Far Cry 3

Année : 2013
Genre : TPS
Thème : Aventure
Multijoueur : non
Jeu en ligne : oui
Éditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montréal
Supports : Blu-Ray PS3, DVD-9 Xbox 360 & PC
Sortie : 29/11/12
Prix ind. : 70 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
GD :
PEGI RatingPEGI RatingPEGI RatingPEGI RatingPEGI RatingPEGI RatingPEGI Rating
Format image
Sous-titres
54,00 €
Amazon.fr
Vous vous en souvenez sûrement : Far Cry 2 (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d’AVCesar.com) en 2008 ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable. Ce fut d’ailleurs le cas pour la plupart des journalistes de jeux vidéo et des joueurs, si l’on en croit les notes et commentaires obtenus par le jeu à l’époque de sa commercialisation. Et bien, croyez‑nous sur parole, Far Cry 3 n’a de Far Cry que le nom et c’est une sacrée bonne nouvelle !

Exit les partenaires à l’IA douteuse (intelligence artificielle), les bugs affriolants, la malaria (sic), les armes qui s’enrayent bien plus souvent que dans la réalité (en même temps, à la rédac, on n’a pas trop l’expérience des armes àFar Cry 2feu)…
Far Cry 3 fait table rase du passé, et prend tout le monde de court en proposant le contraire, ou presque, de ce que l’on attendait. Proche de Just Cause 2 en termes de liberté totale donnée au joueur, l’éditeur Ubisoft nous propose d’incarner Jason, un jeune Américain téméraire, aux idées préconçues, et bien trop propre sur lui.

Lors d’un immense trip avec ses amis sur une île paradisiaque, Jason se retrouve pris en otage par des pirates. D’abord désireux de sauver ses camarades, il va peu à peu sombrer dans la folie et découvrir le véritable malade mental enfoui au plus profond de lui, grâce à son Némésis Vaas, le chef des pirates, et certainement l’un des meilleurs méchants de l’histoire du jeu vidéo.

En résulte un monde ouvert totalement incroyable, violent, à mi‑chemin entre les décors d’un porno chic sous extasy et un Die Hard. Doté d’un excellent aspect technique, le jeu se concentre sur l’île, véritable personnage à elle seule et parfait théâtre de la descente aux enfers de Jason. Et pour le joueur, c’est avant tout un des meilleurs trips vidéoludiques de ces dernières années. De quoi commencer 2013 en fanfare !
Axel Riffard - Publié le 07/02/13
Jouabilité
Entièrement ouvert, à l’instar de ses prédécesseurs, Far Cry 3 propose une aire de jeu énorme. Offrant un cadre similaire à celui du premier épisode, une île tropicale, FC3 ne tarde pas à montrer l’étendue de son gameplay.

Permettant d’aborder des situations de manière furtive ou comme un sauvage, une kalashnikov dans une main, une paire de grenades dans l’autre, le jeu peut rapidement tourner à la boucherie, pour une violence crue et sans artifices.

Votre serviteur n’est pas spécialement fan de la violence gratuite et banalisée dont font preuve beaucoup de jeux vidéo. Cependant, dans Far Cry 3, cette dernière joue un rôle important dans « l’initiation » à la folie de Jason. Rite initiatique auquel le joueur prend tout autant part que ce dernier. Belle mise en abîme.

Du reste, l’action propose un feeling très arcade, à l’opposé de ce qui pouvait se faire auparavant dans la série. Le jeu propose bien entendu des ennemis humains, les pirates (à noter que l’île abrite aussi de nombreux peuples indigènes, importants dans le déroulement de l’histoire), mais surtout une palanquée d’animaux aussi anachroniques que dangereux.

Des lézards géants, des félins, des ours et plein d’autres réjouissances.
Et croyez-nous sur parole : affronter ces bestiaux à mains nues vous procurera de belles poussées d’adrénaline virtuelle.


Durée de vie
L’histoire principale se boucle en une vingtaine d’heures. Mais ce serait sans compter toute l’île, passionnante à découvrir, qui regorge de quêtes annexes, d’objets cachés et de défis à relever.
En accrochant au titre, vous y passerez une bonne cinquantaine d’heures, facilement.

En sus du mode Solo, Far Cry 3 propose un mode Online coopératif, pour des missions musclées mais qui jurent totalement avec l’originalité du titre. À prendre comme un bonus…
Note Game Design : 5/6
Image
Sur PC et en définissant les paramètres au maximum, Far Cry 3 entre aisément dans le Top 10 des plus beaux titres de l’histoire vidéoludique.

Sur consoles PS3 et Xbox 360, en fin de vie, le constat est évidemment moins dithyrambique. Aliasing prononcé et textures baveuses, Far Cry 3 s’en tire tout de même la tête haute. Merci les couleurs qui explosent la rétine, la profondeur de champ et la direction artistique générale qui en impose !


Le jeu est bien moins buggué que ne pouvait l’être le second épisode, preuve du talent d’Ubisoft Montréal, à l’origine des plus grandes licences modernes de l’éditeur.

Le mode Multijoueur est quant à lui bien en deçà techniquement, vraiment pas à la hauteur de l’aventure solo.
Note image : 4/6
Son
Attention, fait rare ! Le doublage français est une merveille, en particulier la voix de Vaas, le pirate fou. Les musiques ne conviendront pas à tout le monde, puisqu’elles penchent en majorité du côté du Dubstep, sorte de techno ultra rythmée utilisant constamment des sonorités et des lignes de basses saturées.

En tout cas, elles pimentent allègrement les nombreux combats de Jason.
Note son : 6/6


PLANNING
DVD 29/05/18 The Passenger
BLU 29/05/18 The Passenger
BLUHD 29/05/18 The Passenger
DVD 29/05/18 Pentagon Papers
BLU 29/05/18 Pentagon Papers
INTERVIEWS
Gillian Anderson - The Fall saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
gillian-anderson
stefano-sollima
rotem-shamir
ken-follett
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Films liés
Blue and Not So Pink - Visceral: Between the Ropes of Madness - The Jungle - Denok & Gareng - Man Made Place - Apartment 1303 3D - Sol LeWitt - Santa's Summer House - Love in USSR - MoniKa - On the Other Side of the Tracks - Exchange Student Zero - The Guillotines - Jesus liebt mich - The Anderssons in Greece: All Inclusive - Gone Fishing - Hellsing Ultimate X - Blue Exorcist: The Movie - Snow Guardians - Green Street Hooligans: Underground -