Slipknot : Day of the Gusano - Live in Mexico

Année : 2017
Réalisateurs : M. Shawn Crahan, Diego Alvarez
Inclus : 17 titres dont Sarcastrophe, The Heretic Anthem, Psychosocial, The Devil In I, Me Inside, Vermilion…
Éditeur : Eagle Vision
BD : BD-25, 83', zone B
Genre : concert, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/10/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080i (AVC)
16/9
Bande-son
DTS‑HD Master Audio 5.1
LPCM stéréo
Sous-titres
Aucun
18,99 €
17,54 €
18,89 €

Oui, Slipknot existe encore. La nouvelle surprendra peut‑être ceux qui n'avaient pas entendu ce nom depuis l'époque où ils l'écrivaient au Tipp‑Ex sur leur sac Eastpak, mais le groupe américain, fondé en 1995, continue de jouir d'une vraie popularité auprès d'un public fidèle et massif. Et de toute la vague Nu Metal qui aura déferlé à partir du milieu des années 90, on pourrait presque arguer que Slipknot est l'un des groupes qui aura le mieux su gérer l'après, capitalisant sur son succès initial, porté par quelques albums cultes ‑Slipknot en 1997 ou Iowa en 1999‑ et une imagerie grotesque mais vendeuse. Depuis, le groupe écume les grandes scènes Metal du monde entier, entre deux projets parallèles de ses membres. Ce nouveau Blu‑Ray, Day of the Gusano, est un bon témoin de la place particulière qu'occupe Slipknot au panthéon du genre : pas vraiment recommandable artistiquement parlant, mais toujours très divertissant.

 

Tourné à l'occasion de la première édition du Knotfest (festival itinérant organisé par le groupe) à Mexico en 2015, Day of the Gusano était à l'origine un documentaire hybride réunissant extraits live, images en coulisses et interviews de fans du groupe. Une expérimentation laissée de côté ici au profit de l'intégralité du concert donné par Slipknot face à une foule immense de spectateurs mexicains très enthousiastes, soit deux décennies de carrière balayées en 84 minutes d'un show capté dans toute son énergie.

 

Avec l'aide d'une réalisation nerveuse mais très soignée multipliant les plans variés sur la scène et le public, Day of the Gusano réussit à mettre en lumière chacun des neuf membres masqués du groupe (même les plus inutiles...), et nous emporte pleinement dans les rouages d'un live millimétré, efficace, amusant et étrangement touchant. Car derrière l'avalanche continue de riffs patapoufs et de doubles pédales effrénées, Day of the Gusano offre avant tout le spectacle d'un groupe généreux et ravi de faire le show pour un public conquis d'avance. Il faut entendre le chanteur Corey Taylor interagir longuement entre les morceaux avec la foule : on se croirait à un concert de pop pour adolescents, avec seulement quelques gros mots en plus pour faire bonne figure (« Thank you crazy motherfuckers, make some fucking noise ! »). Un bon résumé de ce qu'est Slipknot finalement...

 

Ajoutez à cela une qualité technique impressionnante ainsi qu'une set‑list qui ne rate aucun tube (People = Shit, Duality, Wait and Bleed), et Day of the Gusano devient un véritable indispensable pour tous les fans du groupe, doublé d'une belle expérience pour les amateurs de Metal en général.

Émilien Villeroy - Publié le 27/04/18
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Aucun bonus. Étonnant, car on aurait pu y retrouver les interviews tirées de la version originale de Day of the Gusano.

Note bonus : 0/6
Image

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Day of the Gusano nous plonge la tête la première dans l'expérience live de Slipknot. À l'écran, l'image nette et précise permet d'apprécier le montage épileptique du show sans jamais que le résultat ne se transforme en épuisante bouillie visuelle.

Top image : 47'26 (sur Duality, bel exemple du montage dynamique et efficace du concert)
Note image : 5/6
Son

Si vous aimez les basses puissantes, Day of the Gusano et son 5.1 méga ample saura pleinement vous satisfaire : le son de Slipknot sur l'ensemble du live est massif, puissant, martial, mais réussit tout de même à laisser une place de choix à la voix de Corey Taylor grâce à une bonne spatialisation. Un rendu de qualité qui fera plaisir aux amateurs.

Top son : 72'56 (très très grande agressivité sur Surfacing !)
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 29/05/18 The Passenger
BLU 29/05/18 The Passenger
BLUHD 29/05/18 The Passenger
DVD 29/05/18 Pentagon Papers
BLU 29/05/18 Pentagon Papers
INTERVIEWS
Martin Scorsese - Boardwalk Empire saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
martin-scorsese
maggie-q
christian-rouaud
lucy-lawless
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Films liés
Days Are Gone - Sankt Bernhard Syndikatet - Disenchanted - Dear Dictator - Entebbe - What They Had - Tryouts - Love, Simon - I Can Only Imagine - November - Street Gang - Chihayafuru Part III - Untitled Michael Edward Staley Project - Les dents, pipi, au lit - Anubis - Robin Hood: Origins - Action Point - Die letzte Party deines Lebens - Karnan - Unsane -