Dans la peau de John Malkovich

Being John Malkovich
Année : 1999
Réalisateur : Spike Jonze
Interprètes : John Cusak, Cameron Diaz, John Malkovich, Ned Bellamy, Charlie Sheen, Catherine Keener
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 112', toutes zones
Genre : comédie fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 15/11/11
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Allemand DTS 5.1
Italien DTS 5.1
Espagnol DTS 5.1
Sous-titres
Français, anglais, italien, allemand, espagnol, portugais, japonais, néerlandais, chinois, coréen, grec, islandais, portugais
Attention, ovni. Craig Schwartz, marionnettiste sans succès, réussit à se faire embaucher dans une société située au septième étage ‑et demi !‑ d’un building (les plafonds font 1,60 m de hauteur) pour classer des dossiers. Au hasard de son travail, Craig découvre une porte secrète et l’emprunte. Il se rend compte alors qu’elle mène à l’intérieur de John Malkovich… Une découverte qui va lui permettre de changer de vie.

Un film à ne pas mettre entre toutes les mains, Dans la peau de John Malkovich est une œuvre brillamment imaginée par l'ancien clippeur et pubeux Spike Jonze (à qui l'on doit plus récemment les superbes génériques de début et fin de Jackass 3, ou encore Max et les Maximonstres). L'esprit du Français Gondry ne plane pas loin, mais Dans la peau de John Malkovich pourra aussi en rebuter plus d'un. Un film à conseiller à tous ceux qui souhaitent penser autrement, ou qui rêvent parfois d'être un/une autre…
Carina Ramon - Publié le 05/10/11
Liste des bonus
- Vrai‑faux documentaire sur John Malkovich (4')
- Vraie‑fausse interview « vomitive » de Spike Jonze (3')
- Documentaire dans le même genre sur le concept des décors (2')
- Portrait d'un vrai marionnettiste (7')
- Portrait d'une figurante, conductrice en arrière‑plan ! (6')


Commentaire
Vous l'aurez compris, tout est d'ordre surnaturel dans ces bonus, que nous connaissions pour la plupart de la précédente édition DVD. Pour amateurs d'humour non‑sensique.
Note bonus : 2/6
Image
Une image de qualité qui ne restera toutefois pas dans les annales du Blu-Ray. La HD permet quand même à la photographie plombée du film, signée Lance Acord (Buffalo ’66), d'être restituée dans les meilleures conditions possibles. Couleurs froides, lisibilité, solides contrastes. Pas mal.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
On ne peut pas dire que la bande‑son soit terriblement expressive, mais les ambiances et les quelques subtilités qu’elle recèle sont restituées avec ampleur et générosité par la VF et la VO, qui ne se distinguent que par un surplus de précision et de chaleur en anglais. Ainsi que par un meilleur découpage des plans sonores en VO toujours.
Top son : aucun
Note son : 4/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
10/07/20 En avant
15/07/20 The Lodge
15/07/20 The Courier
21/07/20 Mystery Men
22/07/20 Gwendoline
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Priyanka Chopra - Quantico saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
priyanka-chopra
lars-lundstrom
anthony-hopkins
matt-dillon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011