Rolling Stones : Olé Olé Olé !

A Trip Across Latin America
Année : 2017
Réalisateur : Paul Dugdale
Avec : Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts, Ronnie Wood
Éditeur : Eagle Vision
BD : BD-50, 100', toutes zones
Genre : documentaire, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 26/05/17
Prix ind. : 17,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais LPCM stéréo
Sous-titres
Français, anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais, portugais
17,99 €
15,86 €
18,99 €

Février 2016, les Rolling Stones se lancent dans une tournée de quatorze dates en Amérique du Sud. Un événement à guichets fermés qui les fait visiter pour la première fois l'Uruguay, le Pérou et la Colombie, avant de conclure en apothéose par un concert historique à Cuba, le premier d'un groupe britannique sur l'île de toute son Histoire, face à plus d'un million de spectateurs. Réalisé par Paul Dugdale, Olé Olé Olé ! A Trip Across Latin America retrace cette tournée sous la forme d'un film hybride, entre carnet de route, récit rétrospectif et documentaire sur les fans du groupe. Une odyssée rock'n roll ponctuée par les aléas de l'organisation très complexe du concert à La Havane.

 

On suit donc les quatre membres du groupe (même si Charlie Watts est, comme à son habitude, fort discret) allant de ville en ville, backstage et dans les rues. La caméra nous fait découvrir les coulisses d'une super‑production parfaitement rodée du côté de ces musiciens immortels. L'occasion pour le groupe d'évoquer des anecdotes intimes et rares (la composition de Honky Tonk Women au Brésil en 1968 avec Mick Jagger et Keith Richards) et de livrer quelques réflexions sur le temps qui passe et leur rapport à leur propre légende. Moments forts mais parfois interrompus par des interludes organisationnels un peu longs.

 

L'autre pendant du film, ce sont les rues et le public : de Lima à Mexico, Dugdale amène sa caméra à la rencontre des fans du groupe et dresse en creux le portrait d'un continent à l'Histoire complexe, parfois marquée par la dictature et l'interdiction de la musique occidentale. En Argentine, il s'attarde ainsi sur les Rolingas, un véritable mouvement de fans des Stones né pendant les années de la Révolution Argentine. Des moments évidemment assez fragmentaires, récits de liberté politique, parfois maladroitement reliés à la musique des Stones. Qu'importe, l'enthousiasme des intervenants et la beauté des lieux nous raccrochent à ce récit de tournée généreux et bienveillant.

 

Un seul paradoxe finalement face à ce film : l'impression de regarder le making of bonus d'un Blu-Ray de tournée qui n'existe pas, ou partiellement (seul le concert de Cuba est sorti en version intégrale, voir Havana Moon). Le long des 100 minutes du film, les extraits live sont souvent tronqués ou prétextes à des monologues en voix off. Il faut attendre la toute fin pour avoir un vrai moment de show ininterrompu... mais avec deux morceaux tirés du live à Cuba déjà sorti ! Pour qui s'adresse donc vraiment Olé Olé Olé ? Les fans, évidemment, qui lui pardonneront son indulgence et son côté anecdotique pour le simple plaisir de passer un moment privilégié au cœur du cirque rock nommé Rolling Stones. Pour les autres, aussi charmantes et colorées que soient les images, le documentaire pourra prendre des allures de soirée diapositives.

Émilien Villeroy - Publié le 16/06/17
Liste des bonus
- Out of Control (live à Buenos Aires, Argentine) (7')
- Paint it, Black (live à Buenos Aires, Argentine) (6')
- Honky Tonk Women (live à Sao Paolo, Brésil) (4')
- Sympathy for the Devil (live à Sao Paolo, Brésil) (9')
- You Got the Silver (live à Lima, Pérou) (4')
- Midnight Rambler (live à Lima, Pérou) (14')
- Miss You (live à Lima, Pérou) (8')


Commentaire

En complément du documentaire, le Blu-Ray propose sept morceaux live en intégralité captés lors des concerts de Buenos Aires, Sao Paolo et Lima. Uniquement des grands classiques tels que Paint it, Black ou le toujours aussi démentiel Sympathy for the Devil, filmés avec énergie. Des versions plutôt réussies, même si on ne peut s'empêcher de tiquer sur une certaine mollesse dans l'interprétation, particulièrement sur Miss You. On regrettera également que tous les morceaux présentés dans le documentaire ne soient pas proposés en intégralité en bonus, comme cette très belle version de Wild Horses captée au Mexique. À noter, pas mal de fautes d'orthographe au niveau des sous‑titres.

Note bonus : 4/6
Image

Paul Dugdale est un pro et Olé Olé Olé ! le prouve une fois de plus. L'image est belle, très colorée et contrastée, particulièrement sur les plans « carte postale » tournés caméra à l'épaule dans les ruelles. Le montage nerveux et précis sur les passages musicaux fait quant à lui plonger le spectateur dans l'excitation du live. Un Blu-Ray hyper‑solide malgré la multiplicité des sources.

Top image : 1'57 (la caméra entre en studio pendant que les Stones répètent Sympathy for the Devil, rappelant les images de One+One de Godard en 1969), 47'47 (très belle séquence du groupe jouant sous la pluie au Brésil)
Note image : 5/6
Son

Pour les parties live, on appréciera une qualité audio impeccable qui met bien en avant les échanges électriques entre les guitaristes Keith Richards et Ronnie Wood. La partie documentaire est moins remarquable, avec son mélange de témoignages, de prises live et de musiques d'ambiance, mais ne dénote pas. La piste 5.1 reste conseillée pour les extraits live.

Top son : 69'00 (le public acclame Keith Richards avant une version impeccable de Wild Horses)
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 12/12/17 Sleepless
BLU 12/12/17 Sleepless
INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
leila-bekhti
nic-pizzolatto
anthony-hopkins
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Zamri, umri, voskresni!
Casino Raiders
Zwei Cheyenne auf dem Highway
Sluga
100 Girls
101 Rent Boys
102 Dalmatians
102 Dalmations
12 Rounds
19
2001: A Space Travesty
24 Hours in London
28 Days
2gether
3 Strikes
405
7 Days to Live
911
A Better Way to Die
A Constant Forge