Voir la mer

Année : 2011
Réalisateur : Patrice Leconte
Interprètes : Pauline Lefèvre, Nicolas Giraud, Clément Sibony, Gilles Cohen, Jacques Mathou, Isabelle Petit-Jacques
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 91', zone B
Genre : romance, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/09/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
14,99 €
Une fille. Deux garçons. Une possibilité. Prendre la route, toujours plus au Sud, pour aller voir la mer.

Deux frères, Clément (Clément Sibony) et Nicolas (Nicolas Giraud) mettent de côté leur métier de mécanicien automobile pour s’offrir une trêve estivale auprès de leur mère, à Saint‑Jean‑de‑Luz. Prudence (convaincante Pauline Lefèvre, ex‑miss Météo de Canal+), une blonde pétillante, déboule et compte bien faire partie du voyage. Il faudra aussi faire avec Max, son ancien compagnon, lancé à leur poursuite. Mais le triangle amoureux fonctionne, sans malaise et sans conditions.

Voir la mer est l’héritier direct de Tandem ou Tango. Patrice Leconte nous offre une parenthèse solaire et bucolique à travers la relation subversive entretenue par ce trio de bambins, logés dans des corps d'adultes. Ici, l’amour à trois n’est pas un problème, les escales sont autant d'occasions de se découvrir et chaque nationale une façon de prendre son temps. Un road‑movie pastoral, en toute innocence, se frayant un chemin vers tous les possibles.
Carole Lépinay - Publié le 21/09/11
Interview Patrice Leconte
Rencontre solaire et enchantée avec Patrice Leconte. Normal, il fait du cinéma pour faire rêver. Et nous, cela nous plaît bien… Lire la suite
Liste des bonus
- Making of (14')
- Film annonce
- Galerie photos (1')


Commentaire
Dans la tonalité de Voir la mer, Pauline Lefèvre passe derrière la caméra pour nous révéler les coulisses du tournage. Sur les routes de campagne, en compagnie de Patrice Leconte et d'une équipe joviale, la légèreté reste le moteur principal.
Note bonus : 3/6
Image
Naturelle en toutes circonstances, baignée de lumière le jour et presque insaisissable la nuit (jolie scène de nuit au pied du camping‑car très peu voire pas éclairée, il fallait oser…), la photographie de Voir la mer est une merveille de simplicité. Son aura impressionne et offre aux trois personnages un écrin qui leur va bien. L'alliance parfaite de la précision et de l'épure. Effet « nude » garanti.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
L'air de rien, Voir la mer déroule ses ambiances avec beaucoup de précision et d'envergure, à l'avant comme à l'arrière. Les scènes intimistes sont transcendées par l'amplification des bruitages : une main qui court sur un vêtement, une herbe sur laquelle on marche, un étang dans lequel on se baigne… Sans prétention, mais assurément une réussite.
Top son : aucun
Note son : 5/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
michael-c-hall
joel-schumacher
sidse-babett-knudsen
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011