Panasonic DMR-BW500

Par Jacquemin Vidal - Publié le 04/12/08

Caractéristiques

Esthétiquement, le Panasonic DMR‑BW500 ressemble comme deux gouttes d’eau aux dernières platines Blu‑Ray de la marque. Façade miroir, taille fine, finition soignée, l’appareil a de l’allure.

Une première trappe bascule automatiquement à l’ouverture du tiroir, sur la gauche. Une seconde manuellement, sur toute la partie inférieure (cf. connectique) pour accéder au lecteur de carte SD, aux prises et aux quelques touches de façade. Simple et efficace. Malgré cela, il s’agit bel et bien d’un enregistreur haute définition dont la section Blu-Ray est d’obédience BD Profile 2.0. Soit ce qui se fait de mieux pour exploiter à la fois les fonctions BonusView et BD Live.

Peu gourmand à l’usage, le Panasonic DMR‑BW500 l’est un peu plus qu’une simple platine en veille. En fait, c’est normal. Pour gérer la programmation des enregistrements, il est nécessaire de garder un plus grand nombre de composants en éveil… Enfin, le Panasonic DMR‑BW500 gère le CEC, le Deep Color et le High BitRate audio, mais boude curieusement le xvYCC. Quant à la télécommande, plutôt ergonomique, on peste juste sur l’absence de rétroéclairage. Difficile à admettre vu le prix de l’appareil…
Caractéristiques
Type CEC xvYCC Deep
Color
High
BitRate
audio
Télécommande
rétroéclairée
Consommation Dimensions
(L x H x P)
Poids Finition
Allumé Veille
Enregistreur BD/HDD Profile 2.0 oui - oui oui - 44 W 3 W 430 x 59 x 334 mm 4,3 kg noir
ph image
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES