Rollerball

Année : 2002
Réalisateur : John McTiernan
Interprètes : Chris Klein, Jean Réno, LL Cool J
Éditeur : SPHE
BD : BD-50, 98', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 24/09/08
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Espagnol Dolby TrueHD 5.1
Russe Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour malentendants, espagnol, arabe, bulgare, croate, tchèque, danois, néerlandais, finnois, grec, hébreu, hindi, hongrois, norvégien, polonais, portugais, slovène, suédois, turc
Amazon
8,90 €
Le rollerball, sport d’équipe très violent où tous les coups sont permis, enflamme les foules et bénéficie d’une diffusion sur les chaînes du monde entier. Dépourvu de scrupules, l’entraîneur mafieux Alexis Petrovich n’hésite pas à truquer les compétitions à l’insu de ses joueurs. En particulier lors d’une tournée de son équipe en Asie Centrale.

John McTiernan déçoit avec ce remake bruyant et décérébré du film réalisé en 1975 par Norman Jewison. Monté comme un clip vidéo, flanqué d'une bande-son braillarde, de costumes frôlant le ridicule, saupoudré de scènes d'action illisibles et surtout charcuté par la censure, ce Rollerball ne marquera pas les annales du cinéma, ou alors à la page « Ratages ».
Jean-François Lefèvre - Publié le 23/12/08

Cinécult' John McTiernan : l'homme aux deux visages

On pourrait diviser la carrière de John McTiernan en deux phases. La première s’étale de 1986 (date de son premier film, Nomads) à 1995 (Une journée en enfer, troisième opus de la série des Die Hard), et fait de lui un cinéaste américain de tout premier plan. De sa seconde période, moins glorieuse, on retient surtout ses énormes difficultés à travailler avec les majors…

Lire la suite
Liste des bonus
- Commentaires audio de LL Cool J, Chris Klein et Rebecca Romijn Stamos
- Sujet sur les cascades en SD (21')
- Clip vidéo de Rob Zombie
- Bandes-annonces
- Accès BD-Live


Commentaire
Allons faire un tour sur le portail BD-Live de SPHE, histoire de voir ce qu'il y a de nouveau. Car du côté des bonus, c'est du déjà-vu et cela ne présente pas grand intérêt.
Note bonus : 1/6
Image
Sur toutes les séquences lumineuses, aucun problème, c'est du solide ! Les couleurs exultent, les contrastes font le forcing et les noirs sont d'une densité affriolante. Mais dès que le niveau lumineux diminue, le rendu devient beaucoup plus quelconque avec une définition moins accrocheuse et des contrastes décevants. Cela dit, l'ensemble est propre.
Top image : 78'18 (LA scène du film, la seule…)
Note image : 4/6
Son
Sur le plan sonore, c'est très animé, puissant, ample et dynamique, mais fatigant ! Tous les canaux hurlent comme des dératés sans la moindre parcimonie ; la bande originale enchaîne les titres de trash metal et de hip hop sans discontinuer ; le subwoofer provoque un cataclysme à chaque séquence d'action. On aurait apprécié quelque chose de plus mesuré et de mieux nuancé.
Top son : 42'10 (grosse activité à l'arrière)
Note son : 4/6


PLANNING
BLU 19/06/19 Deux fils
DVD 19/06/19 Deux fils
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
stefano-sollima
jesse-tyler-ferguson
lucky-mckee
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011