Quadrophenia

Année : 1979
Réalisateur : Franc Roddam
Interprètes : Phil Daniels, Leslie Ash, Philip Davis, Mark Wingett, Sting, Ray Winstone
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 120', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 21/02/12
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 2.0
Italien DTS 5.1
Allemand DTS 5.1
Espagnol Dolby Digital 2.0 (mono doublé)
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais, portugais, finnois, allemand, islandais, italien, japonais, coréen, chinois, norvégien, suédois, danois
Amazon
14,90 €
Londres, 1964. À peine sorti de l’adolescence, Jimmy (Phil Daniels), issu de la working class, tente de trouver une échappatoire en intégrant le clan des Mods. Les Mods, c’est beaucoup plus qu’un style vestimentaire recherché (jeans cigarette très près du corps, costume étroit cousu sur mesure, parka kaki d’inspiration U.S) et une coiffure minutieuse. Pour Jimmy, c’est un mode de vie. Avec sa bande, les soirées dans les clubs s’enchaînent sous amphétamines et s’achèvent souvent dans l’errance, à bord de leurs scooters customisés. Lors d’une descente à Brighton, des affrontements éclatent avec leurs rivaux de toujours, les Rockers. Jimmy, qui croit puissamment à son idéal « Mod », est brutalement rattrapé par le principe de réalité.

Inspiré du concept‑album éponyme du groupe britannique The Who, Quadrophenia saisit, avec une justesse fascinante, les vertiges et le désespoir d’une jeunesse qui se cherche, en rupture avec les carcans sociétaux qui la conditionnent. Bien sûr, Jimmy se rebelle contre ses parents, se fiche de son travail alimentaire et tente, tant bien que mal, de se forger une identité. Mais celle‑ci, dissoute dans un leurre d’utopie collective, est promise à l’effondrement.

Aux antipodes de Tommy (Kevin Russell, 1975), la musique des Who (l’intégralité de l’album n’y figure pas) s’immisce par à‑coups et déploie ses accords nerveux et dépressifs, à l’image de cette jeunesse désaxée de l’époque. Par ailleurs, le réalisateur Franc Roddam, issu du documentaire, trouve le bon équilibre entre peinture sociale et exploration de la bande originale. Un chef‑d’œuvre.
Carole Lépinay - Publié le 19/03/12
Liste des bonus
- Commentaires audio de Franc Roddam, Phil Daniels et Leslie Ash
- Un mode de vie : le tournage de Quadrophenia (60')
- Sur les lieux de tournage avec Franc Roddam (13')
- Bande-annonce (1')


Commentaire
On déplore l'absence de sous‑titres pour les commentaires audio du film. Toutefois, la petite heure consacrée aux coulisses du tournage n'en demeure pas moins enrichissante. Des faubourgs populaires de Londres aux falaises immaculées de Brighton, Quadrophenia ne pouvait pas faire plus authentique. Les documents d'archives abondent, les acteurs racontent leur première expérience de tournage et leurs innombrables cascades en scooter. Le recours à des jeunes non‑professionnels (à l'exception de Phil Daniels), favorisant la fraîcheur et l'improvisation, était un moyen infaillible pour s'approcher du cinéma‑vérité.

Le réalisateur Franc Roddam évoque enfin son excellente collaboration avec John Entwistle (disparu en 2002), bassiste des Who et finit par nous confier qu'un tel film (tournage à l'arrachée dans Londres, séquence d'émeutes à Brighton, avec une horde de badauds et figurants à l'occasion, saisis sur le vif) ne serait plus envisageable à présent.
Note bonus : 5/6
Image
Malgré tout le travail au niveau du transfert, il demeure quelques soucis de master et plans sévèrement bouchés (les nombreuses scènes de nuit par exemple), voire peu définis. Reste que le charme et l'énergie de l'époque sont palpables. Pas de quoi gâcher notre plaisir.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Un équilibre sonore uniquement présent en VO anglaise DTS-HD Master Audio 5.1. N'hésitez pas. En DTS-HD Master Audio 2.0, les voix se montrent franchement caverneuses, avec écho à la clé. Heureusement, la musique marque les tympans, sans être toutefois diffusée avec une dynamique sensationnelle.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
BLUHD 22/11/19 Le roi lion
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Poppy Montgomery - Unforgettable saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
poppy-montgomery
priyanka-chopra
tatiana-maslany
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011