Autant en emporte le vent

Gone with the Wind
Année : 1939
Réalisateur : Victor Fleming
Interprètes : Vivian Leigh, Clark Gable, Leslie Howard, Olivia de Havilland, Thomas Mitchell, Hattie McDaniel,
Éditeur : Warner
BD : BD-50, 233', toutes zones
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 19/10/11
Prix ind. : 14,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
HD 1 080p (AVC)
4/3 natif
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby Digital 1.0
Allemand Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 1.0
Portugais Dolby Digital 1.0
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais/allemand/italien pour sourds et malentendants, italien, espagnol, néerlandais, portugais, danois, finnois, norvégien, suédois
Amazon
13,86 €
Le succès d’Autant en emporte le vent, réalisé par Victor Fleming, est certainement dû à sa fidélité au livre de Margaret Mitchell. Pourtant, le producteur David Selznick eut à l’époque toutes les peines du monde à réunir le budget nécessaire. Trouver sa Scarlett ne fut pas une mince affaire non plus (plus de 1 400 inconnues et de nombreuses comédiennes furent auditionnées), tout comme engager le bon metteur en scène.

Ainsi, George Cukor (qui a filmé l’incendie d’Atlanta entre autres), Sam Wood et William Cameron Menzies ont réalisé à eux trois la majorité du film, ne laissant à Victor Fleming que 45% des scènes, dont celles avec Clark Gable. David Selznick tenait en effet beaucoup à la présence de l’acteur sur le film et consentit à abandonner une partie de ses pourcentages pour qu’il soit présent.

Le résultat est toujours aussi éblouissant. Un beau cadeau pour les éternels romantiques.
Carina Ramon - Publié le 13/10/11
Liste des bonus
- Commentaire audio de Rudy Behlmer en VO non sous‑titrée
- Choix de la bande originale mono


Commentaire
À moins de parler couramment anglais, il sera difficile de suivre ce commentaire audio. Quant au choix de la bande originale en mono, il s'apparente davantage à une option sonore qu'à un bonus digne de ce nom. N'oublions cependant pas de mettre en parallèle le petit prix de cette édition HD…
Note bonus : 0/6
Image
Il n'y avait déjà peu de reproches réels à formuler au sujet de l’image des précédentes éditions DVD, ce Blu-Ray se contente donc d'accentuer logiquement le piqué, les contrastes et les couleurs (film tourné en Technicolor, rappelez‑vous). Mais la HD rend aussi plus visibles les « effets spéciaux » de l'époque (certains arrière‑plans et décors peints se détachent et attirent vraiment l'œil), et accroît le fossé entre certaines séquences extérieures plus difficiles voire carrément floues (osons le mot…) et les intérieurs travaillés et éclairés à la perfection. Que les fans se rassurent, même si cette édition n'a pas connu de remasterisation, la plupart du temps, Autant en emporte le vent se dévoile sous son plus beau jour, avec couchers de soleil rougeoyants, toilettes soyeuses et ambiance de grand soir romantique au possible.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Maintes fois remixé pour des ressorties en salles (1950, 1960, 1989 et 1998), le film s'en sort avec les honneurs ici aussi. La VO Dolby TrueHD 5.1 est certes plus « centrale » (alors que la VF Dolby Digital 5.1 se développe davantage sur les surrounds), mais elle se montre aussi plus équilibrée, plus précise et plus grave. Les décrochages et distorsions d'époque ont disparu, alors que la VF est toujours aussi acide qu'auparavant, presque lointaine. Cela se ressent notamment lors de la grande scène de bataille du film, au cours de laquelle les tirs et cris des soldats font vraiment illusion en VO, beaucoup moins en VF.
Top son : aucun
Note son : 4/6


76€ 99€
il y a 14 heures
29€ 59€
il y a 17 heures
349€ 449€
il y a 17 heures
PLANNING
27/01/21 Judo
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
michael-c-hall
matt-dillon
leila-bekhti
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011