Amplificateur audio-vidéo

Nad D7050

Par Jacques Guiot - Publié le 21/05/15
Mustav
Prix indicatif : 999 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli stéréo
Agrément THX : non
Décodage : sans
HDMI : sans
Puissance : 2 x 50 W
Dim. (L x H x P) : 70 x 236 x 270 mm
Poids : 2,2 kg
L’essentiel
Il y a quelques semaines, nous vous proposions le test d'un mini‑amplificateur Class A/B très surprenant en termes de puissance et musicalité, le Micromega MyAmp (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com). Aujourd'hui, nous restons dans la même catégorie d'amplificateur moderne, très compact et abordable, mais avec des fonctionnalités réseau, sans‑fil en plus, car nous pensons que ce type de matériel représente l'avenir de la Hi‑Fi « grand public ». Certes, le modèle présenté dans nos colonnes, le Nad D7050, intègre une amplification Class D à haut rendement, peu appréciée des audiophiles jusqu'ici, mais il faut préciser que des progrès conséquents ont été réalisés (nous l'avions déjà noté, par exemple, lors de notre test du remarquable Pioneer A‑90, cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com). Nad fait d'ailleurs parti de ces fabricants qui ont su développer ce type d'amplification avec talent et propose même des appareils haut de gamme très efficaces et très réputés avec la série Master.
Alors, que vaut ce Nad D7050 au design atypique, bourré de fonctionnalités, doté d'une connectique complète et vendu 999 euros ? La réponse avec ce banc d'essai complet ...

Le Nad D7050 est un petit amplificateur très complet, une véritable machine à tout faire ! Son design assez audacieux, avec une surface en partie en noir laqué et imitation velours, surprend au premier abord. Plusieurs personnes de passage à la rédaction ont même pensé qu'il s'agissait d'un mini‑vidéoprojecteur genre picoprojecteur. S'il est doté d'un look moderne, pour le prix on aurait aimé un châssis un peu plus statutaire avec l'emploi de matériaux plus nobles, comme de l'aluminium. En revanche, il est livré dans un packaging très soigné qui comprend une télécommande, un cordon d'alimentation, huit pieds à coller et un manuel.
Son utilisation est simplissime. Sur le dessus de l'appareil, on trouve un bouton tactile On/Off et en façade, un écran LED pour afficher le niveau du volume et la source. On trouve également deux potentiomètres (un pour le volume, et l'autre pour sélectionner la source) et une sortie casque mini‑jack 3,5 millimètres. On peut le piloter via une télécommande très épurée, ou à travers une application Android/iOS permettant de profiter de fonctions inaccessibles depuis la télécommande, comme un système Bass Management (cf. visuel ci‑dessous), le choix de plusieurs DSP ou l'utilisation de la technologie Pitch Perfect pour optimiser la qualité audio si le Nad D7050 est associé à des enceintes PSB (fabriquées par une société appartenant aa même groupe que Nad). Cette application permet également de choisir la source et de piloter l'appareil (contrôler le volume, éteindre, allumer, etc).

À l'arrière, on découvre une connectique relativement complète avec une sortie RCA stéréo, qui peut également servir de sortie Subwoofer, une paire de borniers compatibles avec les fiches bananes, une entrée Trigger 12V, une entrée USB‑B asynchrone, deux entrées coaxiales, deux entrées optiques, un port Ethernet, un port USB‑A pour connecter un iPhone ou iPad afin de diffuser la musique stockée dessus ou recharger le périphérique pommé. Enfin, on trouve également un bouton WPS pour appairer l'appareil en Wi‑Fi et un bouton Reset pour rétablir les réglages par défaut et effacer tout appairage. Précision, le réglage du crossover pour la sortie Subwoofer s'effectue uniquement depuis l'application.
On trouve également plusieurs connexions sans‑fil comme l'AirPlay, Spotify Connect, le Bluetooth APT‑X et le DLNA. Il est donc possible de « streamer » de la musique depuis un mobile, une tablette, un smartphone ou même à partir d'un disque dur Nas ou un ordinateur. Petite précision pour cette dernière utilisation, l'application n'autorise pas le streaming via UPnP (DLNA), il faut utiliser diverses applications tierces et ouvertes. Elles sont nombreuses et certaines sont gratuites, citons par exemple Kinsky de Linn. Initialement prévue pour les appareils de la marque, elle fonctionne avec pratiquement tous les appareils DLNA.

Pour revenir sur l'amplification Class D Direct Digital, sachez qu'elle délivre une puissance de 50 W par canal sous 4 ohms, mesurée sans THD, qui monte à 105 W en crête. Précisons tout de même que si ces chiffres peuvent sembler un peu faibles, il s'agit de watts réels mesurés sans distorsion excessive. Cet amplificateur offre en effet un rendement très élevé et croyez‑nous, il est capable d'alimenter des colonnes assez conséquentes sans problème. À titre indicatif, nous avons pu associer le Nad D7050 aux enceintes haut de gamme Triangle Signature Alpha récemment testées dans nos colonnes (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com) pour un excellent résultat !
Un mot sur l'amplification numérique Direct Digital, puisqu'il s'agit d'une technologie propriétaire et exclusive Nad. Contrairement aux autres amplificateurs qui convertissent en analogique les signaux numériques entrants, le Nad D7050 travaille entièrement en numérique avant d'être filtré au niveau des étages de sortie vers les borniers. Ce signal numérique est géré par une puce Zetex DDFA (technologie Direct Digital Feedback Amplifier) en charge du filtrage essentiellement numérique PCM/PWM (Pulse‑width modulation), avec des fréquences d'échantillonnage très élevées pour offrir un timbre transparent et naturel.
Concurrence
Dans sa catégorie de mini‑amplificateur intégré stéréo, le Nad D7050 affronte peu de concurrents. À vrai dire, le seul avec un profil assez similaire, c'est le Micromega MyAMP récemment testé dans nos colonnes (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com) , un petit amplificateur intégré Class A/B doté d'une très belle musicalité, lui aussi compatible Bluetooth et doté d'une entrée USB‑B et d'une sortie Subwoofer, mais sans Bass Managment, sans compatibilité réseau et sans AirPlay.
Fiche technique
Type : amplificateur stéréo
Agrément THX : non
Décodage : sans
Puissance : 2 x 50 W
Préampli : sub ou stéréo
Entrées : sans entrée multicanale, entrées numériques (2 optiques et 2 coaxiales)
Sorties :  sortie préampli (2.0 ou LFE), 1 sortie Trigger
Autres : 1 port USB Host, 1 port Ethernet, Wi‑Fi (b/g/n), 1 port USB asynchrone
Prises de façade : 1 sortie casque
Multimédia : UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, Airplay
Compatibilité audio : 2 modes DSP, Dolby Atmos, DTS:X
Traitement audio : égalisation manuelle (graphique)
Fonctions : , télécommande universelle (préprogrammée)
Consommation : 50 W (0,5 W en veille)
Finition : noir laqué/mat
Dim. (L x H x P) : 70 x 236 x 270 mm
Poids : 2,2 kg
ph image
Verdict technique
Le Nad D7050 est un amplificateur vraiment moderne et représente l'avenir de la Hi‑Fi, de plus en plus à la dématérialisation de la musique. À tel point que cet amplificateur ne possède même pas d'entrée analogique, ce que certains pourront regretter. Mais c'est ainsi, le Nad D7050 met le cap sur le tout numérique. À ce titre, son ergonomie est un véritable enchantement, un vrai plaisir au quotidien. Vous pouvez en effet passer des heures à écouter de la musique, sans vous lever, confortablement installé dans votre canapé, que vous soyez abonné à Qobuz, à Spotify ou à toute autre offre de musique à la demande avec un accès à des milliers d'albums, ou encore que vous stockiez toute votre musique sur HDD Nas ou ordinateur. Avec les compatibilités Wi‑Fi, AirPlay, Spotify Connect, Bluetooth ou DLNA, soit les principales technologies sans‑fil du marché, il est difficile de ne pas trouver son bonheur. Le seul petit regret concerne l'absence du protocole réseau Samba pour une gestion plus complète des applications Nad (pour accéder au contenu d'une clé USB par exemple).

Le Nad D7050 peut donc remplacer à lui seul tout un système Hi‑Fi complexe, même le plus moderne. Il peut également servir de système audio pour téléviseur ou ordinateur grâce à ses nombreuses entrées numériques. Mieux, dans le cadre d'une utilisation Home Cinéma, on peut lui greffer un caisson de graves pour apporter plus de punch aux scènes d'action. Une possibilité qui ravira les amateurs de styles musicaux qui exploitent le registre du grave. Une possibilité d'autant plus intéressante que l'application propose, on le répète, un Bass Management. Cela signifie qu'il est aisé de régler le niveau du crossover de 0 à 200 Hz par palier de 10 hertz. Cette application propose même un menu « Speaker EQ » pour optimiser la réponse en fréquence en fonction de la signature des enceintes et du type d'utilisation (genre musical ou film).
Signalons toutefois une petite limitation avec un port USB‑B asynchrone en version 1.0 (pas de version 2.0). L'avantage, c'est que ce port USB‑B est Plug&Play et ne nécessite aucune installation de driver, mais il sera limité au 96 kHz/24 bits et ne dispose pas de driver Asio dédié, ni de compatibilité DSD. Il faut toutefois relativiser en constatant, même à la rédaction, que l'utilisation du 192 kHz reste très rare et celle du DSD encore élitiste.

Après cette partie consacrée à l'utilisation de l'appareil, passons aux écoutes. Pour réaliser ce test, nous avons majoritairement utilisé des enceintes Triangle Gaïa de la toute nouvelle gamme Esprit EZ. Des enceintes que le Nad D7050 a pilotées de façon magistrale ! On ne déplore aucun manque de puissance dans notre salle dédiée de 30 m², bien au contraire, le D7050 nous a bluffés. L'écoute s'est révélée très dynamique, avec une reproduction étonnante dans le bas du spectre. Le registre du grave est rapide, profond et précis, même avec des enceintes dotées de boomers assez imposants. En clair, il donne envie de danser, de taper du pied et se montre explosif sur les passages avec beaucoup de graves !
Contrairement à son petit frère le D3020, la signature sonore n'est pas très chaleureuse, ni ronde, mais transparente, droite et parfaitement équilibrée, précise et très riche. Les hautes fréquences révèlent une foultitude de détails, parfois ténus, avec un superbe ciselé sur les aigus. Le pincement sur les cordes de guitare est étonnant de réalisme. Par contre, l'aigu peut se montrer légèrement montant et brillant, il convient donc de bien choisir ses enceintes, des modèles assez chaleureux dotés de médiums ronds avec un aigu assez doux et fin sont conseillés. Si on devait lui trouver un petit défaut, ce serait un léger manque d'ouverture avec une scène sonore légèrement étroite comparée à des amplificateurs intégrés plus haut de gamme comme ceux de la série Master du même fabricant. Mais en dehors de ça, le Nad D7050 est digne d'un véritable petit amplificateur Hi‑Fi !
Alors certes, à prix équivalent et en éléments séparés, certains amplificateurs font mieux en termes de musicalité et spatialisation, mais l'énorme atout de ce Nad D7050 c'est justement sa polyvalence et sa puissance associées à une très belle musicalité et un nombre impressionnant de fonctionnalités. En mixant plusieurs éléments, il faudrait compter deux à trois fois le prix pour réunir autant de possibilités d'utilisation avec ce niveau de qualité.

Au final, dans un seul et même produit, nous disposons donc d'un très bon et puissant amplificateur 2.1, un excellent Dac, un lecteur réseau de qualité, le tout avec un nombre de fonctionnalités impressionnant pour un appareil qui peut être utilisé comme chaîne Hi‑Fi ou comme système audio pour TV ou ordinateur. Le Nad D7050 s'avère donc un appareil novateur, prêt pour la haute‑fidélité de demain. À ce titre, il a d'ailleurs totalement conquis les membres de la rédaction qui l'utilise quotidiennement.
+ Les points forts
»  
Amplificateur tout‑en‑un compact
»  
Compatibilités AirPlay, Wi‑Fi, DLNA, Bluetooth APT‑X et Spotify Connect
»  
Entrée USB compatible iDevice
»  
Entrées Dac USB-B, coaxiale, et optique
»  
Puissance et musicalité
»  
Application avec de nombreux réglages
»  
Possibilité de configuration 2.1 avec Bass Management
»  
Excellent rapport qualité‑fonctionnalités‑prix
- Les points faibles
»  
Pas d'entrées analogiques
»  
Pas de drivers USB 2.0
»  
Incompatible avec l'application UPnP Nad
»  
Sortie casque perfectible
»  
Aigu légèrement montant
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Advertisement