5G en France, retardée par l'épidémie de coronavirus

25.03.2020 / 10:14
/ Par Luka Lemorentin

L’attribution des plages de fréquences 5G en France était déjà en retard, et ça ne devrait pas s’arranger.


L'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) a indiqué il y a quelques jours que les enchères pour l’attribution aux opérateurs des plages de fréquences 5G en France sont retardées à cause de l’épidémie de coronavirus. Celles‑ci devaient initialement se tenir en avril, le 21.

 





Lancement de la 5G retardé en France pour cause de Covid‑19

La 5G ne pourra donc pas être disponible en France au mois de juillet comme prévu. En plus de l'absence d'attribution des fréquences, se pose aussi le problème de l'installation des antennes, retardée elle aussi pour cause de crise sanitaire. De leur côté, les opérateurs ne donnent plus de date quant à la commercialisation de leur offre d'abonnement 5G. Seul Free se risque à annoncer la période de la fin d'année, au mieux.

 

Pour rappel, selon certaines rumeurs, le processus avait déjà été retardé pour cause de désaccords entre le ministère des Finances et les autorités de télécommunications à propos du spectre de fréquences mises aux enchères, ainsi que sur leurs tarifs minimaux.

5G en France, retardée par l'épidémie de coronavirus
Amazon
1 009  €
BONNES AFFAIRES
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €