Thor

Année : 2011
Réalisateur : Kenneth Branagh
Interprètes : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Anthony Hopkins, Stellan Skarsgard, Tom Hiddleston, Ray Stevenson, Kat Dennings, Rene Russo
Éditeur : Paramount
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 114', toutes zones
Genre : super-héros, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/10/11
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Anglais Audiodescription
Allemand Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, allemand, italien, néerlandais, espagnol, danois, norvégien, finnois, suédois
Amazon
15 €
Qui aurait pu imaginer que Kenneth Branagh, l'homme qui, dans les années 1990, dépoussiéra le théâtre filmé avec des adaptations plutôt soignées et flamboyantes de Shakespeare (Beaucoup de bruit pour rien, Hamlet), se retrouve un jour aux commandes de Thor, un blockbuster flanqué d'un héros blondinet et musculeux sorti de l'écurie Marvel ?

Si les premières minutes du film laissent craindre le pire (un pudding numérique d'une laideur à couper le souffle), Branagh remonte peu à peu la pente et, en bout de course, s'en tire plutôt avec les honneurs. Il faut dire que l'histoire de ce héros nordique, banni du royaume d'Asgard par son propre père (Anthony Hopkins, en roue libre) pour une incartade guerrière chez d'anciens ennemis, et condamné à errer de nos jours sur les terres arides du Nouveau‑Mexique, n'était pas facile à porter à l'écran. Imaginez plutôt : un grand blond bodybuildé qui tente de récupérer un marteau géant planté dans un cratère surveillé par l'armée et le FBI, une panoplie de Viking qu'il trimballe entre 4x4 et diners et une romance improbable entre lui et une scientifique gaffeuse (Natalie Portman).

Mais Branagh, contrairement au Hulk de Ang Lee, a choisi de déminer le potentiel ridicule de son film, en adoptant un point de vue lui‑même décalé, plein d'humour, qui prend au sérieux la quête de ce héros divin mais ne peut s'empêcher d'en rire. Une réussite inattendue.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 06/10/11
Liste des bonus
- Commentaire audio du réalisateur Kenneth Branagh
- Édition unique Marvel : le consultant en HD
- Sept reportages en HD : d’Asgard à la terre, notre chef intrépide, rassemblement des troupes, le marteau, créer le personnage de Laufey, musique des dieux, une conversation (43')
- En route vers les Vengeurs en HD (promo et présentation) (3')
- Quatorze scènes inédites commentées en HD (24')
- DVD du film
- Bande-annonce


Commentaire
Chaque film Marvel faisant écho à un autre via de multiples clins d'œil et sketchs divers et variés (le plus souvent visibles en bonus ou en toute fin de générique), celui‑ci ne fait pas exception à la règle et nous conduit tout droit vers le prochain film de l'écurie, Avenger (Les vengeurs), qui rassemblera à l'écran toute l'équipe de super‑héros fondée par Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D, soit Iron Man, Captain America, Hulk, Thor, La Veuve Noire et Hawkeye (le 4 mai au cinéma).

Le commentaire de Kenneth Branagh est quant à lui un petit moment de plaisir. Tout comme les sept reportages sur la fabrication du film. Humour british au programme et un nombre incalculable de détails sur le travail du réalisateur et de ses équipes, les axes de recherche, les décors, les costumes, l'énergie voulue pour le film, la conception du fameux marteau (plus de 200 modèles), les effets spéciaux pour reconstituer le monde des glaces, la composition de la musique, etc. Vous apercevrez également Stan Lee, le papa de Marvel, en pleine action pour son caméo dans le film. Des compléments pour le plus grand nombre et plutôt bien faits.
Note bonus : 4/6
Image
Si le tout début du film peut déstabiliser, il faut tenir cinq minutes, car la suite s'annonce de toute beauté. On vous le dit toute de suite : la note maxime est amplement méritée en ce qui concerne l'image (et le son, nous y reviendrons !). De la tenue de bout en bout, des décadrages nerveux et stylés quand l'action devient critique, des royaumes des cieux toujours élégants (le monde des glaces froid et givré contre Asgard et son architecture aérienne drapée de teintes mordorées), bref, aucune fausse note. Le piqué et la précision sont terribles, on évite le côté cliquant très premier degré que l'on pouvait craindre et on se concentre sur cette ambiance un brin old school (légende nordique oblige) pour un film de super‑héros, mais parfaitement adaptée et transférée sur ce Blu-Ray. Un régal !
Top image : 14'44 (le royaume d'Asgard vu du ciel et chevauchée fantastique), 21'23 (face aux géants des glaces), 82'23 (le géant destructeur)
Note image : 6/6
Son
Une bande-son monumentale en VO qui fourmille d'effets très étudiés, de bruitages distillés tout au long du film et de graves balancés par salves qui entrent dans la pièce comme les bourrasques d'une tempête. Les surrounds back en prennent plein les membranes et nous le rendent bien ! Et comme le débit dépasse parfois les 7 Mbps, on comprend mieux cet enveloppement sonore qui réussit le tour de force de ne jamais paraître too much. Une spatialisation de tous les instants, dynamique à souhait, mais qui n'oublie pas de nous laisser respirer. Du grand art qui éclipse forcément la VF mi‑débit malgré toutes ses qualités.
Top son : 16'32 (le Bifrost en action pour la première fois), 21'23 (face aux géants des glaces), 82'23 (le géant destructeur), 99'12 (combat final)
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 28/08/19 Royal Corgi
BLU 28/08/19 Royal Corgi
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
leila-bekhti
francois-charles-bideaux
tatiana-maslany
matt-dillon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011