La nurse de William Friedkin et La sentinelle des maudits de Michael Winner, Éléphant Films restaure l’horreur

18.12.2018 / 08:45

En 1977, Universal souhaite imiter les studios concurrents qui optent les uns après les autres pour la mouvance des films satanistes.


Succédant aux cartons de Rosemary’s Baby (1968) et L’exorciste en 1974, La sentinelle des maudits s’inscrit dans un contexte absolument favorable au genre. Par ailleurs, son décorum urbain (le film a été tourné dans une authentique résidence de Brooklyn) inspire grandement Michael Winner dont c’est la première et ultime œuvre horrifique.

 


Réalisé en 1990, La nurse (bande‑annonce et photo ci‑dessous) permet à William Friedkin de se remettre sur les rails, son thriller fantastique place les croyances druidiques au cœur d’un foyer bientôt mis en danger par une nounou pas comme les autres.

 


Ces deux monuments de l’horreur sont disponibles en combo Blu‑Ray/DVD et DVD seul chez Élephant Films en version restaurée. En bonus, un entretien avec le journaliste Laurent Duroche, des documentaires inédits et des jaquettes réversibles pour les deux films. À noter, la sortie également de L'île sanglante de Michael Ritchie, par l'auteur des Dents de la mer, Peter Benchley.

La nurse de William Friedkin et La sentinelle des maudits de Michael Winner, Éléphant Films restaure l’horreur
La nurse de William Friedkin et La sentinelle des maudits de Michael Winner, Éléphant Films restaure l’horreur
Amazon
19,99 €
COMMENTAIRES
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €