Intouchables

Année : 2011
Réalisateurs : Olivier Nakache, Éric Toledano
Interprètes : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot, Clotilde Mollet
Éditeur : TF1 Vidéo
BD : BD-50, 112’, zone B
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/03/12
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Audiodescription Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
24,90 €
Si le cinéma français avait voulu faire un remake de Pretty Woman, Éric Toledano et Olivier Nakache auraient tourné Intouchables. Presque scène par scène, leur film repose sur la même interaction entre les personnages, le même fossé social, la même découverte d’un monde inconnu (Omar Sy dans son bain moussant en train d'écouter de la musique, exacte réplique de la scène de Julia Roberts dans le film de Garry Marshall). Idem pour la séquence de l’opéra, dévoilant une parcelle de culture totalement étrangère à l'autre, synonyme d'apprentissage mutuel et d'échange de bons procédés (bon sens du pauvre contre savoir du riche).

Bref, c’est un conte de fées des temps modernes que les deux cinéastes nous offrent, avec bien sûr son lot de facilités et clichés. Mais le discours est sincère, presque humaniste. La banlieue n'est pas montrée du doigt, pas plus que les puissants, et c'est par le rire que l'on entre dans l’intimité des deux personnages, sensibles et profonds (contrairement à ce que la bande‑annonce peut laisser croire).

Intouchables, c'est aussi un parti pris qui n’aurait jamais fonctionné sans la rencontre entre deux immenses comédiens, Omar Sy et François Cluzet, tout en nuance et complicité, évitant à tout prix le trait forcé et la caricature. Sensibles jusqu’au bout, on se dit qu'ils sont eux aussi, à l’image du titre (énigmatique d’abord, puis révélateur), « intouchables ». À voir.
Cédric Melon - Publié le 16/04/12
Liste des bonus
- Commentaires audio d’Olivier Nakache, Éric Toledano, François Cluzet et Omar Sy
- Scènes coupées commentées (8')
- Making of (30')
- Portraits (47')


Commentaire
Une interactivité complète emmenée par des commentaires audio instructifs. On découvre alors la méthode de travail des deux réalisateurs et la façon dont le film s’est tourné, avec moult anecdotes. Le making of est lui aussi bardé de scènes de tournage très appréciables. Et une fois n’est pas coutume, les scènes coupées, sans manquer au film, sont drôles et prolongent le plaisir de visionnage. Enfin, le documentaire de Mathieu Vadepied sur Philippe et Abdel, les deux personnes ayant inspiré le film, est un régal de chaque instant. Drôle, émouvant et passionnant !
Note bonus : 5/6
Image
Un transfert irréprochable doté d'un piqué et d'une précision spectaculaires. Les détails foisonnent, la compression est idéale (même dans les scènes plus sombres) et la profondeur de champ épate à chaque instant. Les contrastes et la colorimétrie ne sont pas en reste. Bref, c'est splendide du début à la fin.

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Une piste DTS-HD Master Audio 5.1 proposant une excellente répartition. Les quelques séquences musicales sont particulièrement dynamiques et immersives, les détails sonores nombreux et particulièrement bien mis en valeur, notamment lors de la séquence de poursuite en voiture. Un ensemble discret et nuancé sans jamais qu’un seul dialogue ne soit pas parfaitement audible. Assez bluffant pour ce genre de comédie.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
- 22 %
191 €
147.73 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
lucy-lawless
justin-theroux
lucas-belvaux
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011