Jules et Jim

50e anniversaire
Année : 1962
Réalisateur : François Truffaut
Interprètes : Jeanne Moreau, Oskar Werner, Henri Serre
Éditeur : MK2
BD : BD-50, 106', zone B
Genre : comédie romantique, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/09/12
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Aucun
Amazon
15,99 €
En 1955, François Truffaut, qui n’est même pas encore critique de cinéma, découvre un roman de Henri‑Pierre Roché, Jules et Jim, et écrit un article enthousiaste. Pour le remercier, Roché lui envoie son deuxième roman, Les deux anglaises et le continent. On sait aujourd’hui que Jules et Jim, le troisième film de son auteur, et Les deux anglaises et le continent, des années plus tard, comptent parmi les meilleurs films de Truffaut.

Le premier se déroule à Paris, au début du siècle. Jules, un étudiant autrichien (Oskar Werner), et Jim, un Français (Henri Serre), se lient d’amitié et décident de partir en vacances ensemble dans le Sud de la France. Là, ils rencontrent Catherine, une jeune fille de passage (Jeanne Moreau, rayonnante) qui possède le sourire d’une statue grecque et dont ils vont tous les deux tomber amoureux. Débute alors une sorte de ménage à trois euphorique, un « tourbillon de l’amour » (une chanson devenue depuis célèbre) qui, bientôt, va se recouvrir d’un voile mélancolique.

Voici l’un des films les plus emblématiques de la Nouvelle Vague, mêlant le lyrisme propre à la musique de George Delerue, et une incroyable liberté de ton. Truffaut voulait, et parvient à faire un film qui, à partir d’une situation délicate voire scabreuse (une histoire d’amour à trois), n’entache jamais l’innocence et l’intégrité de ses trois personnages. Une merveille.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 12/12/12
Liste des bonus
- Présentation du film par Serge Toubiana (4')
- Truffaut et la genèse du film (51')
- Commentaire audio de Jeanne Moreau
- Livret de 42 pages


Commentaire
Là, il y a vraiment de quoi faire. Entre le doc de Serge July sur l'histoire du film, le livret et le commentaire audio de Jeanne Moreau, cette édition 50e anniversaire possède de sérieux atouts. Un très beau cadeau à offrir pour les fêtes, à prix d'ami.
Note bonus : 5/6
Image
Malgré une baisse de précision et l'apparition de fourmillements dans les scènes faiblement éclairées, ce nouveau master HD est magnifique. La définition, la texture de l'image, les nuances du N&B et la luminosité générale, tout est impeccablement restitué sur cette édition Blu-Ray. Voilà qui devrait ravir les supporters du film.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La version mono est moins radieuse. Primo, les scènes post‑synchronisées ne sont pas géniales. Secundo, il y a peu d'ambiances présentes. Tertio, l'ensemble est relativement plat. Bref, ça a été tourné en mono, et DTS-HD ou pas, ça ne change rien.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
04/08/21 Wander
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
anthony-hopkins
melissa-bernstein
jesse-tyler-ferguson
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011