Apple Vs Europe, à la rescousse de l’App Store

28.11.2023 / 09:39
/ Par Luka Lemorentin

Pour protéger le « monopole » de son App Store sur iPhone, Apple dépose un recours en justice contre les instances européennes.


Petit rappel de la situation, en 2024, la société Apple est supposée céder à de nouvelles législations européennes permettant l’installation sur iPhone et autres appareils iOS de boutiques d’applications tierces, là où seule l’App Store officielle était autorisée, et ce, depuis ses débuts sur l’iPhone.





Apple contre l'Europe et son DMA

Nommée Digital Markets Act (DMA), cette « législation sur les marchés numériques » permettra sur iPhone l’installation de boutiques alternatives, mais aussi le sideloading, c’est‑à‑dire le téléchargement d’applications directement à partir d’internet. Le DMA vise particulièrement les grosses firmes de la tech, notamment Apple, et la compagnie ne compte apparemment pas se plier facilement à la nouvelle loi. En effet, le 17 novembre dernier, Apple a déposé un recours en justice contre le DMA, dans les pas de Meta (Facebook) et Bytedance (TikTok), qui ont fait de même.

 

La parole à Apple

Les détails de ce recours n’ont pas été publiés, mais on se doute bien que la firme Apple n’est pas ravie à l’idée d’ouvrir son système à n’importe qui. « Nous demeurons très préoccupés par les risques liés à la vie privée et à la sécurité des données que pose la DMA pour nos utilisateurs », a déclaré Apple auprès de l’agence Bloomberg. Sans compter le manque à gagner sur le pourcentage que la compagnie touche sur les applications vendues sur son App Store… Source : Reuters

Apple Vs Europe, à la rescousse de l’App Store
Amazon
969,00  €
474€ 550€
il y a 5 jours
2490€ 3990€
il y a 6 jours
3990€ 5990€
il y a 6 jours
2990€ 4999€
il y a 6 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.