Vidéoprojecteur

Optoma HD80

Par Jacquemin Vidal - Publié le 08/02/08
sans Must AV
Prix indicatif : 2 690 € TTC
Note AVCesar.com
Type : mono-DLP
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
Standard : HD Ready 1 080p
Contraste : 10 000:1
Iris : statique
Modèle : 3/4 de salle
Lens Shift : vertical
Dimensions (L x H x P) : 411 x 311 x 116 mm
Poids : 4,5 kg
L’essentiel
Optoma parvient, avec ce modèle HD80, à démocratiser la technologie DLP dans sa version Full HD. Ce vidéoprojecteur HD Ready 1 080p est en effet proposé à un prix relativement accessible. Il s’appuie sur une matrice de 1 920 x 1 080 pixels et sur une roue chromatique à sept segments. Sa connectique comprend, entre autres, une DVI et surtout deux entrées HDMI en version 1.3. Ces dernières sont d’ailleurs compatibles Deep Color (meilleure profondeur des couleurs). Par contre, elles boudent le xvYCC (espace colorimétrique étendu) et le CEC (interaction entre les appareils). L’optoma HD80 profite d’une optique 3/4 de salle avec un décalage de parallaxe assez important : par conséquent l’appareil doit être placé non pas dans l’axe de l’écran, mais plus bas en installation standard ou plus haut en installation plafond. Son zoom et sa mise au point sont manuels, et le Lens Shift ne permet qu’un décalage haut/bas de l’image. Ce dernier est toutefois piloté… Le traitement vidéo est en tout point irréprochable, à la fois dans l’exercice du désentrelacement et de l’Upscaling. Ajoutez une colorimétrie des plus chaleureuses et naturelles, avec une dynamique qui fait plaisir à voir et vous obtenez, malgré les contraintes d’installation, un vidéoprojecteur performant en Home Cinéma. Les noirs sont denses, l’image suave et la fluidité exemplaire, tant que l’on ne travaille pas en 1 080p/24. Reste l’effet arc‑en‑ciel, encore perceptible par certains…
Concurrence
En technologie DLP, avec résolution Full HD dans ces ordres de prix, on trouve le BenQ W9000 ou l’Infocus IN81. Mais la liste n’est pas exhaustive. En technologie LCD, il faudra compter sur le Panasonic PT-AE2000, le Sanyo PLV-Z2000 ou le Mitsubishi HC-5000. Bref, que du beau monde…
+ Les points forts
»  
Image dynamique
»  
Connectique riche
»  
Très belle colorimétrie
»  
Excellent traitement vidéo
»  
Profondeur des noirs sans aucun iris
- Les points faibles
»  
Pas de gestion du CEC et du xvYCC
»  
Manque de fluidité en 1 080p/24
»  
Contrainte de l’optique
»  
Zooms vidéo limités
»  
Iris sans intérêt
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES