Technologie HDR cinéma Éclair Color, excellente nouvelle pour les Ultra HD Blu‑Ray

07.12.2016 / 18:18
/ Par Vincent Morette

Présentée dans un cinéma à Paris il y a quelques jours, à un parterre de journalistes audio‑vidéo, la technologie HDR Éclair Color, en plus d'offrir une qualité de visionnage inédite dans les salles obscures, pourrait bien constituer la meilleure nouvelle pour les contenus Ultra HD depuis leur commercialisation, via streaming ou sur disque Ultra HD Blu‑Ray.


Fruit de deux ans de développement des laboratoires Éclair, société française née en 1907 (soit quelques années après la naissance du cinéma) et propriété du groupe européen Ymagis depuis août 2015 (spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma), le procédé HDR Éclair Color offre au 7e art l'occasion de rattraper son retard sur le marché de la vidéo, initié depuis plusieurs années maintenant aux concepts HDR et WCG (Wide Color Gamut), ou espace couleur étendu.

 

 

Le Home Cinéma en avance sur le cinéma

Car, et c'est paradoxal, le cinéma qui a toujours joué le rôle de précurseur au niveau des technologies audiovisuelles (la HD et les différents procédés de son multicanal sont d'abord apparus au cinéma avant d'être proposés au grand public dans les TV Full HD et les équipements Home Cinéma), était clairement à la traîne depuis l'avènement des premiers téléviseurs Ultra HD en 2013 et des contenus idoines via streaming ou sur support physique (Ultra HD Blu‑Ray).

 

Aujourd'hui, avec un TV Ultra HD/4K, un abonnement à une plateforme de streaming qui propose des films ou des séries au format Ultra HD/4K (Netflix par exemple) ou une platine Ultra HD Blu‑Ray et les disques adéquats, il est en effet possible de profiter chez soi, confortablement installé dans son canapé, d'un spectacle visuel supérieur à celui proposé par le cinéma.

 

 

Éclair color, une solution accessible et facile à mettre en œuvre

Les professionnels du cinéma se devaient donc de réagir. Excepté les solutions proposées par Dolby Vision et Imax, toutes deux onéreuses pour les exploitants de salle car nécessitant un équipement spécifique, celle proposée par Éclair Color peut facilement être adaptée aux matériels implantés dans de nombreuses des salles de cinéma. Aujourd'hui effectif sur les projecteurs Sony Digital Cinema 4K R510/R515 (de un à quatre spécimens sont nécessaires selon la taille de l'écran), le procédé Éclair Color fait actuellement l'objet de discussions avec les autres fournisseurs de projecteurs cinéma pour certifier leurs produits. C'est là l'un des gros avantages d'Éclair Color, une solution aisée à mettre en œuvre et largement compatible avec les matériels des fabricants de projecteurs cinéma.

 

Mais disposer d'une salle compatible Éclair Color ne suffit pas pour profiter de la technologie, encore faut‑il y projeter des contenus masterisés Éclair Color. Là encore, les développeurs du système ont fait les choses bien : il est possible d'utiliser Éclair Color à diverses étapes de la chaîne graphique : directement sur les fichiers Raw générés par la caméra ou bien en postproduction, ou même après pour un remastering par exemple. Toujours sous le contrôle de l'étalonneur du film bien sûr. De plus, Éclair Color peut être appliqué à tous les contenus disponibles : couleur, noir et blanc, fichiers numériques, pellicule, films de patrimoine… Sur les photos tirées des séquences de Belle et Sébastien : l'aventure continue, remasterisées Éclair Color et présentées ci‑dessous, vous pouvez visualiser l'apport de ce traitement (cliquez sur les photos pour zoomer).

 

 

Premiers résultats encourageants

Le marché du cinéma ne s'y trompe pas, notamment les salles de dimensions moyennes qui voient dans le procédé Éclair Color le moyen de proposer une qualité de projection en sensible hausse pour un investissement contenu. De même, la solution Éclair Color devrait intéresser les salles désireuses de renouveler leur équipement numérique acquis entre le milieu et la fin des années 2000. Après quelques mois seulement de commercialisation (depuis le mois de septembre), ce ne sont déjà pas moins de quatorze salles qui viennent de s'équiper Éclair Color en France. De même, neuf long métrages ont déjà vu, ou vont voir, le jour en Éclair Color (Aquarius, Brice 3, Iris, Voyage au Groenland déjà disponibles et Personal Shopper d'Olivier Assayas, Dalida de Liza Azuelos, Tout là‑haut de Serge Hazavanicius, Très intime conviction de Claude Lelouch plus Message from the King de Fabrice Du Welz à venir).

 

Tout ça pour expliquer que la technologie Éclair Color devrait rapidement se généraliser et multiplier le nombre de films HDR disponibles immédiatement. Une excellente nouvelle pour l'édition de nombreux futurs Ultra HD Blu‑Ray. En effet, les masters ou remasters Éclair Color peuvent indifféremment, et facilement, être transférés sur UHD Blu-Ray HDR10, HDR HLG ou HDR Dolby Vision.

Technologie HDR cinéma Éclair Color, excellente nouvelle pour les Ultra HD Blu‑Ray
Amazon
29,99 €
190€ 249€
il y a 13 heures
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €
Accepter les cookies
Accepter
Refuser