Le flingueur

The Mechanic
Année : 2011
Réalisateur : Simon West
Interprètes : Jason Statham, Ben Foster, Tony Goldwyn, Donald Sutherland
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 92', zone B
Genre : action, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 16/08/11
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
11,55 €
En 1972, soit deux ans avant Un justicier dans la ville, Michael Winner réalise The Mechanic (Le flingueur en français) avec Charles Bronson dans le rôle d’un tueur à gages froid comme un serpent, qui voit sa petite vie chamboulée par l'arrivée d'un jeune loup (Jan‑Michael Vincent) désireux de prendre sa place.

Présenté à tort comme le remake du film de Winner, Le flingueur de Simon West (Les ailes de l’enfer) part d’un personnage à peu près similaire, Arthur Bishop (Jason Statham), spécialiste des assassinats déguisés en morts accidentelles. Un jour, il reçoit l’ordre de supprimer son mentor (Donald Sutherland), accusé d’avoir trahi une mystérieuse organisation. Steve, le fils de ce dernier (Ben Foster, plutôt bon mais peu crédible en fils à papa qui se transforme après quelques jours de training en une bête de guerre), contacte alors Arthur et lui demande de venger la mort de son père. Entre les deux hommes, une étrange complicité se noue, mais sur laquelle plane l’ombre d’un meurtre inavoué.

Si West avait repris la ligne de Winner, et un autre acteur que Statham, incapable de jouer la moindre séquence de comédie, il avait de l’or entre les mains. Mais ce Flingueur se contente d’enfiler les séquences d’action et vide l’idée originale (un vieux loup dévoré par une jeune génération sans foi ni loi) de sa substance. Hormis un affrontement mano a mano entre Steve et un mafieux obèse particulièrement gratiné, le film ressemble à un film standard des productions EuropaCorp. Dommage.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 09/08/11
Liste des bonus
- Coulisses du tournage des cascades en HD (8')
- Quatre scènes coupées et une version alternative de l'ouverture du film, en HD (9')
- Bande-annonce


Commentaire
Le service minimum pour ce film qui ne réserve que bien peu de mystères. Un petit focus sur les scènes d'action, réalisées par Jason Statham himself, et quelques scènes coupées sans intérêt.
Note bonus : 1/6
Image
Il faut avouer que West a concocté une image plutôt chic, voire esthétisante, révélant la ville de la Nouvelle‑Orléans et ses alentours sous un jour assez graphique. L'ambiance est plombée à souhait (film de tueurs oblige), mais les gros plans se montrent solides et la lisibilité efficace. Pas mal du tout.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Amateurs de VF, soyez rassurés, vous ne perdrez rien du mix original et de sa vivacité, les pistes française et anglaise étant tout à fait identiques. Nous vous conseillons quand même la VO pour l'esprit plus viril des voix originales, collant davantage au film. Au final, Le flingueur délivre une bande‑son punchy, correctement chargée en basses lors des scènes les plus animées.
Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 26/06/19 Paradise Beach
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
tatiana-maslany
justin-theroux
michael-c-hall
melissa-bernstein
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011