Interview
François-Charles Bideaux - directeur de la production des chaînes sport, groupe Canal+
Depuis la conférence du groupe Canal+ le 9 juin dernier, riche en actualités avec entre autres la présentation du nouveau décodeur Cube S et l’annonce d’une chaîne Canal+ UHD en 2016 accessible via satellite ou fibre, il ne fait plus de doute que la chaîne payante a décidé de jouer un rôle leader dans l’avènement de la technologie Ultra HD. À l’occasion d’un nouveau test technique prévu le dimanche 30 août pour le match de football AS Monaco‑PSG, et après celui de la captation de la finale de la Ligue des Champions le 6 juin, nous avons échangé sur le sujet avec François‑Charles Bideaux, directeur de la production des chaînes sport, groupe Canal+.

Quels changements, en termes de réalisation, sont liés à une production live au format Ultra HD par rapport à la HD ?
FCB : la principale évolution associée à l’Ultra HD concerne la profondeur de champ, soit la zone de netteté de l’image. Le surcroît de pixels de l’Ultra HD offre une profondeur de champ largement plus importante qu’en HD, un peu comme si de nombreux plans successifs (avant-plans, plans et arrière-plans) étaient tous nets. C’est un élément nouveau qui doit être pris en compte par les professionnels de l’image, le réalisateur mais aussi les cadreurs, et cela demande un peu de pratique pour apprivoiser ces nouvelles données. C’est pourquoi nous procédons à des essais réels pour valider certaines solutions en termes de techniques de prises de vues, en plus de solutions technologiques au niveau matériel.

Pouvez-vous être plus précis concernant la problématique de la prise de vue ?
FCB : du fait d’une profondeur de champ plus importante, l’Ultra HD demande des cadrages spécifiques. Pour un match de football, il est désormais possible de capter avec beaucoup de détails une plus large et plus profonde zone du terrain, en allant même jusqu’aux tribunes. Tout l’enjeu est de déplacer, à l’écran, la zone de netteté le plus naturellement possible. Autre aspect de la captation live Ultra HD, la nécessité de modifier les techniques de mise au point, ces dernières doivent être plus précises et parfaitement maîtrisées. Avec cette profondeur de champ et cette netteté inédites, une image sur grand écran offre en effet au téléspectateur le choix de poser ses yeux où il le souhaite, sur l’avant‑plan, ou l’arrière‑plan, alors qu’en SD et en HD, le choix du réalisateur était prépondérant dans « l’éditorialisation » de l’image. En HD, le téléspectateur n’a d’autres solutions que de suivre la scène, nette, proposée par le réalisateur.

Quels moyens sont mobilisés pour cette production live Ultra HD ?
FCB : Canal+ va déployer neuf caméras (signal 50p) en tribune et au sol afin, encore une fois, de procéder à divers essais de cadrage avec du matériel en provenance de quatre constructeurs, Hitachi, Panasonic, Sony et Grass Valley. Plus notre célèbre loupe avec une caméra Ultra HD highspeed qui filme à 400 images/seconde (avec possibilité de monter à 1 000 images/seconde). Nous allons donc pouvoir procéder à des tests sur quatre optiques différentes et relever leur rendement afin d’affiner nos connaissances. Ce test sera une production totalement indépendante réalisée avec un car régie Ultra HD spécifique dont ce sera d’ailleurs le baptême du feu, signé Euro Media, un partenaire de longue date de Canal+. Pour être précis, une de ces neuf caméras dispose d’une sortie double, UHD et HD. En revanche, au niveau de l’habillage, on reste en Full HD avec un Upscaling UHD par la suite. Développer une solution Ultra HD de l’habillage pour quelques heures de captation ne se justifie pas en matière d’investissement.

Cela signifie que les productions Ultra HD Canal+ seront toutes indépendantes ? Pas de mutualisation avec la production HD ?
FCB : nous menons actuellement une réflexion sur une mutualisation HD/Ultra HD avec des caméras à double sortie, une pour un signal UHD, l’autre pour un signal HD (comme déjà précisé, un spécimen de la sorte sera présent sur le terrain dimanche soir). Mais cela implique que tous les soucis inhérents à la position des caméras, des cadrages, de la mise au point, etc. soit réglés. Sans doute serons‑nous amenés à nous adapter en fonction de l’événement, fiction, concert, sport… Captation Ultra HD seule ou captation mutualisée UHD/HD.

Comment définiriez-vous l’apport de l’Ultra HD pour Canal+ ?
FCB : quiconque a déjà vu une bonne production Ultra HD est conquis par le spectacle offert. L’Ultra HD est plus qu’une simple étape visuelle pour le téléspectateur. Si la HD, comparée à la SD, a apporté une incroyable précision de l’image, l’Ultra HD avec son importante profondeur de champ, comparée à la HD, offre une immersion dans l’image incomparable et inédite. Notre volonté, au sein du groupe Canal+, est donc de maîtriser totalement cette nouvelle dialectique de l’image afin de proposer à nos abonnés une expérience innovante, originale et inconnue jusqu’alors.
Par Frank Ladoire • Publié le 28/08/15
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES