Divers

Pure Evoke H6

Par Gwendal Lars - Publié le 30/10/17
Mustav
Prix indicatif : 259 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Radio FM/DAB+ et enceinte Bluetooth
Réception : DAB+ Bande III, FM
Puissance : 2 x 10 W
Haut-parleurs : 2 HP large bande 76 mm
Section tuner : DAB, DAB+ 174‑240 MHz, FM 87,5‑108 MHz
Connectique : entrée analogique sur mini‑Jack 3,5 mm, sortie casque RCA sur mini‑Jack 3,5 mm, port USB‑mini B pour mises à jour
Liaison sans-fil : Bluetooth
Batterie : pack optionnel
Dimensions (L x H x P, mm) : 305 x 185 x 115 mm
Poids : 2,17 kg
L’essentiel

La RNT, pour Radio Numérique Terrestre, est à la radio ce que la TNT est à la télévision. Également baptisée DAB+, pour Digital Audio Brocasting, ce mode de diffusion se déploie peu à peu sur le territoire français. Si actuellement peu de régions sont correctement couvertes, le DAB+ devrait progressivement se banaliser pour concerner les grandes agglomérations françaises en 2020 et se substituer totalement au réseau FM aux alentours de 2025.

 

 

RNT, kesako ? 

On retrouve dans la structure des diffusions RNT de grandes similitudes avec celle de la TNT. Ici aussi, par exemple, il est question de multiplex regroupant plusieurs programmes diffusés simultanément. À noter que si les débits associés à chaque programme, le plus souvent 96 kb/s, peuvent sembler en retrait par rapport à ceux que propose le streaming sur le Net, l’adoption par le DAB+ de nouveaux codecs, notamment AAC et AAC+ permettent de compenser cet apparent manque de débit. En effet, la diffusion DAB+ est compatible avec des formats de flux bien connus dans d’autres contextes et marqués par les extensions « .aac », « m4a », ou « mp4 », entre autres. Quoi qu’il en soit, l’idée directrice de la RNT est de fournir un service à la qualité au moins supérieure à celle de la FM sur des équipements fixes ou mobiles comme autoradios ou radios portatives. 

 

Un domaine où Pure Audio fait figure de précurseur. La marque propose des radios DAB+ depuis déjà plusieurs années et dispose d’un savoir‑faire incontestable dans ce domaine. Avec la Pure Evoke H6, la marque a également voulu miser sur la polyvalence. En effet, outre sa fonction de radio DAB+, la petite radio peut aussi faire office d’enceinte Bluetooth ou même d’enceinte amplifiée pour toute source analogique grâce à son entrée « auxiliaire » sur prise mini‑Jack 3,5 mm (cf. photo ci‑dessous). Précisons enfin qu’en termes de radio, elle intègre également un tuner FM conventionnel afin de pouvoir rester fidèle à ses stations préférées, toutes n’étant pas systématiquement répercutées sur le réseau DAB+, ou hors de la couverture de celui‑ci.

 

 

 

Un bouton pour tout contrôlé

Pure a nettement travaillé l’ergonomie de l’Evoke H6 afin de rendre son utilisation aussi simple et intuitive que possible. Tout se passe par l’intermédiaire d’un bouton faisant office de sélecteur de sources, ou de fonction, et d’un petit écran couleur. Ce bouton fait aussi office de système de navigation au sein des menus. Par défaut, l’écran affiche le choix des entrées : DAB+, FM, Bluetooth ou auxiliaire. Il suffit de tourner le sélecteur dans un sens ou dans l’autre pour que la fonction en cours de sélection s’affiche en surbrillance, puis de le presser pour valider son choix. Dans le même esprit, lorsque la radio utilise le DAB, une pression sur le sélecteur de sources provoque l’affichage de la liste des stations disponibles. Il suffit de « cliquer » sur la station souhaitée, toujours en pivotant et pressant le sélecteur de source, pour valider son choix et y accéder. Le seul autre réglage en façade concerne le volume. Enfin, un jeu de poussoirs offre un accès direct à 16 stations mémorisées : huit en FM et huit en DAB.

 

 

 

Package audio

Côté restitution sonore, la Pure Evoke H6 adopte une structure assez conventionnelle. Deux haut‑parleurs large bande de 76 mm de diamètre assurent la restitution. Ils sont associés à une charge bass‑reflex décompressée par un évent très travaillé débouchant à l’arrière de l’appareil. Par ailleurs, pour répondre aux exigences de mobilités de certains utilisateurs, Pure propose un pack batterie optionnel. Il vient prendre place dans une cavité aménagée à cet effet accessible depuis une trappe (cf. photo ci‑dessous), également logée sur la face arrière de l’Evoke H6. Cette batterie lui confère une autonomie d’environ huit heures à volume d’écoute raisonnable.

 

 

Fonctionnalité et finition

Enfin, l’Evoke H6 se pare d’un design sobre et élégant directement dérivé de celui de la H3. Basé sur un coffret en bois naturel il lui confère un petit air vintage qui ne manque pas de charme. À noter qu’elle reprend également de la H3 le petit afficheur couleur. Précisons que la poignée de transport qui surmonte son coffret n’a pas qu’un rôle décoratif. Il suffit de l’effleurer pour rappeler la programmation de la fonction radio‑réveil. Sur ce plan l’accès au DAB est particulièrement intéressant. Comme le réseau DAB convoie les informations horaires, la pendulette de l’Evoke H6 se cale automatiquement sur l’heure exacte sans aucune intervention de la part de son possesseur.

 

Concurrence

La petite radio Geneva Touring S, proposée à 219 €, embarque d’office une batterie qui lui procure une autonomie d’environ 20 heures. Si en dépit de son design vintage elle dispose d’une liaison Bluetoooth APT‑X, elle ne propose en revanche qu’une restitution monophonique.

 

Ni Bluetooth, ni stéréo non plus pour la Tangent Dab2Go BT disponible à 199 euros. Une entrée analogique auxiliaire sur mini‑Jack 3,5 mm offre cependant la possibilité de la connecter à une source analogique.

 

Son design ultra-vintage offre à la Roberts Revival RD60 DAB+ des allures de poste à transistors des années 60. Proposée à 219 €, elle semble conserver quelques « stigmates » de cette période ou la notion de mobilité faisait son apparition. Par exemple, bien qu’un adaptateur secteur soit fourni, elle s’alimente à l’aide de quatre piles LR20 en situation nomade. 

 

Ruark Audio place la barrière nettement plus haut avec la R2 MK3 que la marque commercialise à 579 euros. Dotée de deux haut‑parleurs large bande pour une écoute stéréo elle est parfaite dans une chambre ou une pièce de dimensions réduites. Ses entrées auxiliaires, une sur RCA l’autre sur mini‑Jack 3,5 mm, permettent de lui connecter tout type de source analogique pour la transformer en chaîne Hi‑Fi d’appoint.

Verdict technique

La mise en service de la Pure Evoke H6 est d’une simplicité déroutante. En effet, dès son adaptateur secteur connecté et sans aucune intervention ni manipulation elle « scanne » automatiquement les multiplex DAB. Une opération comparable à la recherche automatique des chaînes TNT sur un téléviseur. Mais l’opération est ici beaucoup plus rapide.

 

 

Mise en route…

Cette courte séquence terminée, la radio affiche l’heure et le jour tout en restant en veille. Il suffit alors de presser le bouton de mise en route pour que le choix de la source apparaisse. Si le DAB est activé, la liste des stations disponibles s’affiche à l’écran et il suffit de sélectionner celle souhaitée pour que l’Evoke H6 accède à ses contenus. Après une courte phase de « bufferisation », l’écoute débute. Il faut parfois patienter un peu plus longtemps pour que le logo de la station apparaisse à l’écran. Dans l’attente de son chargement, l’écran affiche alors simplement un logo « DAB » et présente des précisions sur le programme diffusé : titre de l’œuvre, nom du chanteur, etc.

 

Usage facile et qualité d'écoute…

Dans son ensemble, l’écoute est très satisfaisante. La puissance des amplificateurs intégrés à la Pure Evoke H6 est suffisante pour sonoriser très honorablement une chambre ou une pièce de surface modeste. La dynamique est bonne et, surtout, aucun « souffle » ou aléas de réception ne vient perturber la qualité sonore. On sent bien que l’on est en numérique : soit la réception est parfaite, soit on ne capte pas. En limite de couverture des « pertes momentanées » d’écoute peuvent survenir, mais un petit témoin du niveau de réception, rappelant les barrettes d’un téléphone mobile, permet de lever le doute et, éventuellement, de choisir la meilleure position de réception ou d’orientation d’antenne.

Pour vérifier la polyvalence de l’Evoke H6 nous avons également testé sa liaison Bluetooth. Une fois cette source sélectionnée depuis le sélecteur, il suffit, ici encore, de le presser pour que l’Evoke H6 se mette en recherche de jumelage. Il faut juste la choisir dans le menu Bluetooth de tout smartphone, où elle apparaît comme un casque sans‑fil, pour que le jumelage s’effectue sans le moindre souci.

 

 

Conclusion…

La petite Pure Evoke H6 nous a donc particulièrement séduits par plusieurs aspects. Le premier est incontestablement sa remarquable ergonomie et son utilisation intuitive. Le seul point pour lequel son fascicule d’utilisation nous a été utile était pour trouver la détermination exacte du rôle de la mention « Snoose Handle » que portait sa poignée (arrêt de l’alarme). Par ailleurs nous avons apprécié sa véritable restitution stéréophonique, l’équilibre général de l’écoute et, enfin, sa polyvalence. Une radio de nouvelle génération qui sera prête à rendre de nombreux services à son possesseur pour animer de longues soirées entre amis.

+ Les points forts
»  
Simplicité de mise en œuvre
»  
Ergonomie et « intuitivité » des menus
»  
Restitution bien assise dans le grave
»  
Bon équilibre global
»  
Véritable stéréo
»  
Polyvalence
»  
Possibilité de fonctionner sur batterie (optionnelle : 49 €)
»  
Pas de lecture des fichiers stockés sur un support USB
»  
Bloc alimentation externe
»  
Finitions élégantes
- Les points faibles
»  
Pas de lecture des fichiers stockés sur un support USB
»  
Bloc alimentation externe
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Advertisement