premier lieu, l'ensemble offre une telle cohérence et homogénéité que le calibrage par microphone (que ce soit Audyssey, MCACC ou YPAO), a parfaitement fonctionné avec une nette amélioration sonore et surtout un rééquilibrage de l'ensemble, notamment dans les délais, si important pour améliorer l'écoute des bandes‑son Atmos.

 

Le seul petit conseil que nous pouvons peut‑être donner, c'est d'essayer de soigner le positionnement et l'orientation des enceintes pour améliorer l'image sonore, la spatialisation et l'homogénéité. Le but est de bien les placer afin que le canal Atmos, compte tenu de la réfraction des ondes sonores, arrive bien à la place d’écoute (cf. schéma ci‑dessous). Bien sûr, penser à légèrement pincer leur orientation vers l’auditeur. Enfin, un plafond plat est vivement conseillé.

 

Les effets Hauteur sont parfaitement audibles et apportent beaucoup de verticalité à l'image sonore. Certains semblent nous arriver tout droit du plafond, notamment lors de la scène d'introduction de Gladiator en 4K Ultra HD, une séquence vraiment impressionnante en DTS:X 5.1.2 ! Les flèches sifflent, traversent le salon, semblent arriver de toute part et parfois même nous passer au‑dessus de la tête !

 

 

Le Kit Focal apporte vraiment du volume, une aération et une profondeur d'écoute qui donnent cette sensation d'avoir un salon bien plus spacieux qu'il n'est. Il est peut‑être un peu directif, mais ce n'est pas forcément un défaut, puisque si les enceintes sont bien placées, bien orientées, cela renforce l'image sonore 3D. D'autre part, cette petite directivité se ressent aussi au niveau de la centrale avec des dialogues précis, parfaitement intelligibles qui se détachent de la scène sonore, y compris lors de passages chargés en effets spectaculaires. Les voies féminines par exemple offrent un rendu charnel vraiment appréciable pour les écoutes d'albums de Jazz ou de Soul.

 

Pour conclure

Le kit Focal Sib Evo est une véritable petite merveille dans son domaine avec une écoute riche, texturée, percutante, dynamique qui sait se montrer naturelle et droite pour peu que l'amplificateur sache les piloter correctement, car elles en ont sous le pied, c'est peu de le dire ! S'il y a bien deux grandes qualités à retenir de ce système Home Cinéma 5.1.2, ce sont la spatialisation et la tenue en puissance. D'une part, nous avons rarement autant apprécié le spectacle des bandes‑son Dolby Atmos et DTS:X, avec un effet bulle sonore exceptionnel. D'autre part, en dépit de leur gabarit « chétif » comparé à d’autres, ces enceintes peuvent être associées aux plus gros amplificateurs Home Cinéma du marché sans problème. Elles encaissent sans sourciller la puissance. Pour autant un amplificateur plus modeste peut aussi convenir. Des enceintes très polyvalentes en somme.

 

 

Ce kit nous a également délivré des prestations purement musicales étonnantes et vraiment satisfaisantes, ce qui est assez rare pour être souligné avec ce genre de kit. Les aigus sont particulièrement appréciables pour leur précision sans aucune agressivité, un ciselé tout en douceur ! Enfin le caisson de graves offre des prestations tout à fait honorables compte tenu du prix d'ensemble, mais reste le point faible des Focal Sib Evo. Il faut dire que les enceintes sont tellement au‑dessus du lot… Associées à un subwoofer plus performant, croyez‑nous, il est possible d'atteindre un niveau de qualité vraiment impressionnant !

 

Soulignons également l'excellente qualité de réalisation et un design très réussi. Au final, Focal réussi à innover et à se démarquer dans un domaine pourtant bien en peine en ce moment, celui des systèmes Home Cinéma multicanal « traditionnel ». Bravo Focal !

+ Les points forts
»  
Kit 5.1.2 Dolby Atmos et DTS:X
»  
Qualité de fabrication et design
»  
Facilité d'installation, faible encombrement
»  
Très bon en musique et Home Cinéma
»  
Superbe spatialisation
»  
Excellente tenue en puissance
»  
Dynamique, percussion et précision
»  
Rapport qualité‑prix
- Les points faibles
»  
Caisson en retrait (ne descend pas très bas)
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES