Dexter saison 5

Année : 2010
Créateur : James Manos Jr
Interprètes : Michael C. Hall, Jennifer Carpenter, Lauren Velez, Desmond Harrington, Julia Stiles, David Zayas, C.S. Lee, James Remar
Éditeur : Paramount
BD : 4 BD-50, 12 x 60', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 14/09/11
Prix ind. : 49,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, néerlandais
Amazon
49,45 €
Plus tourmenté que jamais, Dexter tente de reprendre gout à sa vie de tueur. Sa rencontre improbable avec Lumen (Juila Stiles) va atténuer son sentiment de culpabilité, mais aussi sérieusement menacer son sombre secret. Combien de temps cela va‑t‑il pouvoir durer ?

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, certains fans auraient aimé que la série se termine à la fin de la saison 4 (cliquez pour accéder au test d'AVCesar.com). À l’écran, Dexter (Michael C. Hall) a définitivement échoué dans sa quête de construction d’un cocon familial. Un Graal qui lui échappe depuis toujours et que sa condition de tueur condamne définitivement dans l’épisode final de la saison 4, puisqu’il retrouve sa femme Rita, son dernier lien avec l’humanité, assassinée dans sa baignoire. À ses côtés, son fils nouveau‑né baigne dans son sang. L’image est saisissante et les fans, vissés à leur fauteuil, n’en sont toujours pas revenus. Elle renvoie aux premiers souvenirs d’enfance de Dexter. La boucle est bouclée. Le personnage est maudit et sa condition de tueur en série condamne définitivement à l’échec toutes ses tentatives d’humanisation. Seulement voilà, le dernier épisode de la saison 4 de la série, culte pour de nombreux fans, a été l’épisode le plus suivi (toutes séries confondues) de l’histoire de la chaîne Showtime avec 2,6 millions de téléspectateurs. The show must go on

Cette nouvelle saison s’inscrit donc en rupture par rapport aux précédents opus. D'autant qu'en coulisse, le showrunner Clyde Philipps (poste clé d’une série qui supervise les scénarios, le montage et la production, garant de la cohésion d’une saison à l’autre), qui travaillait sur Dexter depuis le deuxième épisode, quitte la série. Il est remplacé par Chip Johannessen, ex-24 heures chrono.

Au programme, une pléthore de guest‑stars avec Peter Weller (Robocop), Julia Stiles (La mémoire dans la peau), Maria Doyle Kennedy (Les Tudors), Shawn Hatosy (Southland), Chris Vance (Prison Break), Jonny Lee Miller (Eli Stone) et Katherine Moenning (The L World). Volonté affichée des auteurs : assumer pleinement le statut de tueur en série de Dexter. Pour la première fois, sa condition de « vigilante » à la Charles Bronson dans Un justicier dans la ville est exploitée : Dexter va tuer en oubliant tout ce que lui a enseigné Harry, son père adoptif, policier et soucieux que Dexter ne tue pas sans raison.

Autre changement de cette nouvelle saison, Dexter n’est plus seul pour tuer. Il est accompagné dans ses pérégrinations meurtrières par Lumen (excellente Julia Stiles), qui élimine pour se venger. Un sentiment volontairement sacralisé par les auteurs de cette saison, qui met singulièrement mal à l’aise. Dans la forme, cette saison 5 a toujours la même efficacité, mais dans le fond, le personnage de Dexter a perdu de sa superbe, entrant dans le rang des tueurs désormais ordinaires des séries TV d’aujourd’hui.
Cédric Melon - Publié le 21/09/11
Liste des bonus
- Making of d’une scène (16')
- Focus sur les bruitages (7')
- Visite de la pièce mortuaire de Dexter (3')
- Entretien avec l’artiste Ty Mattson (5')
- Vingt questions aux acteurs et à l'équipe de tournage
- Galerie de photos


Commentaire
Une interactivité réduite à quelques modules très bien choisis, aussi passionnants que didactiques. Le making of d’une scène précise détaille depuis l'écriture jusqu'à la postproduction les étapes de sa fabrication. Le focus sur le bruitage des éclaboussures de sang témoigne du soin particulier apporté aux différents sons de la série. Quant à l'entretien avec l’artiste Mattson, concepteur des affiches de Dexter, il est vraiment passionnant. Bref, une interactivité succincte mais dont on ne veut manquer aucun moment.
Note bonus : 5/6
Image
Remarquable. Pour ce premier Blu‑Ray de la série, l'image propose un niveau de détail impressionnant et inédit. Que ce soit en plan serré ou plus large, la qualité ne faiblit pas, la saturation et les contrastes font leur job et la palette colorimétrique se montre d’une richesse inouïe. Un coloriste est d'ailleurs exclusivement chargé sur le show (cf. making of d’une scène) de la cohésion et du respect de la signature visuelle de Dexter, voulue par le chef‑opérateur depuis le début de la série, saison après saison.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Le son n’est pas en reste puisque les pistes sonores anglaise et française sont quasi identiques. Elles proposent un environnement sonore salutaire où le moindre effet est audible et reconnaissable. Si les scènes en extérieur sont un peu moins valorisées que les séquences en intérieur, le niveau de détail sonore reste impressionnant. Seule la gestion des basses est aléatoire, parfois trop faible et parfois trop puissante. La seule faiblesse d'un ensemble sonore réjouissant et immersif.


Top son : aucun
Note son : 5/6



1499€ 1999€
il y a 8 heures
449€ 499€
il y a 13 heures
PLANNING
27/10/21 Pandora
27/10/21 Le cheick
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
tara-reid
lucky-mckee
mads-mikkelsen
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser