Panasonic DMR-BW500

Par Jacquemin Vidal - Publié le 04/12/08
Fonctions
Comme toute platine Blu-Ray qui se respecte, le Panasonic DMR‑BW500 propose le choix des langues et des sous-titres par défaut, sans oublier le type de diffuseur (4/3 LetterBox, 4/3 Pan & Scan ou 16/9), la définition du signal de sortie (jusqu’en 1 080p) et l’activation du mode 24 images par seconde. Par contre, il n’y a pas de choix pour la gamme de sortie HDMI : c’est Standard par défaut (pas de mode Étendu). Quant à l’audio, deux choix sont offerts pour chaque flux : Bitstream (pour un décodage externe via un amplificateur Home Cinéma) ou PCM (à choisir pour un décodage interne, le Panasonic DMR‑BW500 intègre en effet tous les décodeurs multicanaux).

Un égaliseur vidéo est également de la partie, mais il propose seulement des préréglages (Normal, Cinéma, Fin et Doux) et joue uniquement sur le signal de sortie. Il n’a aucune influence sur le signal enregistré… S’ajoute encore le réglage du désentrelacement, pour parfaire l’Upscaling, avec ses modes Auto, Film ou Vidéo. La détection automatique entre cadencement film ou vidéo est évidemment à préconiser, sauf en cas de réel problème de cisaillement et d’effet de peigne.

Pour les enregistrements de sources externes (via les entrées analogiques), comme à l’accoutumée sur les enregistreurs de salon, le Panasonic DMR‑BW500 propose les classiques réglages de compression (XP, SP, LP et EP). Du choix de ces réglages dépend bien sûr la taille des enregistrements. Moins la compression est importante (XP), plus la qualité est élevée et plus le programme prend de la place. À l’opposé, plus la compression est importante (EP), plus la qualité est faible et moins le programme est encombrant…
Fort heureusement, pour les enregistrements de la TNT ces modes n’ont pas lieu d’être. L’appareil enregistre le flux natif du programme et, par conséquent, ne compresse pas un signal déjà compressé, afin de conserver la qualité originelle. C’est en tout cas la norme pour les enregistrements à destination du disque dur ou d’un BD-R/RE. Car lors de sauvegardes sur DVD, la capacité du support étant limitée, l’appareil opère une nouvelle compression, parfois même une dégradation. La gravure se faisant au format DVD vidéo, les programmes HD encodés en Mpeg4, sont de nouveau encodés en Mpeg2 et en SD. À contrario, les programmes standard ne sont pas retouchés et sont gravés sur BD-R/RE, en Mpeg2 et en SD…
Réglages
Désentrelacement
(vidéo/film)
Upscaling
vidéo
Gestion du zoom
à partir du 4/3
Gamme
HDMI
Réglage
de gamma
Correcteurs vidéo Enregistrement sans recompression
D NR Mpeg NR Mosquito NR Égaliseur
image
automatique 1 080p - standard sans - - - en sortie oui
ph image
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES