Un jour dans la vie de Billy Lynn

Billy Lynn's Long Halftime Walk
Année : 2016
Réalisateur : Ang Lee
Interprètes : Joe Alwyn, Kristen Stewart, Garrett Hedlund, Steve Martin, Vin Diesel, Chris Tucker
Éditeur : SPHE
BD : BD-50, 112', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/06/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Italien DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, anglais, arabe, danois, néerlandais, finnois, italien, norvégien, suédois
19,99 €
14,90 €
19,99 €

Tout commence en 2005, en Iraq, quand Billy Lynn tente de sauver la vie d’un autre soldat sur le champ de bataille. De retour sur le sol américain, le jeune soldat de 19 ans et son escadron sont accueillis en héros et entament une tournée promotionnelle. Mais Billy Lynn est de plus en plus tourmenté par ses souvenirs et son avenir.


Adapté du livre de Ben Fountain (Fin de mi‑temps pour le soldat Billy Lynn, 2012), mis en scène par Ang Lee (Tigre et Dragon) et doté de moyens de mise en scène séduisants (captation 3D à 120 images par seconde), ce film en forme de satire dénonçant une certaine forme de patriotisme américain primaire ne parvient pas tout de suite à capter l'attention. Son style théâtral et didactique à l'excès rebutent d'emblée.

 

Puis arrive la fameuse mi‑temps du match, lorsque l'escadron de soldats est appelé à participer sur scène au show frénétique d'une fausse Beyoncé (époque Destiny's Child) que l'on ne verra bien sûr que de dos. Les souvenirs traumatiques de Lynn, alors à leur paroxysme, s'entremêlent aux effets pyrotechniques grandioses, à la fanfare pétaradante et aux pom‑pom girls tourbillonnantes, qui se pament pour des héros dont l'image dévote est façonnée depuis leur plus tendre enfance. Ang Lee touche alors du doigt, un peu trop tard, la surimpression schizophrène deux mondes aux antipodes l'un de l'autre et pourtant artificellement connectés pour les besoins de la propagande. 

 

Un film à cheval entre le drame personnel et la satire, à prendre davantage comme un excercice de style. On pourra revoir Mémoires de nos pères de Clint Eastwood ou le Redacted de Brian de Palma. C'est dire.

Cédric Melon - Publié le 14/06/17
Liste des bonus
- Blu-Ray 3D, Blu-Ray 2D et copie digitale du film
- Scènes coupées (10')
- À la bataille, sur le terrain (19')
- Réussir le casting (11')
- Recréer la mi-temps (6')
- La fratrie du combat (4')


Commentaire

Ang Lee, qui semble être la douceur incarnée, revient dans les bonus sur l'origine et son film et la couleur qu'il a souhaitée lui donner. La partie technique est sans doute la plus inétressante : les essais caméras pour cette grande première en 3D à 120 images par secondes, la mise en place de la fameuse mi‑temps (il a fait appel à un spécialiste des J.O. et des concerts, notamment ceux de Michael Jackson), ou encore les écueils à éviter avec ce genre de captation ultra‑précise (pas de maquillage et rasage de près trois fois par jour obligatoire pour les comédiens hommes).

 

Le dernier petit module montre l'entraînement militaire réellement subi par les jeunes comédiens du film. Nul doute après cela qu'ils resteront liés pour la vie autour d'une certaine idée du dépassement de soi. 

Note bonus : 3/6
Image

Tourné en 3D à 120 images par seconde (au lieu des 24 habituelles) puis transféré sur un Digital Intermediate 4K, Un jour dans la vie de Billy Lynn a tout pour séduire l'amateur de belle et grande image, du moins sur le papier. En réalité, les scènes de guerre sont plutôt cheap (avec éclaboussure de sang numérique hyper‑visible du coup) et les 120 images par seconde retombent à 24 sur la galette Blu‑Ray 2D et BD 3D de ce coffret.

 

Mais la prouesse technique est bel et bien visible lors de la grande séquence du film. Une mi‑temps filmée comme un show d'ouverture des J.O. ne laissant aucun des recoins de l'image vide d'action ou de pyrotechnie. Une puissance visuelle (et sonore) qui réveille (dans tous les sens du terme).

 

Le reste du temps, le film de Ang Lee oscille entre des séquences intimes au scalpel qui ont elles aussi nécessité des techniques d'éclairage nouvelles adaptées au mode de captation 3D taille XXL, et des flashbacks guerriers décevants, très typés vidéo. Une très bonne note au final pour l'innovation et son morceau de bravoure visuellement épatant.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

La bande‑son varie entre calme presque total lors de nombreuses séquences, quelques scènes plus vivantes (interview du groupe de soldats et première rencontre du héros et de la pom‑pom girl) et furie lors de la mi‑temps du match de football US, avec moult flasbacks sur le théâtre des opérations irakien.

 

Cette dernière constitue le morceau de bravure de Billy Lynn avec une spatialisation exemplaire à grand renfort de fanfare, pétards, feux d'artifice, fusil‑mitrailleurs, explosions de tirs, lance‑roquettes… Bref, ça envoie du bois aux quatre coins de la pièce Home Cinéma, avec beaucoup de dynamique et de précision, le tout parfaitement soutenu par l'activité du caisson de basses.

 

Même remarque pour les dialogues, toujours d'une impeccable clarté, et la musique, présente mais jamais envahissante pour un équilibre parfait tout au long du film. Quand à la VF, rien à faire, si elle offre des prestations similaires à la VO pour l'ambiance générale, le doublage dépersonnalise les protagonistes principaux (le chef de section perd en crédibilité) et modifie sensiblement leur personnalité. Forcément, c'est moins bien… VOST fortement conseillée.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 27/11/17 Le mime Marceau
DVD 28/11/17 La colle
DVD 28/11/17 I Wish
BLU 28/11/17 I Wish
DVD 28/11/17 Dreamgirls
INTERVIEWS
Mads Mikkelsen - Hannibal saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
mads-mikkelsen
lucky-mckee
sidse-babett-knudsen
ken-follett
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Into the Arms of Strangers: Stories of the Kindertransport
Intolerance
Iron Maiden: Raising Hell
Is It Fall Yet?
Isaac Stern: Life's Virtuoso
Isn't She Great
It Had to Be You
It's the Pied Piper, Charlie Brown
Italian for Beginners
ivans xtc.
Jack Frost 2: Revenge of the Mutant Killer Snowman
Jaded
Jailbait!
Jason and the Argonauts
Je t'aime John Wayne
Jeff Buckley - Live in Chicago
Jesus' Son
Jetzt oder nie - Zeit ist Geld!
Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat
Joseph King of Dreams